Albums du moment
Pochette Nighttime Stories
Pochette Sphere
Pochette Spotted Horse Pochette Full Upon Her Burning Lips
Chroniques
Pochette In The Raw
Pochette Metaportal
Pochette The Den Pochette Broken Play

Titre : Memorial Année : 2013
Nombre de titres : 8

Tracklist
01. Memoriam
02. Deficit
03. 1777
04. Cheyenne
05. Burial
06. Ethel
07. Lebaron
08. Memorial
Acheter : logo amazon
Label : Sargent House
Collection : 9 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 16.4048/20 (21 avis dont 13 avec commentaire)


Les membres qui ont aimé Memorial aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

Just1 17 / 20 Le 18/01/2014 à 16H01

Un album facile d'accès et efficace

Pentacle 16 / 20 Le 27/12/2013 à 17H23

Le dernier Pelican est bon, mais il fait presque pâle figure à côté de ce Memorial. Quelle branlée, ils leurs mettent ces russes!

Renard666 15 / 20 Le 12/12/2013 à 12H10

J'ai accroché tout de suite, à voir si j'y reviendrai beaucoup...

idriss 18 / 20 Le 10/12/2013 à 13H56

Une tuerie selon moi. Pas de passages ennuyeux, on va à l'essentiel, point barre.

kaya 13.5 / 20 Le 10/12/2013 à 11H45

Hum, je suis bien mitigé par ce nouvel album. J'ai plus qu'adoré Enter que je considère comme le meilleur album post-rock que j'ai pu écouté, je m'attendais à ce qu'ils fassent aussi bien voir mieux vu les éloges que j'ai pu lire et écouter. Mais au final c'est pas mieux ... Le son est obscure et donne une impression de froideur un peu oppressante par moment. Et ça fonctionne pas mal ! Le groupe passe par un métal instru plus prononcé avec une bonne dose et triolet. Et au final je le trouve moins varié que sur station ou enter et c'est un peu le problème, je ne distingue pas de track particulière, pas de réel accroche.

MaximMetalhead 17 / 20 Le 10/11/2013 à 11H16

Comme beaucoup, je ne connaissais pas cet album ni même le groupe avant. Ben franchement, c'est carrément pas mal du tout cette affaire, du post-rock / metal instrumental avec des compos qui durent et qui se laissent écouter d'un trait. Une ambiance froide et intense qui tient en haleine du début à la fin. A titre de comparaison j'ai écouté les précédents albums et je ne les ai pas trouvés aussi bon que celui là. Une bonne découverte !

Radioshack 14.5 / 20 Le 09/11/2013 à 23H44

Après un premier aperçu avec Deficit je ne m'attendais pas à un grand album. Et ma première impression fut bonne malgré l'écoute du deuxième et du troisième extrait avec 1777 et Memorial qui relevait mes premières idées mitigées.

En effet, Russian Circles a emprunté l'atmosphère dégagée par Empros pour n'en tirer que le meilleur, maîtrisant bien mieux leurs inspirations et leur production. Un clair obscur se diffuse avec des morceaux tels que 1777, Ethel ou encore Memorial entre-mêlé par des compositions plus ténébreuses (Deficit, Lebaron). Bref, après plusieurs petits tours, aucun intérêt se dégage réellement de ce Memorial, bien loin d'un Station ou mieux encore d'un (sublime) Geneva. Même si leur "évolution" reste plaisante, cet album ne m'a pas touché.

Je ne pensais pas que je préférerai, en terme de nouvelle sortie, un Forever Becoming de Pelican à un Memorial de Russian Circles.

Sugarbread 15.5 / 20 Le 09/11/2013 à 08H25

Je ne connaissais pas ce groupe avant cet album, c'est foutrement bien branlé, l'absence de chant est super bien gérée, aucun temps mort, c'est varié et on ne ressent jamais de lassitude. Les mélodies sont vraiment superbes !

HerEgen 17 / 20 Le 01/11/2013 à 20H27

Oh bah merci, c'était pour coller avec ton report ;)

VinZ 18 / 20 Le 01/11/2013 à 18H11

Belle chro Tang !!

jeanvaljean 17 / 20 Le 01/11/2013 à 15H41

Vraiment bon, varié et sans temps mort. Bien joué Russian Circles!

Lems 18 / 20 Le 01/11/2013 à 13H13

Entièrement d'accord avec la chronique, cet album est une tuerie. Après un Empros assez fade et sans reliefs ils nous reviennent en grande forme. C'est beau, ça pète, c'est envoutant et maîtrisé de bout en bout. Une grosse claque !

[email protected] 18 / 20 Le 14/10/2013 à 01H35

WOOOW :))

Magnifique, massif, envoutant, lourd, planant, énergique... Génial quoi !
Ca me fait le même effet que l'album de génie de Doppler, super beau et en même temps bien nerveux :)
-Masterpiece-