logo Sonata Arctica

Biographie

Sonata Arctica

Sonata Arctica est un groupe de Power Metal finlandais, originaire de Kemi, en Laponie. Initialement créé comme groupe de Hard Rock sous le nom de Tricky Beans, les membres décident de changer de nom pour Sonata Arctica à leur passage au Power Metal. Ils utilisent également quelques éléments de Metal Symphonique, puis, dans leurs derniers albums, quelques éléments de Metal Progressif. La formation actuelle se compose du claviériste et interprète Tony Kakko, du guitariste Elias Viljanen, du bassiste Pasi Kauppinen, du claviériste Henrik Klingenberg, et du batteur Tommy Portimo. En 2016, le groupe recense un total de neuf albums studio, leur dernier en date étant The Ninth Hour, sorti en octobre 2016.

Chronique

Clear Cold Beyond ( 2024 )

Ce qui est assez fou avec un groupe comme Sonata Arctica, c’est qu’en à peine quelques notes, on retrouve leur identité musicale. Identité qui se veut orchestrée autour de riffs heavy et power-esques, ainsi que d’un son de clavier dont les harmonisations cristallines si singulières nous invitent instantanément à voyager à travers les steppes enneigées finlandaises. Il faut tout de même avouer qu’avec les précédents opus, la formation menée par Tony Kakko avait quelque peu optée pour une approche musicale plus douce, même en termes de production, comme par exemple dans Talviyö où tous les instruments semblaient clairement relayés en arrière-plan, ce qui apportait un côté très fade à l’écoute.

Dans Clear Cold Beyond, la différence de son se veut flagrante. On retrouve un grain sonore plus proche de ce qu’on peut entendre dans Ecliptica ou Reckoning Night, plus impactant, plus heavy. Le titre d’ouverture, First in Line, confirme aussi la volonté du groupe de revenir à ses fondamentaux : un refrain entêtant, une batterie qui puise tout son style dans le power, des guitares aux riffs heavy ainsi qu’un clavier très mélodique. 

Presque tout l’album suit cette ligne directrice et propose en plus une facette assez variée. Les deux premiers singles de ce nouvel effort offrent une entrée en matière essentiellement heavy/power. Le duo de morceaux suivants, Shah Mat et Dark Empath, axe son approche sur quelque chose de plus orchestral, notamment grâce à l’utilisation de chœurs. Au sein même de Dark Empath, les différents passages qui composent ce titre apportent une grande richesse musicale, presque théâtralisée, comme on peut le retrouver notamment dans White Pearl, Black Oceans.

Pour poursuivre sur l’aspect mise en scène, l’intro de A Monster Only You Can’t See met en avant les talents de conteur du vocaliste, qui pourrait presque s’apparenter à un barde entonnant une ballade accompagné de son luth, ce qui ne manque pas de nous plonger dans une atmosphère très particulière, avant de repartir sur un tempo rapide. Angel Defiled poursuit également cette volonté de rendre les textes très vivants. Les guitares et le clavier sont aussi chantants que le refrain est digne d’une comédie musicale, sans compter les rires épars du chanteur que l’on entend ici et là et qui intensifient très clairement l’expérience d’écoute.

Clear Cold Beyond combine ce qu’il y a de mieux chez Sonata Arctica. Rien n’est bien nouveau, certes, mais ce disque apporte tout de même un vent de fraîcheur dans la discographie du groupe. L’ensemble se veut dynamique, mélodieux, poétique. On sent que la formation a puisé dans les différentes approches qu’elle a expérimenté au fil des ans, et n’en a gardé que le meilleur, avec un véritable retour aux sources.

A écouter : Dans la neige