Albums du moment
Pochette Lokabrenna
Pochette The Fallen Crimson
Chroniques
Pochette Apocalypse & Chill
Pochette Abreaction
Pochette Cycles
Pochette Afterlight

Biographie

Scissor Sisters

Adepte de sonorités décalées, grotesques et de fort mauvais goût (les vertus positives du mauvais goût sur le cérébral humain sont discutables … moi j’adhère) les Scissor Sisters sont pour vous ! Formé en 1999 à New York, le groupe, véritables enfant du rock et du disco, s’empresse de faire parler de lui (que ce soit au travers d’un single sorti en 2003 qui fera sensation ou d’une image fashion aux limites du ridicule … tout les moyens sont bons !). En 2004 sort leur premier album éponyme qui risque de piétiner pudeur et clivages auditifs en s’attaquant à un public aussi large que diversifié …

Chronique

13.5 / 20
0 commentaire
logo amazon

Scissor Sisters ( 2004 )

La distribution des rôles est simple (mais aussi simplement incohérente !) : il suffit d’imaginer que les Bee Gees soient devenus un groupe de pop rock et qu’ils s’attèlent sans remords à une reprise de Pink Floyd. Vu d’ici ça apparaît comme assez douteux, voire même franchement nauséeux ! Et pourtant, pour peu que l’on ne soit pas totalement hermétique au disco et à ses ersatz, la sauce prends franchement bien et cet audacieux Confortably Numb transporte le flamand rose dans un univers coloré et dansant à outrance (j’en vois déjà qui quittent la salle hurlant au massacre !). Les Scissor Sisters démontre alors (et sur pas moins de 11 titres) une capacité à s’approprier des répertoires incompatibles en apparence et à joyeusement les marier dans une explosion de glamour rose bonbon et de beats infernaux. Le pari d’engendrer un hybride rock’n’roll intensément dancefloor et immaturement disco funk est de loin gagné.
Les cataloguer devient un jeux complexe et alambiqué tant les contrastes illustrant leur effort sèment nos perceptions. On pourrai penser à un esprit cabaret où le furieusement distrayant (Tits On The Radio, Filthy Georgous) se mêle à de romantiques balades (Return To Oz) et parfois même à un rock excessivement rétro (Music Is The Victim). Comme tout spectacle, la musique n’est qu’une facette et le groupe s’arme d’un visuel délirant et kitsch à souhait : entre artworks rappelant les tapisseries de mamies et costumes à renvoyer Lagerfeld à la niche, l’étalage d’une imagerie paillettes totalement intemporelle dépasse les doses normalement prescrites.
Mais les Scissor Sisters savent canaliser leur énergie débordante pour enfanter de titres moins excentriques mais bien plus intéressants et toujours avec cet arrière-goût vieillot dans les oreilles qui donne tant de saveurs aux vinyles de papa. Mary s’inscrit parfaitement dans ce cadre où claviers langoureux se mêlent à un chant pop qui est bien loin de renier les 80’s. Laura se chargera de finir de séduire les plus coopératifs avec son pedigree de tube en puissance. Un refrain accrocheur se laisse entraîner dans un bal par un accordéon qui ne tardera pas à violemment batailler avec claviers, guitares et saxophones pour garder sa place auprès de parties vocales complètement anachroniques. C’est de cette culture du mélange (même celui dont on penserai très bien se passer) dont le groupe joue avec brio sans parvenir à me lasser. Reste un ultime Lovers In The Backseat pour que je sombre définitivement dans leur ronde. Le pas à franchir pour se mettre à gesticuler bêtement en tentant d’imiter un Travolta bancal du samedi soir restera pour ma part timide.
Pour beaucoup, les Scissor Sisters seront synonyme d’une tentative indigeste de rapprocher des univers aussi fermés que peuvent l’être le rock, l'électro et le disco. D’autres se contenteront de sourire, mais quand ce sourire systématique ressuscite  à chaque écoute, on commence à se dire que, faute de révolutionner l’édifice musical, ce premier album a au moins le mérite d’apporter une dose de décalage et de bonne humeur loin d’être négligeable. Je conclurai seulement en affirmant sans hésitation que si le kitsch est un art, Scissor Sisters en détient la majorité des clés …

A écouter : Laura, LOvers In The Backseat, Comfortably Numb ...
Scissor Sisters

Style : Pop Rock
Tags :
Site Officiel : scissorsisters.com
Amateurs : 10 amateurs Facebook :