logo Skull Fist

Biographie

Skull Fist

Skull Fist est un groupe de Heavy Metal plutôt traditionnel formé à Toronto qui connaît ses débuts en 2006. Un bon nombre de changements de line-up secoue la formation, qui sort malgré tout un premier EP en 2010, Heavier Than Metal, où Skull Fist affichait déjà ses penchants Old School. En 2011 NoiseArt Records sort le premier long format du groupe, Head Of The Pack, puis son successeur en 2014 Chasing The Dream

Chronique

15.5 / 20
1 commentaire (16/20).
logo amazon

Chasing The Dream ( 2014 )

Merci Deathgasm. Comme si livrer un film de zombies assez fun et bien trempé dans la culture Metal n'avait pas suffi à J.L. Howden, il a fallu que la BO soit tout bonnement excellente et de plus propice à certaines découvertes. Merci Deathgasm de nous avoir collé dans les pattes les Canadiens de Skull Fist au moment du générique de fin. 

Que peut-on attendre à l'heure actuelle d'un groupe de Heavy Metal typé NWOBHM, plus de vingt ans après des colosses comme The Number Of The Beast ou British Steel ? De l'hommage bien senti ? Une tentative de faire encore mieux ? Difficile à dire car le genre semble avoir connu ses heures de gloire il y a longtemps et sa descendance paraît bien embêtée pour frapper aussi fort qu'à la grande époque. Skull Fist n'a sans doute pas cette prétention mais se hisse avec Chasing The Dream parmi les acteurs les plus intéressants de la scène actuelle, tout simplement parce que le groupe vise en plein dans le mille avec neuf véritables tubes. Rien de péjoratif là dedans au contraire, en une simple écoute de l'opus, voilà que les refrains reviennent en tête et que l'on se prend à vouloir aussi déballer sa voix de castra pour accompagner le chant haut perché de Zach Slaughter. Les riffs eux s'en sortent aussi fort bien et font le boulot, on y retrouve aussi bien les harmonies à la Maiden sur Call Of The Wild que de petites incursions Thrashouilles sur Don't Stop The Fight. Le quatuor fonctionne à merveille et rend compte dès cette deuxième sortie son sens de l'équilibre, repoussant allègrement l'aspect kistch qui colle trop souvent au Heavy. 
Chasing The Dream est jouissif au possible car immédiat, facile d'accès mais aussi loin de ce côté cheesy parfois rebutant. Que l'on pense aux parties vocales (qui représentent une énorme valeur ajoutée) ou aux instrumentations, Skull Fist sonne résolument moderne et respire la fraîcheur. 

Chaque morceau ne se trouve pas là par hasard, et si la tracklist peut sembler un peu légère (neuf pistes dont une instrumentale un peu en dessous du reste), chaque pan de l'album a sa véritable personnalité. Sign Of The Warrior ou Don't Stop The Fight offrent des courses épiques au rythme d'une batterie galopante et de paroles Manowariennes, de quoi faire resurgir en vous ce valeureux guerrier en sommeil. Bad For Good  et Chasing The Dream de leur côté tirent plutôt vers des penchants Hair Metal et Hard Rock du plus bel effet, balançant du refrain simple comme tout à reprendre en choeur inlassablement et du solo façon avalanche de notes. Peu importe finalement, du début à la fin Skull Fist s'en sort toujours et tire le meilleur de ses compositions mémorables et sans nul doute taillées pour le live. Chasing The Dream laisse derrière lui un sentiment ultra-positif avec ses hymnes bons à remotiver toutes les troupes, finalement tout ce qu'on attendrait d'un bon disque de Heavy Old School. 

Même si la recette peut paraître éculée à l'heure actuelle, Skull Fist livre un second opus sans faux pas ni faute de goût. Tout juste catchy et efficace, le successeur de Head Of The Pack garantira (espérons-le) l'avenir d'un groupe portant dignement les couleurs de ses pères fondateurs.  

A écouter : Tout