logo Septentrion

Biographie

Septentrion

vocaux : Morne
guitare : Macabre
guitare :Svarga
basse : Witart
batterie : Scalde


Originaire de Paris et fondé en 2007, Septentrion est un groupe de black / pagan qui suit les sombres chemins tracés par ses comparses Himinbjorg, Folge Dem Wind ou Aura Noir pour le côté thrashisant. Le groupe rejoint en 2011 l'association Unchained Wolf (Skorzum, Winterburst), qui produit leur première démo Of An Oath.

Chronique

Of An Oath ( 2011 )

L’artwork typé black / pagan / folk de la cover nous plonge directement dans l’ambiance : la guerre qui fait rage dans la vallée, les rites païens dédiés à Mère Nature et aux vénérables Ancêtres, la culture nordique… Septentrion arpente de fait les sillons creusés par des groupes comme HiminbjorgFolge Dem Wind ou dans une moindre mesure Agalloch sur certains passages sur lesquels chante la lead guitare ("Chapitre IV – Néant", "Chapitre V – Mag Tured"). Le groupe reprend avec efficacité tous les ingrédients qui font la renommée des formations citées ci-dessus comme les pistes instrumentales mystiques (la sympathique "Chapitre III  - La Mort Agreste"), les passages en chant clair sur fond d’arpèges et bien sûr les ruées plus violentes qui tirent vers un thrash plus primaire et rentre-dedans. Une énergie bienvenue qui contraste de belle manière avec les accalmies et qui est la preuve que Septentrion compte bien faire bouger la fosse lors de ses concerts. Telle une charge de guerriers celtes enivrés par l’odeur du sang, "Chapitre I – At the End of my Journey" et "Chapitre II – Créatures" entament les hostilités comme il se doit avec des riffs typiques thrash bien rapides tout en conservant un certain sens de la mélodie.

Bon certes ça fleure l'amateurisme à plein nez, les musiciens flirtent avec les clichés du genre comme l’intro au piano, l’interlude parlée, les paroles (qu’on imagine) vindicatives, la fin en queue de poisson de "Chapitre III – La Mort Agreste", la section rythmique un peu bancale du final "Yölundr’s Chant" etc. Mais finalement, Of An Oath se laisse tout de même déguster et ces petites coquilles, si elles se voient comme le nez au milieu de la figure, n’entachent en rien le plaisir qu'on a de découvrir la volonté de création authentique du combo. L'ennui n'est pas convié sur cette galette et c'est tout à leur honneur.

La seule réelle faiblesse de cette démo est la production. D’habitude inaudible et sous-mixée pour des groupes de cette envergure, elle penche ici vers l’autre extrême, à savoir le sur-mixé. Le kit de batterie et la lead guitare ont en effet tendance à trop envahir l’espace sonore et à recouvrir les autres instruments et le chant de Morne pourtant bien maîtrisé et convainquant dans tous les registres utilisés. On note bien sûr l’effort pour proposer un son compréhensible qui fait honneur au travail de composition des musiciens, mais le groupe devra faire attention à ne pas surproduire ses prochains méfaits.
On regrette aussi l'absence de booklet qui aurait permis aux parisiens d'en montrer un peu plus sur les batailles qu'ils narrent dans leur démo. Et les paroles bon sang, les paroles. Ce n'est pas parce que seule une poignée de fanatiques les consultent qu'il ne faut pas les inclure ! A mettre sur la liste des impératifs pour le futur.

Septentrion se veut le digne héritier de l’héritage de ses ancêtres et semble être dans la bonne direction pour figurer sur les affiches de black / thrash / pagan underground et pourquoi sur des évènements comme le Ceirnunos Festival. On aimerait tout de même avoir de quoi reconnaître ces jeunes loups parmi le reste de la meute. Penchant thrash encore plus poussé ? Concept album ? Ajout de nouveaux instruments pour des instrumentales encore plus développées ? Autant de piste que peuvent explorer le groupe pour affirmer son identité.

Septentrion

Style : Black / Pagan / Thrash metal
Tags : -
Origine : France
Myspace :
Amateurs : 2 amateurs Facebook :