logo Silent Dawn

Biographie

Silent Dawn

Fondé en 2005, Silent Dawn est un groupe de Death Metal en provenance de Bretagne, composé de cinq membres et entièrement auto-produit. Legroupe a produit trois réalisations studio : La Chute De L'Ange (LP de 2007), The New Beginning (LP de 2009) et enfin Kleptocracy, sorti en 2013, produit par la Y Prod, studio d'enregistrement monté par le batteur (Nuts) pour la production de l'album.
Le groupe a partagé l'affiche avec entre autres : One Way Mirror, Deficiency, Voight Kampff,etc..

Chronique

Kleptocracy ( 2013 )

A l’heure où nous regardons d’un œil horrifié les déboires de nos ancêtres aux siècles derniers, nous aimerions parfois voir en notre ère le havre de paix, la démocratie limpide teintée de bons sentiments que l’on se complait à nous vendre en permanence.  Et alors que certains tournent le dos d’indifférence, Silent Dawn souhaite en découdre et annonce un « bas les masques » général. Prenant le contre-pied de ce jeu de dupes, le collectif brestois se fait durant plus d’une heure porte-parole de la révolte au fil de quinze titres Melodeath aux influences diverses. C’est donc les armes à la main et la vendetta dans les veines que nous nous plongeons dans ce Kleptocracy, le cœur rempli d’un espoir de lendemains plus cléments.

Porte-drapeau de la vindicte, le groupe sert à la plèbe avide d’en découdre un Death Metal rôdé, loin d’être le renouveau du genre : voix de stentor, double-pédale et guitares saturées sont au rendez-vous pour battre la cadence d’une armée d’insurgés. Optant pour un son et des plans familiers aux amateurs du genre, les gars de Silent Dawn s’autorisent malgré tout quelques échappées Indus via l’intégration de claviers et autres éléments électroniques (« Masquerade Of The Inflamed »)qui se mêlent agréablement à la rudesse des cordes et des fûts. Le mélodique n’est également pas en reste, Kleptocracy est parsemé de soli et harmoniques mêlés à un chant clair (rappelant quelque peu Dagoba) qui est certes rarement exploité de manière optimale, mais employé avec une parcimonie à laquelle même certains piliers de la scène ne savent pas se tenir. Le dosage de la brutalité et des envolées lyriques est donc maîtrisé, les chants de victoire se parent de chœurs agressifs tandis que la marche vers la liberté semble inexorable, n’oubliant sur son passage aucun des oppresseurs. Dirigeants sataniques, belliqueux et sans scrupules, tous en prendront pour leur grade si l’on en croit le quintet breton.

Poussant le concept jusqu’à ses limites, Silent Dawn n’entend épargner personne et a tendance à se perdre au cœur de cette quinzaine de morceaux : l’ensemble est très conséquent, et l’auditeur moyen se verra sans doute lassé à l’écoute de certaines tracks (« Fashion Control », « Electron Of Madness ») qui finalement apportent peu de nouveauté arrivé au milieu du disque. Pour autant il serait dommage de manquer les moments marquants de cet album : parmi eux, cet « Interlude 1 » qui parvient à mettre en valeur le couple guitare solo/chant clair et que l’on souhaiterait voir durer plus longtemps. On pense également à « Remember » ou « Final War », pièces versant davantage dans les riffs accrocheurs et les mélopées gutturales qui rythment l’album et font quelque peu oublier les minutes moins plaisantes de la galette. Finalement, « Cycle Of Pain » montre  un véritable potentiel, l’émotion se fait forte et c’est facilement que l’on se laisse bercer par ces notes de guitare sèche avant que l’envie ne nous prenne de scander le refrain au beau milieu d’une foule à l’unisson, accompagnant les musiciens d’un cri du cœur partagé par la légion des insoumis.

Kleptocracy est une preuve irréfutable d’ambition de la part de la formation, un projet colossal qui malheureusement perd de sa valeur du fait de la longueur globale de l’œuvre. Sans doute qu’une sélection plus fine de la tracklist finale eut allégé l’album, ce qui aurait ainsi permis de l’apprécier uniquement pour les qualités qu’il nous offre. Prenons le pari que la prochaine offrande prouvera l’évolution du groupe, car si l’on en croit ses lyrics, « Silent dawn is the moment of hope, and faith is reborn each morning »

A écouter : Cycle Of Pain