Découverte
Pochette s/t

logo Rumi

Biographie

Rumi

Née en 1978, Rumi commence à prendre le micro durant son adolescence et se lance dans une carrière quelques années plus tard. Découverte par DJ Baku, ce dernier l'invite sur le 12" "Kannibalism" aux côtés de Primal. La connection est désormais faite et elle est associée au fameux MSC (aka MSCru).
Dans la même année (2004) elle fonde son propre label, Sanagi Recordings, et autoproduit son premier album hip hop expérimental, Hell Me Tight, sur lequel elle invite sa troupe. S'en suivent des featurings pour Kan, asa ou Candle pendant que l'opus Hell Me Tight est réédité en 2006 avec un DVD bonus.

Elle prend le temps de tourner au Japon et de composer sa deuxième galette avec des noms réputés de l'underground hip hop et electro nippon. Hell Me Why?? est dans les bacs le 12 mai 2007, toujours chez Sanagi et par l'intermédiaire de Pop Group. Elle promouvra l'effort au printemps et en été sur une tournée nationale commune avec Candle qui verra la participation temporaire de nombreux DJs ayant participé à Hell Me Why??.

Chronique

16.5 / 20
1 commentaire (19/20).

Hell Me Why?? ( 2007 )

Après un premier album profondément sombre et largement expérimental, Rumi prend des couleurs (à l’image de la pochette) et revient avec un opus moins ésotérique qui met davantage en avant ses différentes facettes. Car l’intrigante 'reine du cat fight' se révèle être en fait une véritable anguille capable de s’adapter à n’importe quelle cadence et n’importe quelle ambiance.

La palette est vaste, les nuances variées : l’intro turntablism couplée au titre éponyme "Hell Me Why ??" initient l’auditeur à l’univers de la femcee nippone en exhibant des restes de l’oppressant Hell Me Tight ; tandis que sur "Fever", "Cat Fight !" ou "Heso-cha " (sur fond de musique traditionnelle japonaise), on découvre une Rumi groovy qui rebondit et ricoche sur tout beat qui bouge (pas d’esprit mal tourné svp).
Le centre de la galette fait quant à lui place à la douceur avec "Chain" qui rappellerait presque le meilleur des Fugees, suivi d’un "Asagaeri" apaisant et féerique.
Mais Rumi ne peut rester en place plus de 2 titres et reprend aussitôt ses excentricités sur "I Calling I (Skit)", une bien étrange et confuse conversation entre les différentes personnalités de la demoiselle. Que penser également de "R.U.M.I. no Yume wa Yoru Hiraku", morceau ambiant qui se voit métamorphosé en martèlement big beat / drum ‘n bass déjanté sur lequel la japonaise pose des lignes à une vitesse impressionnante?

Car au-delà de son goût prononcé pour l’originalité, Rumi est une femcee hors pair qui surclasse aisément des Hime ou Seek par ses flows originaux, son maniement sans faille des rythme et mélodie de la langue japonaise, ses variations de tons à volonté etc. Du vers sédatif à la montée stressante, elle est à l’aise partout et ne s’en prive pas.

Elle a aussi su s’entourer d’orfèvres capables de façonner des pistes riches (qui traînent néanmoins parfois un peu en longueur), et d’ailleurs pas forcément là où on les attend : O.N.O de Tha Blue Herb – un des plus grands groupes de hip hop japonais - reste étrangement discret, Goth Trad est affûté mais pas plus qu’à son habitude… alors que les DJs plus underground signent peut être les meilleures parties : DJ DOGG éclabousse un "Zero" mélancolique et nostalgique à souhait de son sample simple mais touchant, et SKE montre l’étendue de son potentiel sur ses diverses interventions.

Hell Me Why?? aura nécessité 3 ans de confection ; 3 années durant lesquelles Rumi a révisé ses gammes et perfectionné ses mesures. Le travail paie : plus assurée que sur ses premiers essais, elle éclaire de sa prestance un album varié et osé qui mériterait une reconnaissance au-delà des frontières du pays insulaire dont elle est originaire.

Regarder le clip de "Hell Me Why??" sur Dailymotion.
Regarder la vidéo promo (medley - 8 min.) de l'album sur Dailymotion.
Ecouter 3 titres sur la page Myspace.

A écouter : "Hell Me Why??" ; "Zero"
Rumi

Style : Hip-Hop
Tags :
Origine : Japon
Site Officiel : sanagi.jp
Myspace :
Amateurs : 1 amateur Facebook :