Mercredi 16 octobre 2019

"The Tyrant", le nouveau single de Koyomi (post/math instrumental pour fans de Oceansize, The Mars Volta, Self-Evident...), s'écoute dans la suite. La campagne Ulule du groupe se termine le 31 octobre et le prochain album Taming The Tyrant a été mixé par Christian Ankerstjerne (guitariste de Town Portal) et masterisé par Carl Amburn (Town Portal, Self-Evident, Russian Circles...).

Mercredi 09 octobre 2019

Russian Circles et Torche seront en tournée en mars :
13/03 Paris - Bataclan (Event FB)
14/03 Orléans - L'Astrolabe, avec Mars Red Sky (Event FB)
15/03 Nantes - Warehouse (Event FB)
16/03 Biarritz - Atabal Biarritz
24/03 Toulouse - Le Rex De Toulouse (Event FB)
Et toujours notre interview de Russian Circles réalisée cet été à lire par là.

Mardi 24 septembre 2019

Le Roadburn vient d'annoncer de nouveaux noms : la reformation de Red Sparowes pour un concert exclusif, Russian Circles, Brutus, TorcheMiserableNightcrwlrCloud RatHanteWarhorse, Rorcal qui jouera en intégralité son nouvel album MuladonaDie Wilde JagdAlber Jupiter et Dead Neanderthals. Event FB.

Jeudi 15 août 2019

Interview avec Russian Circles : C’est le mois de juillet, nous sommes dans le jardin de Justine. Des corbeaux qui croissent en fond sonore pour le côté gothique et une petite bière à la main pour le côté apéro ; il est 21h ici. Il doit être quelque chose comme 15h vers Chicago, ville vers laquelle se dirige la mélodieuse sonnerie de notre appel Skype. A en croire l’interlocuteur qui nous répond, qui selon ses dires est quelque peu dénudé, il fait très chaud là-bas aussi. Dans quel sens réellement, nous ne le saurons jamais ! C’est dans tous les cas Mike Sullivan, guitariste et principal compositeur de Russian Circles qui a accepté de répondre à quelques questions pour la sortie de Blood Year, leur dernier album. [...]"

Samedi 03 août 2019

Chronique de Blood Year de Russian Circles : "Si il est à peu près acquis que le trio de Chicago n’a jamais été un monstre d’originalité dans les genres à la croisé du Post Rock / Hardcore / Metal [...]"

Lundi 29 juillet 2019

Kohokia de Russian Circles s'écoute dans la suite. Sortie de Blood Year le 2 août chez Sargent House.

Vendredi 28 juin 2019

Russian Circles sortira son prochain album Blood Year le 2 août via Sargent House. Un nouvel extrait, "Milano", s'écoute dans la suite.

Mercredi 22 mai 2019

Russian Circles a annoncé son prochain disque pour le 2 août. Il s'appellera Blood Year et en voici un premier extrait

Jeudi 17 janvier 2019

Russian Circles prépare un nouvel album, ils sont actuellement en studio.

Samedi 28 juillet 2018

Russian Circles ont débuté l'écriture de leur prochain opus.

Samedi 03 février 2018

Russian Circles et Brutus seront de passage par chez nous prochainement. Voici le détail :12 Mai : Zottegem (B) - DUNK! festival
13 Mai : Luxembourg (L) - Rockhal
23 Mai : Zurich (CH) Rote Fabrik
24 Mai : Lyon (F) L'Epicerie Moderne
25 Mai : Laval (F) Les trois éléphants
26 Mai : Lille (F) L'aéronef

Jeudi 01 février 2018

Russian Circles sera en France fin mai prochain :
- 24/05 : Epicerie Moderne (Lyon)
- 25/05 : Festival Les 3 Elephants (Laval)
- 26/05 : Aéronef (Lille)

Jeudi 18 janvier 2018

Le festival Les 3 Elephants qui aura lieu le 25, 26 et 27 mai à Laval, vient d'annoncer une partie de sa programmation : FranceHyphen HyphenMoaningDominique AHmltdJuliette ArmanetRussian CirclesRoméo Elvis, Clap Your Hands Say YeahCabaret ContemporainRoneBiffty&Dj Weedim et Loud.

Dimanche 17 décembre 2017

[Live report] : Russian Circles, Red Fang et Mastodon feat. Scott Kelly en concert ? Nous devions absolument en être. Voilà ce qui s'est passé à l'Elysée Montmartre ce soir-là. (indice, c'était énorme !) [...]

Jeudi 17 août 2017

Lors de la tournée Mastodon / Red Fang et Russian Circles vous pourrez retrouver Scott Kelly (de Neurosis) en live avec Mastodon, il a déjà participé à plusieurs enregistrement avec eux, cette fois il sera aussi présent en live.
La tournée passe par Paris le 29 novembre (Elysée Montmartre), préventes dispo ici.

Mardi 08 août 2017

MastodonRed Fang et Russian Circles, sacré affiche !
Ils feront tournée commune en novembre / décembre et voilà quelques dates qui pourraient vous intéresser :
- 15/11 : Bruxelles (AB)
- 28/11 : Zurich (Komplex)
- 29/11 : Paris (Elysée Montmarte), mise en vente ici mercredi.
- 30/11 : Luxembourg (Rockhall Club)
- 10/12 : Londres (Brixton Academy)

Vendredi 31 mars 2017

Emphasis (post metal / post rock, pour amateurs de Caspian, Russian Circles) sort le 28 avril prochain son album Black.Mother.Earth chez Geenger Records. On vous fait découvrir, en avant première, le clip bien étrange de "Muna + Iam" ici.
Pour en savoir plus sur ce groupe Croate, direction leur Facebook.

Vendredi 24 mars 2017

Russian Circles sortira en vinyl le 14 avril prochain un Live At Dunk!fest 2016.

Lundi 20 mars 2017

Les photos de Cloakroom + Russian Circles au Stereolux à Nantes sont en ligne et se regardent ici.

Mardi 14 mars 2017

Concert du Jour :
- Russian Circles et Cloakroom seront ce soir au Krakatoa (33700 Mérignac). Toutes les infos sur l'event FB et les places en vente par là.

Lundi 27 février 2017

Concours : Russian Circles et Cloakroom seront le 14 mars au Krakatoa (33700 Mérignac). Toutes les infos sur l'event FB et les places en vente par là. 2x2 places sont en jeu via une simple question !

Mardi 27 décembre 2016

Continuez de voter pour vos albums de l'année! Voilà quelques noms sorties cette année (ceux avec * n'ont pas encore assez de note pour faire partie du top) :
- GojiraMagma
- The Lumberjack FeedbackBlackened Visions*
- David BowieBlackstar
- SubrosaFor This We Fought The Battle Of Ages*
- Animals As LeadersThe Madness Of Many
- Russian CirclesGuidance*
- ArchitectsAll Our Gods Have Abandoned Us
- Evergrey -  The Storm Within*
- Devin TownsendTranscendence
- Anaal NathrakhThe Whole Of The Law*

Samedi 19 novembre 2016

Russian Circles et Cloakroom feront une tournée européenne commune l'an prochain :
05.03 Zurich (Suisse)
06.03 Genève (Suisse)
13.03 Biarritz @ Atabal Biarritz
14.03 Bordeaux @ Krakatoa
15.03 Nantes @ Stereolux
16.03 Paris @ Trabendo avec Dirge
17.03 Bruxelles (Belgique)

Vendredi 26 août 2016

Chronique Russian CirclesGuidance : "Russian Circles continue avec une belle régularité à nous émouvoir et à nous bousculer. [...]"

Mardi 09 août 2016

Le concert complet de Russian Circles lors de l'édition précédente du Dunk!fest est visible dans la suite.

Jeudi 04 août 2016

Guidance, le nouvel album de Russian Circles, sort demain. Il est en écoute intégrale ici.

Mardi 26 juillet 2016

Russian Circles continue de dévoiler son nouvel album Guidance avec le titre Afrika via SoundCloud. Sortie prévue le 5 août.

Samedi 09 juillet 2016

Après Mota, Russian Circles dévoile un nouveau morceauVorel. A retrouver sur Guidance, le sixième album du groupe, le 5 août.

Jeudi 07 juillet 2016

Russian Circles a dévoilé un nouveau morceau, Mota. Il s'écoute sur soundcloud, il est extrait de leur prochain album Guidance, attendu pour le 5 aout.

Jeudi 09 juin 2016

Russian Circles a du annuler ses dates prévues en juin suite à l'accident de voiture qu'a eut Mike Sullivan (leur guitariste), rien de grave mais il doit se poser un peu.

Samedi 04 juin 2016

What One Becomes, le nouveau Sumac, peut s'écouter en intégralité avant sa sortie le 10 juin. On retrouve dans le groupe : Aaron Turner (Isis), Nick Yacyshyn (batteur de Baptists) et Brian Cook (Russian Circles).

Mardi 24 mai 2016

Russian Circles a dévoilé Vorel, premier extrait du nouvel album Guidance. Sa pochette se découvre sur la page du groupe et sa sortie est programmée au 5 août prochain.

Mercredi 18 mai 2016

Petit teaser pour Guidance, le prochain Russian Circles, prévu pour le 5 août chez Sargent House. L'album a été enregistré par Kurt Ballou (Converge, Old Man Gloom) au GodCity Studio.

Mardi 10 mai 2016

Pour ceux qui n'y étaient pas, il vous est possible de revivre l'intégralité des concerts qui ont eu lieu sur la grande scène du dunk!festival ce weekend en vidéo sur la page du festival. On y retrouve, entre autres, Russian Circles, This Will Destroy You, 65daysofstatic, Tides From Nebula, My Sleeping Karma et Pelican.

Mardi 03 mai 2016

Concert du Jour :
- Russian Circles et This Will Destroy You seront ce soir à l'Astrolabe d'Orléans. Vous pouvez retrouver toutes les infos sur l'event de la salle ou l'event FB. Pour prendre vos places, c'est par ici !

Jeudi 28 avril 2016

Russian Circles le 3 mai à Orléans c'est bientôt complet, pensez à prendre vos places.

Samedi 09 avril 2016

Concours : Russian Circles et This Will Destroy You seront le 3 mai à l'Astrolabe d'Orléans. Vous pouvez retrouver toutes les infos sur l'event de la salle ou l'event FB. Pour prendre vos places, c'est par ici ! 
La salle met également 2 places en jeu via une petite question !

Lundi 28 mars 2016

Premier extrait pour le nouvel album de Sumac, Rigid Man s'écoute dans la suite. What One Becomes est attendu pour le 10 juin.
Pour rappel, Sumac = Aaron Turner (Old Man Gloom, ex-Isis...), Nick Yacyshyn (Baptists) et Brian Cook (Russian Circles, ex-These Arms Are Snakes, ex-Botch).

Mardi 22 mars 2016

Sumac, avec Aaron Turner (Old Man Gloom, ex-Isis...), Nick Yacyshyn (Baptists) et Brian Cook (Russian Circles, ex-These Arms Are Snakes, ex-Botch), sortira son nouvel album What One Becomes le 10 juin chez Thrill Jockey Records. Un premier extrait intitulé Rigid Man s'écoute dans la suite.

Mercredi 16 mars 2016

Russian Circles sera en tournée européenne fin avril / début mai :
03/05 Orleans @ L'Astrolabe avec This Will Destroy You (Event FB / Billetterie)
04/05 Yverdon Les Bains (Suisse) @ Amalgame avec Oregon Trail (Event FB / Billetterie)
05/05 Lyon @ Nuits Sonores - L'Epicerie Moderne (Event FB / Billetterie)
06/05 Metz @ Young Team festival - Les Trinitaires (Event FB / Billetterie)
07/05 Zottegem (Belgique) @ Dunk! Festival (Event FB / Billetterie)

Mardi 16 février 2016

La programmation en détail de l'affiche de We Are A Young Team a été dévoilée :
- Jakob, Year Of No Light, Celeste&Thisquietarmy, le 23 avril aux Trinitaires de Metz (Event FB)
- Marietta, Lonely Walk & Usé, le 1er mai au TCRM Blida de Metz (Gratuit - Event FB)
- This Will Destroy You, Late Night Venture & Thank U For Smoking, le 4 avril à l'Autre Canal de Nancy (Event FB)
- Russian Circles, Stems, La Jungle & Fogia Four, le 6 mai aux Trinitaires de Metz (Event FB)
- Pelican & Tides From Nebula, le 7 mai aux Trinitaires de Metz (Event FB)

Mardi 09 février 2016

Lundi 08 février 2016

We Are A Young Team vient d'annoncer sa programmation pas piquée des hannetons, du 23 avril au 7 mai à Metz et Nancy :  Russian Circles, This Will Destroy You, Pelican, Jakob, Year Of No Light, CelesteThisquietarmy, Tides From NebulaLate Night VentureThank U For SmokingStemsUséLonely WalkGuillaume MariettaLa Jungle... Plus d'infos sont à voir sur l'event FB. Voici l'affiche.

Jeudi 04 février 2016

Les Nuits Sonores (du 4 au 8 mai à Lyon) viennent de dévoiler leur programmation. On y retrouve notamment L'Effondras, Pantha Du Prince, Moderat, Russian Circles, Last Train... Toute la programmation est à voir sur leur site.

Mardi 02 février 2016

Russian Circles, This Will Destroy You et Collapse Under The Empire viennent compléter l'affiche du Dunk!fest aux côtés de Pelican, 65daysofstatic, Tides From Nebula, My Sleeping Karma, Her Name Is Calla, Nordic Giants, Fall Of Messiah et bien d'autres noms encore. L'édition 2016 de ce festival se déroulera du 5 au 7 mai à Zottegem en Belgique. Plus d'information sur cet événement ici.

Vendredi 29 janvier 2016

Le DesertFest London annonce son affiche complète avec l'ajout de Russian Circles en tête d'affiche, mais aussi de TroubleSiena RootStinking LizavetaDŸSE, MantarMondo DragGURT, Necro DeathmortCarouselThe MothCrystal HeadSpider KittenSedulusBeastmaker et Dog Days. Le line-up complet du festival se trouve sur le site officiel, voici aussi également la billetterie, et l'affiche.

Mardi 08 décembre 2015

Russian Circles est actuellement en studio chez Kurt Ballou (Converge + un million d'autres trucs) pour enregistrer le successeur de Memorial paru en 2013.

Jeudi 19 novembre 2015

Chronique - Mutiny On The Bounty - Digital Tropics : "Cela fait trois ans que les Luxembourgeois n’avaient pas manifesté signe de vie, trois années constructives car le groupe s’est permis de tourner avec des pointures telles que Russian Circles et And So I Watch You From Afar, deux formations principalement instrumentales qui ont peut-être poussé la Mutinerie à se défaire du chant pour ce troisième album.[...]"

Lundi 22 juin 2015

Hellfest 2015 :
- Photos (groupes et public) et pour aller voir les précedents : Vendredi, Samedi (photos par Florian Denis et Bacteries)
- Report : Vendredi, Samedi (par Pentacle, Grumlee, Lelag, Bacteries) et dimanche :

Dernier jour du Hellfest, les corps fatiguent et le soleil continue de taper sur Clisson. Aujourd’hui au programme : retour aux années collège / lycée pour les trentenaires avec Limp Bizkit, Korn, Snot.

"Bonjour, on va vous jouer 6 chansons d'affilée". 5 minutes plus tard "on va maintenant vous faire 8 chansons d'affilée" : Efficacité maximale pour Iron Reagan avec 20 titres en 30 minutes, dont une reprise de Skull For Maggots de Cannibal Corpse en fin de set. Les lève-tôt n'ont pas été déçu par le crossover des gars de Richmond. "Que ceux qui sont encore bourrés de la veille lèvent la main ?".

Le petit déjeuner digéré, il est grand temps de se diriger vers la Temple pour assister à une des meilleures prestations de black du week end. Les bordelais, griffes en avant, Lovecraft en arrière plan, nous racontent, à force de riffs et de coups de butoir, les meilleurs passages des Montagnes Hallucinées (HP Lovecraft), tirés de leur dernier album (Teliki-Li). On sent, en quelques minutes, toute la violence et la folie que représentent cette thématique très particulière pour The Great Old Ones. Les titres sont maîtrisés de bout en bout, les temps morts sont inexistants, et l’atmosphère est tout simplement bluffante. Bravo.

Une fois Lovecraft assimilé, on se dirige vers l’Altar où l’on attend de pied ferme les français de S.U.P qui, sans chichis, sans artifices aucun (pas de logo, jeu de lumière minimaliste), nous gratifient d’une setlist efficace, ultra carrée, et même si la foule n’est pas venue très nombreuse, on ne peut qu’applaudir la prestation des nordistes. Mention spéciale à cette cover de Paradise Lost, en conclusion de cette grosse demi heure de death avant gardiste assez réussie.

Red Fang, ou le stoner hype dans toute sa splendeur. Qu’on aime ou pas, les ricains réussissent à captiver l’audience, complètement hystérique sur des titres comme Blood Like Cream ou Prehistoik Dog. On peut à la limite regretter qu’on fasse jouer ce groupe sur la main stage, car le son est clairement taillé pour une scène de moindre envergure, mais on ne peut pas leur retirer leur performance vraiment impressionante.

Depuis que Jimmy Bower et sa bande (Eyehategod) se sont mis à la Volvic on assiste, pour le plus grand bonheur des fans, à des prestations de qualité de la part des louisianais. C’est bien simple, une heure de fessée en continu, une heure de sludge du bayou complètement fou, et une heure de pure violence maîtrisée de A à Z. On ne voit pas le temps passer, le final cradingue arrive très vite, et on repart comblé, ce groupe étant tellement rare dans nos contrées. La volvic, ça vous change un groupe...

Russian Circles, c’est la pause Post-Rock instrumentale du fest, le moment pour s’évader même si le trio sait faire ronronner les amplis. Si le concert commence avec une fosse clairesemée, l’affluence de la Valley se rempli petit à petit et à la réaction du public en fin de set est unanime, le groupe aura acquis de nombreuses personnes à sa cause. Captivant d’un bout à l’autre, même si l’on aurait souhaité plus qu’un morceau de Memorial.

Dans le genre Black Metal symphonique Carach Angren est sans doute le groupe du genre à suivre actuellement. La chance est de notre côté, le son est très bon et laisse une bonne place aux orchestrations dont l’habituel trio est épaulé d’un clavériste sur le live. Le frontman est quant à lui impeccable dans dans son rôle de hurleur à la prestation théâtrale. On s’aperçoit quand même que les anciens titres sont supérieurs à ceux de This Is No Fairytale, leur dernière création, et il est dommage que The Funerary Dirge Of A Violonist soit oublié de la setlist, mais c’était une bonne prestation.

Snot explose la jauge de la Warzone qui était difficile d'accès. Le groupe nous interprète la moitié de l'album Get Some, dont Deadfall spécialement dédicacé à la (viva fuckin') France. Le groupe reprend Hit The Light de Metallica avant de terminer sur un poignant Absent en hommage à Lynn Strait.

Weedeater, ça tape pile dans le cliché du Sludge : lourd, lent et gras. Sauf que leur set est porté par un batteur ottarie complètement fou, par son épais et brûlant comme la braise et des riffs taille gros camion qui en mettent plein la tronche. Donc très bon.

Avec les deux guitaristes de Heathen dans ses rangs, il n'y avait pas de doute à se faire quant à l'efficacité d'Exodus et la taille du nuage de poussière devant la Mainstage II en est la preuve. Steve Souza demande aux personnes dans les premiers rangs de prendre soin les uns des autres dans le pit "si quelqu'un tombe, on le ramasse". Une petite intro de Slayer pour moquer l'absence de Gary Holt, puis le groupe met le public chaos avec Blacklist, sous un cagnard d'enfer. Clin d'oeil sympa : Lee Altus qui porte un tshirt du groupe Arcania,qui avait ouvert pour eux à Paris.

Grave Pleasures (ex-Beastmilk) souffre d'un son crade et un poil trop fort, ainsi que d'un manque de notoriété patent suite à ce changement de nom, puisque la Temple n'est même pas à moitie remplie. Mais le public présent est bien réceptif aux mélodies de guitares qu'il serait difficile de ne pas trouver entrainantes.

Morgoth c’est assez délicat à juger. C’est vrai que leur son old school sale et graisseux fait qu’on s’y sent bien dès le départ, grâce à la voix d’outre tombe de Marc Grewe. Mais les titres du dernier album ne tiennent franchement pas la mesure comparativement à ceux de Cursed. Par contre ça sera constamment la guerre dans les premiers rangs, de quoi s’en donner à coeur joie pour se mettre sur la tronche dans la bonne humeur.

Après Body Count hier, nouvelle erreur de placement avec Alestorm sous la Temple : Le pagan metal fait recette depuis une décennie et leur pirate metal n'est pas en reste. La Temple déborde donc de public devant et sur les côtés, alors que 15 minutes avant le circle pit de Nuclear Assault devant la mainstage devait compter 7 clampins. Dommage. Mais le public est chaud, des requins gonflables virevoltent au dessus des têtes. Les synthés sonnent fort et sont même mis en avant par rapport à la batterie et la guitare, ce qui permet de pleinement profiter des mélodies pouet-poueto-kitsch de Chris Bowes et ses matelots. “On est pas là pour jouer de la musique, on est pas là pour mettre des patates dans le cul de vos femmes, on est là pour BOIRE VOS BIERES ! Sûrement la plus grosse fiesta du week-end. Ahoy !!!

Life Of Agony sous la Temple a déjà une saveur de Warzone, avec leur Hardcore protéiforme. Avec leur approche parfois Stoner, Goth ou Doom, le quatuor a manifestement tout pour lui pour ne pas rentrer dans les cases. Ce qui est d’autant plus appréciable c’est que la chanteuse Mina est hyper positive, bouge partout, prend les pancartes du public, balance des bouteilles d’eau dans la fosse et vient chanter pendant plusieurs titres à la barière. Beaucoup d’énergie positive, de rythmiques qui font bouger le public et un concert épatant.

George Fisher (front man de Cannibal Corpse) s’entraîne au headbang rotatif, tous les matins en se rasant, depuis qu’il a 11 ans. ça se voit. Cou de taureau, dégaîne de serial qui abuse sur les burgers, lui et sa bande mettront le feu à une Altar extatique devant tant de violence gratuite. La bûche death de la journée qu’il ne fallait pas manquer.

Pour toute personne qui n'était pas allergique au symphonique, il y avait possibilité de prendre l'apéro avec Epica aux alentours de 20h00. Qu'on aime ou pas, on ne peut que saluer l'impressionnante performance vocale de Simone qui réussit à presque sonner mieux que sur CD. Par contre on déplorera l'usage de bandes pour les choeurs. Un petit interlude calme avant d'attaquer la dernière salve de concert.

Limp Bizkit débarque sur scène avec mollah Fred Durst tout de blanc vêtu. Wes Borland a opté pour une tenue chamarrée, un beau dégueulis de couleurs et ce dernier donna l'impression de se faire chier à la gratte, lançant des riffs de Metallica ou Megadeth dès qu'il en avait l'occasion. Il faut dire que le son atomique de la basse phagocytait quelque peu sa prestation. My Generation, Rollin', My Way... Le public envoie quelques secousses sismiques dans le sol. Suit une reprise facile mais très efficace de Killing In The Name, avec un solo bidouillage des plus approximatifs. Le final sera à l'image du concert, en roue libre avec un Take A Look Around qui se termine sur Stayin' Alive. Motherfucker !

Ha pour une surprise, c’est une bonne surprise. Pas vraiment attendus au tournant pour la plupart, belle découverte pour beaucoup, les suisses de Samael vont mettre le feu à la Temple, avec des titres percutants, entre électro metal, indus et black. La setlist est incroyable, l’atmosphère électrique à souhait, et le public en liesse. Ovni de la Temple, les helvètes vont réussir, en une heure, à convertir une foule curieuse en une foule adepte, prête à répandre la bonne parole autour d’eux. Grand moment musical de la journée.

Vu l'évolution récente prise par le groupe, cela relevait presque de l'hérésie de programmer In Flames juste avant Korn. Mais ils avaient quand même quelques morceaux bourrins et/ou rapides (Take This Life). Cependant ça parlait un peu trop entre les chansons ce qui cassait le rythme, entre deux énormes circle-pits.

Mon dieu. Le premier album de Korn dans son intégralité, en mode sauvagerie façon 90’s, voilà bien le plus beau cadeau que le combo de Bakersfield pouvait faire au Hellfest. A l’ancienne, sans fioritures ni salopperies dubstep, la bande à Jonathan Davis rajeunit plus de quarante mille personnes dès les premiers riffs de Blind. Back to basics, leur credo le temps d’un concert, qu’on aimerait voir appliqué un peu plus souvent. Le set est intense, efficace et pour la plupart des grands enfants du Hellfest réunis en session extraordinaire c’est la fête, et rien ne pourrait gâcher ce grand moment. Le coup de coeur du week end ? 

Pour conclure cette dixième édition, la prestation de Nightwish était correcte, mais entaché par un son beaucoup trop fort sur la batterie et une setlist bien trop axée sur les derniers albums. Il est dommage que le groupe ne prenne même pas la peine de jouer certains vieux morceaux. Par contre Floor Jansen assure vraiment comme remplaçante d’Annette, autant vocalement qu’au niveau du charisme. Un concert sympa pour les nouveaux fans ou ceux qui connaissent bien leurs dernières productions, mais pour les autres décevante.

Top 3 : 
Grum Lee : Alestorm, Limp Bizkit, Iron Reagan, Cradle Of FilthAnnie Cordy et les tambours du bronx
Pentacle : Life Of Agony, Korn, Grave Pleasures
LeLag : Korn, Samael, The Great Old Ones
Nonohate : Russian Circles, Limp Bizkit, Superjoint Ritual
Bacteries : Life Of Agony, Weedeater, Korn

Dimanche 19 avril 2015

Retour sur la semaine de publications :
Chroniques :
- AntagonisteThe Myth Of Mankind, Black / Post Black dans la lignée de Regarde Les Hommes Tomber ou The Great Old Ones. 15/20
- Cloud NothingsHere and Nowhere Else : Enfin un concurent au rock indés des 90's? 15.5/20
- PneuDestination Qualité : Les français reviennent avec un album fidèle mais plus experimental. 15/20
- MinskThe Crash&The Draw : Les ricains auront mis le temps pour revenir sur album, mais leur mélange non loin de Neurosis / Cult Of Luna fait mouche sur cet album. 15/20
- Belong - Common Era : Drone / Ambient / Synth-Pop, rien que ça! 16.5/20

Live Report :
- Altar Of Plagues à Paris pour leur tournée de séparation : lire.
- Russian Circles à Paris avec Helms Alee : lire

Interview :
- Comment on faisait un fanzine dans les années 80? On a demandé ça au Fanzine Metalorgie, vous saviez que Metallica était passé à Montpellier, pour 75 Francs et dans un club? Lire

Les news les plus consultées :
- L'annonce de nouveaux noms du Motocultor Festival
- La campagne de Crowdfunding pour le prochain Megadeth
- Nouveau titre pour Slayer pour le Record Store Day
- Les groupi(e)s parlent de leurs expériences sexuelles avec les stars sur Reddit.