Albums du moment
Pochette The Waste Land
Pochette Total Dump
Pochette Hier Déjà Mort Pochette Lost Empyrean
Chroniques
Pochette Pantophobie
Pochette Berserker
Pochette I, The Mask
Pochette Broken
Pochette Algorythm
Pochette Traveler Pochette Rituals of Power
Découverte
Pochette Nosebleeds

logo Running Wild

Biographie

Running Wild

Running Wild est un groupe de Heavy Metal allemand fondé en 1976 par Rolf "Rock'N'Rolf" Kasparek (chant / guitare) sous le nom de Granite Hearts avant de se renommer en 1979 d'après une chanson de Judas Priest. Après quelques démos et participations à des compilations au début des années 1980, le premier véritable album sort en 1984, intitulé Gates To Purgatory. Ce disque et son successeur, Branded And Exiled (1985) se révèlent très classiques dans leur approche du Heavy Metal, et il faut attendre Under Jolly Roger en 1987 pour que le groupe s'approprie les thèmes de piraterie qu'il continuera d'explorer au fil de sa carrière.
Running Wild voit alors sa renommée décoller, Port Royal (1988) et Death Or Glory (1989) constituent d'ailleurs les deux plus grands succès de la formation. Malgré un line-up instable (on parle parfois du "projet solo" de Rolf Kasparek, seul maître à bord), les albums s'enchaînent régulièrement. De 1995 à 2000 sort une trilogie centrée sur l'affrontement du bien et du mal, composée de Masquerade, The Rivalry et Victory, ce dernier faisant figure d'exception dans la discographie en n'abordant pas les thèmes habituels de piraterie.
Deux albums sortent encore en 2002 (The Brotherhood) et 2005 (Rogues En Vogue) avant que Running Wild n'annonce sa séparation en 2009, après un dernier concert au Wacken Open Air (enregistré et paru en 2011 sous le nom The Final Jolly Roger), Rolf Kasparek ayant alors décidé de monter un autre projet du nom de Giant-X.
Il ne faut pourtant pas attendre au-delà d'octobre 2011 pour voir une reformation et l'enregistrement de Shadowmaker qui voit le jour en 2012, suivi en 2013 de Resilient. Outre Rock'N'Rolf, le groupe ne comporte alors qu'un autre membre, le guitariste Peter Jordan (on ignore les noms des bassiste et batteur de session), et ce n'est qu'à partir de 2015 que les prestations live reprennent avec l'intégration de Michael Wolpers à la batterie et Ole Hempelmann à la basse. Le seizième album, Rapid Foray, sort courant 2016.