Albums du moment
Pochette Monumenty selhání
Pochette A Different Shade of Blue
Pochette A Dawn To Fear Pochette Nighttime Stories
Chroniques
Pochette Etrange
Pochette Errorzone
Pochette Dreams of Quiet Places
Pochette Hallucinogen Pochette Nest

logo Screeching Weasel

Biographie

Screeching Weasel

1986. Ben Foster se rend à un concert des Ramones et là, c’est l’illumination. Décidé à immiter la formation new-yrokaise,il prend un nom de scène, Ben Weasel et créé rapidement le groupe Screeching Weasel.
Le premier membre sera le guitariste John Jughead, un ami avec lequel Ben avait commencé à travailler sur des compositions un an auparavant. Puis vint le batteur Steeve Cheese et enfin, le bassiste, Vinnie Bovine.
Les premiers concerts ont lieu devant un parterre peu fleuri, au milieu de squattes ou de caves délabrés. La première cassette démo est enregistrée en décembre 86. Au bout de quelques mois, la fortune apparaît et on leur propose de produire un premier album. En réalité, le studio n’est qu’une simple chambre d’appartement, mais le Self-Titled sort bel et bien, au printemps 87 sur Underdog Records. Pressé à 3.000 exemplaires, il ne se vend que modestement  (environ 1.000 ) et n’est pas re-pressé en conséquence.
Le groupe passe donc la majeure partie de l’année à jouer sur scène, rameutant les potes pour atteindre finalement des affluence de 50 ou 60 personnes qui comble le groupe de bonheur.
Mais un  premier changement de line up intervient avec le départ de Vinnie Bovine dû à des problèmes personnels, au profit d’un ancien membre des OzzFish Experience, Waren Ozzfish. Sans plus tarder, le groupe signe sur The Fledging Roadkill, pour pouvoir sortir, sous la coupe de Weasel et Jughead, leur second effort, Boogada Boogada Boogada ! début 89. Cet opus, au caractère assez rustique, alliant pop-punk, punk rock, influences hardcore, et dérisions ("I Hate Led Zeppelin", "U.F.O.") se vend beaucoup mieux que le précédent et le groupe, désormais attendu, repart en tournée. Tournée quelque peu mouvementée car durant son exécution Steeve Cheese quitte le groupe, remplacé à la suite par Bryan Vermine ainsi que Waren qui laisse sa place à Danny Vapid ( Vocaliste pour des groupes tel que Generation Waste ou encore Igor Skulls.)
Tout ces changements de line up n’empêche pas le groupe de sortir par la suite EP’s et autres Single de qualité variable, mais les déboires n’étant pas finis, Vermin et Vapid quittèrent le groupe à leur tour. Dépités, Jughead et Weasel décrétèrent que Screeching Weasel ne serait plus.
1991, suite à un concert réunissant Weasel, Jughead, Vapid, Naked ( guitariste du nouveau groupe de Weasel ) et un nouveau batteur, Dan Panic, le combo est contacté par Lookout Record’s, enclin a sortir leur prochain album à condition que ces derniers l’enregistrent sous le nom des Screeching Weasel. C’est ainsi que sort le très ‘ramonesien’, My Brain Hurts, la même année. S’en suit Wiggle en 1992, qui entraîna le groupe dans une tournée record engendrant au bout de 6 semaines un bénéfice de 400 dollars, là où jusque dès lors, périple rimait avec perte d’argent. Un an plus tard paraît Anthem For A New Tomorrow suivi de How To Make Enemies And Irritate People en 1994. Une baisse de motivation indéniable poussera toutefois le groupe a splitter de nouveau au terme de cette même année.
Après cette nouvelle séparation, Weasel, Vapid et Panic créèrent un nouveau groupe, Les Riverdales, toujours influencés par leurs héros de toujours, les Ramones. Vapid contribua au travail de Green Day durant cette période. Lookout décida de sortir tout une série de compilation, qui poussa le groupe a reprendre son nom d’antan, les Screeching Weasels, laissant donc Jughead rejoindre le groupe à nouveau.
Le groupe se remet donc au boulot et accouche en 1996 de Bark Like a Dog.
1998 voit la création de leur label Panic Buttons Record leur permettant de ressortir quelques vieux EP. Television City Dream, quant à lui, voit le jour chez Fat Wreck.
Finalement, 2001 fut la date fatidique avec le dernier split en date du groupe, qui se sont malgré tout reformés pour un show en 2004, mais qui n’annoncera pas de nouvel reformation, tout les membres vaquant désormais à leurs nouveaux groupes. La dernière galette les concernant sera donc la compil' Weasel Mania sortie chez Fat en 2005.