Titre : To Volstead Année : 2011
Nombre de titres : 10

Tracklist
01. Pulitzer
02. All the Allotropies
03. Faith Hill
04. To Volstead
05. Humoring
06. Orion
07. Beau Monde
08. Hailing Distance
09. Roughhousing
10. The Opening Salvo
Acheter : logo amazon
Label : No Idea
Collection : 3 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 15.6/20 (5 avis dont 5 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé To Volstead aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

Blackbirdy 15 / 20 Le 18/08/2012 à 10H44

Album très reposant. J'aime vraiment beaucoup ! Je ne connaissais pas ce groupe, mais j'en suis maintenant tombé amoureux !

Defection666 16 / 20 Le 15/03/2012 à 00H26

Moi aussi, je juge a chaud, après une écoute donc bon... Mais je modifirai si necessaire.
J'ai écouter cet alum parce que l'artwork est beau, que les gars ont des belles gueules, et un peu parce qu'il est album du moment aussi, même si j'ai prier pour pas tomber sur un foster the people bis en voyant le "idie rock"...
Non serieux c'est chouette, rafraichissant, le genre de truc a mettre fort dans sa voiture, un beau jour de printemps, avec une brise fraîche (mais une journée chaude tout de même), ou dans un park avec ses potes, autour d'une fontaine, avec une glace, une boteille de coca et un j*int :)
Les sensation m'ont fait penser a un Sigur Ros passé a 200% , bref moi j'ai bien kiffé :)

Craipo 15 / 20 Le 11/02/2012 à 15H22

Bel article pour un disque prometteur. Le nombre d'écoutes est encore trop faible (une seule) pour que je puisse totalement m'émerveiller mais To Volstead aura su me happer des les premiers instant dans ses déambulations indie désabusées.
Un disque qui irradie d'une mélancolie grise et, en effet, grisante, entretenue et comme éclairée par des sonorités déchirantes mais tout en retenue. To Volstead est une histoire de tension lente, de rock sensible qui joue dans les petits espaces, de tempêtes dans un verre d'eau. Anecdotique au premier abord mais captivant pour le moins que l'on s'y arrête quelques instants. Même si c'est pour repartir sur autre chose dans la foulée, ce Shores fait partie de ces détours qui font du bien et que l'on ne regrettera probablement jamais d'avoir fait.

Un disque dont l'ambiance trotte dans un coin de la tête, persistante, jusqu'à ce que l'on réalise que l'on y reviendrait bien à l'occasion.

Falbala 16 / 20 Le 10/02/2012 à 20H51

Shores est effectivement un duo ; le second guitariste et le bassiste mentionnés dans la bio sont des musiciens qui, pour le moment, rejoignent les membres fondateurs uniquement lors des concerts (c'est pourquoi il est noté "live" à coté de leurs noms).

HerEgen 16 / 20 Le 10/02/2012 à 13H45

Très bonne chronique mais il y a un truc qui me chiffonne avec la bio du groupe. Shores est un duo alors qu'ils sont quatre ? ^^