Chronique

4 / 5
6 commentaires (16.33/20).

s/t ( 2005 )

Damien Vainer - chant
Julien Menges - DJ, machines, chant
Paul Da Silva - Guitare 
Gwen Vibancos - Basse
Kemal Bergès - Batterie

Même si l'instrumental servant d'introduction semble affirmer le contraire, Signs est loin de n'avoir rien à dire. Fondé à Narbonne en 2003, le groupe cultive des influences plongeant dans un métal tendance Fusion - si tant est que le terme ait encore une signification aujourd'hui.

Sorti en 2005, la démo propose sept titres constituant le meilleur du répertoire des audois. Signs y évolue dans un style assez classique pour lequel on n'aura aucun mal à faire le lien avec les défunts Rage Against The Machine ou, plus près de nous, Charge. Affichant une maîtrise technique plus que correcte, comme en témoignent les contre-temps de "Crap Cakes" ou "Resign", le quintet déroule une fusion de qualité, aux morceaux exécutés sur un tempo moyen, à la rythmique saccadée, dont l'énergie est largement tributaire des accélérations et des ralentissements de rythme subits. L'ensemble est mis en valeur par un travail des voix assez intéressant, ou Julien et Damien alternent entre chant agressif et plus suave - parfois un peu trop - mais également par l'incorporation de samples assez originaux dans leur conception bien que leurs interventions ne soient pas toujours opportunes (le sitar indien sur "Crap Cakes").
De même, une petite touche émo, dont la mélancolie de certaines mélodies ("Green Planet", "Scarcity") rappelle assez Deftones, ajoute davantage de relief à l'oeuvre.

Malgré le caractère un peu trop conventionnel de sa musique, Signs fait montre d'un potentiel certain qui mérite toute notre attention. La sortie prochaine de leur premier album, dont l'enregistrement est aujourd'hui achevé, devrait le confirmer.


A écouter : "Scarcity", "Resign", "Nothing to Say".

A écouter :
Signs

Style : Fusion
Tags :
Origine : France
Site Officiel : signs-planet.com
Amateurs : 0 amateur Facebook :