logo Section H8

Biographie

Section H8

Section H8 s'active en 2018 à Los Angeles, et sort rapidement un EP autoproduit (Phase One) dans une veine Punk Hardcore très inspirée des années 80/90, de Rancid à Suicidal Tendencies, en passant par Cro-Mags et Slayer. Le quintette angelino use ensuite les caves du quartier de l'ouest étatsunien jusqu'à être repéré par le label Flatspot Records, qui le signera pour la sortie du premier album, Welcome To The Nightmare, en 2021.

Chronique

15.5 / 20
0 commentaire

Welcome To The Nightmare ( 2021 )

Nominé dans la catégorie « plus belle mochette 2021 » ce Welcome To The Nightmare constitue le premier album de Section H8, orchestre de Punk Hardcore orienté vieille école, tissant quelque part un lien entre Rancid, Cro-Mags, Agnostic Front et Gulch. Urgente, crasseuse, lourde et un brin débile, la musique des Américains nous immerge et maintient notre caboche dans les sordides bas-fonds de la cité des anges. On sent d’ailleurs - outre l'odeur de pisse chaude qui émane des caniveaux - une filiation assez forte avec le Gangsta Rap de la côte ouest, ce qui n’est pas vraiment surprenant car cultures Hip Hop et Punk s’entendent plutôt pas mal, à l’est comme à l’ouest.

En effet Welcome To The Nightmare participe à la revitalisation de la scène Hardcore de L.A., à son contact on amorce un voyage dans le temps à la fin des années 80 / début 90. Les structures sont simples, directes, sans fioritures, si ce n’est une science du sampling (Knife et Mist-Head en tête) ou la surprise acoustique sur Roaches. Section H8 érige des barricades d’entrée avec le pur crossover Nightmare, nous faisant comprendre qu’aucune concession ne sera de la partie, à travers un chant hurlé glaireux expulsé avec conviction, des guitares carnassières, un duo basse/batterie en feu, et la tension ne se relâchera que ponctuellement avec Roaches, aux accents Rap / Punk dans sa première partie, ou sur la conclusion Hate, déclaration d’amour au Punk Hardcore des origines. On aura droit à des chœurs émeutiers sur 100 seconds, augmenté de solos bien placés, ou à des cours de gymnastique rythmique avec Track&Field, ou bien on se gargarisera de Mist-Head et de son penchant évident pour le Slayer de Raining Blood. A noter également la participation de Tim Armstrong (de Rancid, dont on parlait en intro, c’est fou ça) sur le bouillant Streetsweeper, serti lui aussi d’un solo, un peu cheap il faut le dire. Mais l’enchaînement qui vient sur le groove destructeur de Behind The 8 Ball est magique, à faire écouter dans toutes les académies idoines.

Ainsi les 25 minutes de Welcome To The Nightmare passent à la vitesse de la lumière, Section H8 s’est fort bien démerdé pour ne rien laisser dépasser, nous offrant ici un album solide, frondeur, une sorte d’hommage sincère et actualisé envers une scène old school qui reprend néanmoins des forces depuis quelque temps, via des formations comme SpiritworldWorn ou Take Offense. Encore un groupe à suivre dans un monde de violence décidément plein de ressources.

Welcome To The Bandcamp.

A écouter : in da street.
Section H8

Style : Punk Hardcore / Hardcore / Thrash Metal
Tags : - -
Origine : USA
Bandcamp :
Bandcamp :
Amateurs : 1 amateur Facebook :