logo Runemagick

Biographie

Runemagick

  L'histoire commence en 1990 quand Nicklas Rudolfsson lance le projet Desiderius, rapidement renommé Runemagick. Un temps seul à bord, il tarde à trouver les musiciens adéquats, allant jusqu'à lâcher l'affaire en 1993. Puis finalement, il relance la chose en 1997, forme un line-up, et enregistre un premier album, The Supreme Force of Eternity, qui sort en 1998 chez Century Media Records. C'est le début d'une activité intense qui ne se démentira jamais dans l'histoire du groupe, avec environ une sortie par an. Dès 1999 débarque un deuxième opus, Enter the Realm of Death, puis un troisième l'année suivante, intitulé Resurrection in Blood.
  Une petite baisse de régime est à signaler en 2001, avec comme seul sortie un album live. Mais le groupe compense dès l'année suivante avec pas moins de quatre sorties, deux albums (Moon of the Chaos Eclipe et Requiem of the Apocalypse) et deux splits (l'un avec Lord Belial, l'autre en compagnie de Soulreaper). L'année 2003 voit quand à elle débarquer deux nouveaux opus, The Pentagram et surtout Darkness Death Doom, album qui achève la transition du son typiquement Death Metal des débuts vers le Doom Death. Depuis, le groupe continue sur son rythme effréné d'au moins une sortie par an, avec quatre albums (On Funeral Wings en 2004, Envenom en 2005, Invocation of Magick en 2006, Dawn of the End en 2007) ainsi qu'un split en compagnie d'Ocean Chief, également en 2007. Il faut également mentionner la sortie en 2008 de la compilation Dark Death Earth qui regroupe les trois premiers albums de Runemagick, Enter the Realm of Death étant agrémenté d'une reprise de Tiamat, The Malicious Paradise. Par ailleurs, Emma Karlsson et Nicklas Rudolfsson sont mariés.

Line-up:
Nicklas "Terror" Rudolfsson (guitare / chant)
Emma Karlsson - Rudolfsson (basse)
Daniel "Mojjo" Moilanen (batterie)