Albums du moment
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Back In Business Pochette Hvísl Stjarnanna
Chroniques
Pochette Final Transmission
Pochette Rammstein
Pochette Syntheosis
Pochette Flub Pochette Masses

logo S.O.D.

Biographie

S.O.D.

Stormtroopers Of Death plus connu sous le nom de S.O.D. est un groupe américain de Crossover formé à New-York en 1985. Ils sont réputés comme étant parmi les premières formations à fusionner le Hardcore / Punk avec le Thrash, donnant ainsi naissance au Crossover. S.O.D. est également connu pour réunir des membres de choix comme Scott Ian (guitares) et Charlie Benante (batterie) de Anthrax ainsi que le célèbre bassiste de Brutal Truth Dan Lilker. 

Après avoir terminé ses pistes de guitare sur l'album de Anthrax Speading The Disease, Scott Ian dessina les images d'un personnage connu sous le nom "Sargent D." Les images étaient accompagnés par des slogans tels que « I’m not racist, I hate everyone» et « Speak english or die ». Ian développa des paroles sur le personnage et décida de former un groupe de basé sur le Sargent D, il s’entoure alors de Charlie Benante, Dan Lilker, et Billy Milano de Psychos. Après avoir enregistré une démo de 63 titres appelée Crab Society S.O.D. sort L'album, Speak English or Die. Celui-ci a été enregistré et mixé sur trois jours et est devenu un album historique, pionnier du style Crossover. S’en suit une tournée avec Motörhead et The Plasmatics, entre autres. À la fin de cette tournée le groupe est mis en stand-by, Lilker part jouer avec Nuclear Assault, tandis que Benante et Ian poursuivent l’aventure avec Anthrax. Milano lui forme une sorte de spin-off de S.O.D. avec  M.O.D. (Method of Destruction). Leur premier album met d’ailleurs en avant plusieurs paroles écrites par Ian Scott, ainsi que d'une version modifiée de «Aren’t You Hungry». S.O.D. se reforme pour un concert unique à New-York en 1992, qui a été enregistré et édité sous le nom de Live at Budokan. Ce live reprend la plupart des titres de Speak English or Die, et quelques chansons de la démo ainsi que des reprises de Ministry (Stigmata), Nirvana (Territoral Pissings) et Fear. En 1997, S.O.D. se réunit à nouveau pour  jouer au Milwaukee Metal Fest. Leur premier concert européen à lieu au festival With Full Force en Allemagne. En 1999, un deuxième album studio voit le jour Bigger Than the Devil et le groupe part en tournée fin des années 1990. En 2001, le DVD Speak English or Live paraît, on y retrouve dans les bonus le Live at Budokan en vidéo originale, plus le concert d'un festival en Allemagne et des images rares de titres live enregistrés au Japon. Ceux-ci seront inclus sur la réédition de Speak English or Die, avec deux nouvelles chansons enregistrées en studio pour célébrer le million d'exemplaires vendu. En 2002, Kill Yourself: The Movie sort en DVD. En 2003 le groupe se sépare en raison de désaccords entre Ian et Milano. En 2007, cependant, S.O.D. se reforme et sort son troisième album, Rise of the Infidels. L'album n’en est pas vraiment un puisqu’il se compose de titres non enregistrés auparavant et de live. Milano déclare que l'album serait le testament du groupe.

S.O.D. a été la source de nombreuses controverses en raison des paroles délibérément racistes et misogynes. Le bassiste Dan Lilker déclare à ce sujet : « Les paroles n’ont jamais été destinées à blesser qui que ce soit, c’est juste une façon de cibler certains problèmes et d’énerver les gens.»