Albums du moment
Pochette Años En Infierno
Pochette Mestarin Kynsi
Pochette Naiv Pochette Ascension
Chroniques
Pochette The Baring of Shadows
Pochette Neon Noir Erotica
Pochette Eleventh Hour
Pochette La Battue
Pochette Necroscape
Pochette On Circles
Pochette Arkhipov Pochette Summerland
Découverte
Pochette Discography

Titre : Satyricon Année : 2013
Nombre de titres : 10

Tracklist
01. Voice of Shadows 
02. Tro og Kraft 
03. Our World, It Rumbles Tonight 
04. Nocturnal Flare 
05. Phoenix 
06. Walker Upon The Wind 
07. Nekrohaven 
08. Ageless Northern Spirit 
09. The Infinity of Time and Space 
10. Natt
Acheter : logo amazon
Label : Roadrunner Records
Collection : 12 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 14.45/20 (10 avis dont 3 avec commentaire)


Les membres qui ont aimé Satyricon aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

Eagle_John 15 / 20 Le 04/01/2018 à 00H08

Le groupe s'éloigne de plus en plus des sphères du black metal pour tendre vers quelque chose de plus progressif et atmosphérique. Sur certains titres ce changement est réussi notamment sur Phoenix ou The Infinity Of Time And Space, mais il faut admettre que le tout manque un peu de puissance, notamment sur Tro Og Kraft.

Je retiens à la fin surtout Nocturnal Flare, Phoenix, Walker Upon The Wind, Angeless Northern Spirit (quel riff) et The Infinity Of Time And Space.

un bon album, artistiquement très réussi!

Kubrick 14.5 / 20 Le 04/01/2015 à 14H43

Satyricon s'éloigne du Black Métal avec cet opus mais tout en restant cohérent et assurant des sonorités propres au groupe. Un ensemble cohérent bien que n'étant pas leur meilleur album.

Sugarbread 14.5 / 20 Le 11/09/2013 à 22H50

Envie de dire enfin, sans gravir des sommets, cet album me redonne foi en Satyricon. Même si à l'image d'un Our World, It Rumbles Tonight il y a vraiment des titres pauvres sur ce CD, Walker upon the wind, Phoenix, Nekrohaven entres autres relèvent bien le niveau.
Les + : Coupure avec le black vraiment net, le cul entre deux chaises me gonflaient un peu, j'ai l'impression que Satyr assume un peu mieux la dérive du groupe vers un son plus léger.
Les - : Choix de production vraiment étrange, un peu monocorde sur les bords.