Albums du moment
Pochette Monumenty selhání
Pochette A Different Shade of Blue
Pochette A Dawn To Fear Pochette Nighttime Stories
Chroniques
Pochette Etrange
Pochette Errorzone
Pochette Dreams of Quiet Places
Pochette Hallucinogen Pochette Nest

logo Scold For Wandering

Biographie

Scold For Wandering

Nicoax (Basse)
Alexandre (Batterie)
Benoit (Guitare)
Mikro (Guitare)
J-fix (Chant)

Scold For Wandering se forme en 2004 entre Evreux et Paris. En 2006, un premier 4 titres voit le jour et leur permet de monter sur scène aux côtés de Gantz, As We Bleed, General Lee, Loma Prieta ou encore The Holy Mountain. Fin 2007, un nouvel EP 5 titres est mis en boite. En 2008, le jeune combo apparait sur la compilation hardcore Falling Down et enregistre 3 titres pour le split LP avec Stellardrive à venir.

Chronique

13 / 20
2 commentaires (14/20).

Scold For Wandering EP ( 2007 )

On se souvient de Gantz, on se souvient de Mihai Edrish, on se souvient de cette école emo hardcore bien de chez nous, régurgitant ses tourments et une amertume directement enfantée de la condition d'Homme. Un souffle à la fois taciturne et abattu, exsudé en langue maternelle et architecte d'un lac de cratère, dense et secoué de remouds comme autant de profondes brûlures. Scold For Wandering reprend le flambeau. Sans trop moduler les nuances de ses aînés, en appliquant sagement la formule, Scold For Wandering envoie une poignée de morceaux joués dans le ton qu'il faut, abrasif et douloureux, avec l'énergie qu'il faut, volcanique et électrique.
Agrégé par un mortier compacté aux gravats métalliques, cette première éruption se tient d'un unique tenant. Monolithique. Un pavé dans les tripes qui ne se digère pas et reste là, en travers. Sans sonner creux, sans amener de moments véritablement mémorables, le jeune combo se moule dans le classicisme des jalons screamo / post hardcore parsemés de spoken words fatalistes et de violentes coulées de lave. L'effet de surprise a donc perdu de sa superbe, mais la griffe a conservé sa détermination et son tranchant. A défaut de graver une partition novatrice ou qui repousse au loin une quelconque facette du style, Scold For Wandering livre un propos sincère dont l'authenticité est confirmée par une attitude scénique qui sonne juste.

Rangé dans son écrin DIY bien foutu, relativement bien produit, il ne manque finalement à ce First Try qu'une étincelle d'originalité pour finir de convaincre. Je crois bien que dans ces cas de figure, bien exécutés mais à la personnalité encore fébrile, le qualificatif Prometteur s'impose comme une évidence. Espoir en suspend.

A écouter : Arbeit Macht Frei - .5