logo Shurik'n

Biographie

Shurik'n

En 1998, il y a seulement un an que le séisme L’Ecole Du Micro d’Argent a ébranlé le petit monde de la musique francophone. IAM règne en maître sur le rap français, rejoignant définitivement NTM chez les précurseurs intouchables alors que la scène est encore, à cette époque, en plein essor.
Un an plus tard, la première et, à cette heure, unique escapade de Shurik’n (un des MC’s d’IAM donc) en solitaire sort dans les bacs. Shurik’n alias Geoffroy Mussard de son vrai nom, présent depuis les tous débuts des aventures du collectif marseillais, va sortir un de ces albums symbole de toute une époque. Depuis, plus rien or de son collectif d’origine hormis un concept album intitulé La Garde avec son frère Faf La Rage et quelques featurings. Le sieur d’origine malgache, prenant son temps, a cependant officialisé la préparation d’un second album, Le Retour du Samurai, un temps prévu pour 2009 mais à l'heure actuelle toujours attendu.

Chronique

17 / 20
10 commentaires (16.45/20).
logo amazon

Où Je Vis ( 1998 )

Où Je Vis, c’est la bande son d’un rêve désabusé. L’espoir semble s’être envolé des tranches de vie à l’ombre des tours de Marseille dont Shurik’n nous rapporte ici quelques bribes. Ce monde décalé malgré lui est le sien. Là-bas pauvreté, passion, détresse, débrouillardise et inégalités côtoient drames, ennui, mauvais choix et quelques trop rares belles histoires. Franc et touchant, le MC égraine les mots de son flow grave et posé, reconnaissable entre mille. Shurik’n dit plus qu’il ne dénonce, constate le désespoir criant d’une poignée de situations de tous les jours, vues de l’autre coté de la chance. Pas de misérabilisme ou de virulence nourrie de rancœur ici, peu de jugements aussi. Juste beaucoup de noirceur et de tristesse. Et pas mal de résignation.

Aujourd’hui encore, et bien que simples, les textes et instrus de Où Je Vis restent d’une rare intelligence. L’humilité et la classe sont probablement les atouts principaux de cet album, reflet de ce qu’est Shurik’n. Résultat d’années d’écriture au sein d’IAM comme en solitaire, ce son, ce style, lui sont propres. Comme le mélange des situations issues du quotidien du jeune Geoffroy Mussard et l'expérience du sage Shurik’n. Entre nostalgie non feinte et regard éclairé sur le chemin parcouru, il cultive son paradoxe, attaché à ce que l’on ne pourrait aimer.
Unanimement reconnu comme un disque de qualité, Où Je Vis n’est pas une annexe de L’Ecole Du Micro d’Argent,  mais restera peut être trop souvent considéré comme « l’album du mec d’IAM ». On y retrouve certes les références aux arts martiaux (son autre passion) qui ont fait une partie du succès du groupe sur des titres comme Oncle shu ou encore Samurai mais le MC marseillais trace ici clairement son propre chemin sans renier des liens de parenté évidents. Après tout, IAM c’est aussi un peu de lui…

Précédé par Akhenaton dans l’exercice en solo puis suivi par Freeman (tous deux présents sur l’album), Shurik’n est probablement celui des trois qui s’en sortira le mieux, indépendamment du double disque d’or que son album lui vaudra. Intemporel, sombre et touchant, Où Je Vis est plus qu’un bon album de rap français. Dérangeant sans heurter, chaleureux mais d’un réalisme froid : c’est un cri du coeur éclairé et désenchanté qui aujourd’hui encore nous interpelle.

A écouter : Comme un indispensable.
Shurik'n

Style : Rap
Tags :
Origine : France
Site Officiel :
Amateurs : 11 amateurs Facebook :