Albums du moment
Pochette Nighttime Stories
Pochette Sphere
Pochette Spotted Horse Pochette Full Upon Her Burning Lips
Chroniques
Pochette In The Raw
Pochette Metaportal
Pochette The Den
Pochette Broken Play Pochette ...

Biographie

Soma

Originaire du Royaume Uni, Soma est un MC exilé en Australie (dans un premier temps à Perth, ville dont sont également originaires des artistes comme Downsyde, Tame Impala ou Karnivool, puis à Melbourne). Son premier album, Heartcore, sort en Mai 2011. On y retrouve notamment quelques featurings avec LSDApprenticeEnkae ou encore Kadyelle.

Chronique

16.5 / 20
0 commentaire
logo amazon

Heartcore ( 2011 )

Il n'y a eu que peu d'échos de Heartcore à sa sortie. A croire que le hip hop Australien n'intéresse pas plus que cela, malgré les quelques artistes ayant livré un bon album ces dernières années (FunkroarsDraphtVents, …). Pourtant, sur ce premier opus de Soma, on se retrouve confronté à 16 titres (avec quelques featurings) assez ambitieux mais débordants de sincérité et de respect.

Dès l'ouverture de "About Time" jusqu'aux derniers mots de "Song for Leeds" (rappelons que le MC est originaire du Royaume Uni), le flow coulant de Soma passe par son timbre assez haut, aux airs de Slaine mais en moins urbain. On est d'ailleurs sur un hip hop contemporain, avec des instrus beaucoup moins tape à l'oeil que certains artistes US (notamment ceux chroniqués dernièrement tels La Coka Nostra ou Army of the Pharaohs) mais également moins intimistes qu'un Grieves sans pour autant être pauvres.
Globalement, les lyrics sont crus sans être vulgaires, directs et réalistes en évitant le piège de l'apitoiement sur soi. Et c'est au final un jeune adulte qui parle de sa vie, son passé et ses relations humaines : Soma ne surjoue en rien et n'interrompt son verbiage qu'une fois son dernier mot posé. Pas de temps mort, encore moins lorsque le gazier est accompagné et que les beats claquent ("That's Life" ou "The Cypher Years").

A noter que la plupart des samples vocaux, avec pas mal de voix féminines, sont un gros point fort de cet opus, notamment via leur omniprésence en fond sur la trilogie "Lower Class Love". Heartcore s'écoute, pour tous ces aspects, sans pause ou passage de titre lassant. Et même si certains sortent du lot, cela ne ternit pas le reste ou le ressenti global de Heartcore : un artiste DIY qui livre un album très travaillé.
Malheureusement passé trop inaperçu lors de son arrivée dans les bacs, ce Heartcore recèle pourtant de petites pépites qui lui permettent encore de tourner facilement bien après sa sortie. Soma, rien qu'avec la trilogie "Lower Class Love", montre un talent de compositeur et parolier qui a le mérite de faire ressortir sa créativité.
A mon sens, un incontournable.

A écouter : Lower Class Love