Titre : The Galilean Satellites Année : 2005
Nombre de titres : 10
Acheter : logo amazon
Labels : Music Fear Satan , Radar Swarm , Translation Loss Records
Collection : 9 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 17.85/20 (13 avis dont 11 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé The Galilean Satellites aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

Lrmo-ceres 18.5 / 20 Le 14/02/2018 à 00H42

Un album simplement grandiose, ne serait-ce que pour le titre de clôture "Au Pays Natal" et ses riffs déchirants, ce final dantesque (Armine hurlant "you failed me"). "Au Pays Natal" est définitivement l'une des meilleures chansons qu'on peut trouver dans le style.
Au delà de ce titre le reste est tout aussi impressionnant. "Départe" fait débuter l'album de façon explosive, Rosetta est déchaîné pour ce premier album.
L'instrumental "Absent" est aussi un bijou, intense et oppressant du début à la fin. Cet album comme il le prétend, nous projette directement dans l'espace infini et inconnu, on pense forcément à 2001: L'Odyssée de l'espace.
Un album culte en termes de post-metal des années 2000, et qui n'augure que du bon pour la suite (visiblement le contrat a été amplement honoré ensuite).

Sarcophagus 19 / 20 Le 13/11/2013 à 20H34

Que dire, cet album m'a totalement pulvérisé. Une des meilleurs sorties de post hardcore de tous les temps à mon avis. L’ambiance est génial on passe de morceaux violent à d'autres plus calme mais sans que ça s'essouffle. La fin du morceau europa est vraiment poignante (ce chanteur doit avoir un charisme dingue sur scène). Niveau chant ça gueule, ça prend aux tripes, on souffre avec ce chanteur qui ont sent donne tout ce qu'il a jusqu'à l'épuisement. Pour moi c'est un classique du genre.

Radioshack 17 / 20 Le 31/03/2013 à 13H29

Pavé hors-pair qui détruit toute structure neuronale le temps de passer ce premier opus.

Amorphisé par ses sonorités démentes, on est bercé dans un cocon spatio-temporel et on se noie à chaque nouvelle vague de nappes atmosphériques made by Rosetta. On est secoué, démembré et on ne peut que se raccrocher à ce post-metal/core frénétique.

On s'en prend plein la gueule avec The Galiliean Satellites, et ça nous ferait même presque du bien.

Tsubasa-kun 19 / 20 Le 28/07/2010 à 09H58

Un album d'essence divine.

Karma 16.5 / 20 Le 08/05/2010 à 16H13

La première oeuvre de rosetta , la plus massive! En combinant les deux albums , le groupe nous offre un post hardcore spatiale , planant , pleurant de hargne...
Metal for astronaut....

burning frost 17 / 20 Le 29/11/2009 à 11H58

Imposant de travail et de subtilités, cet album plaira à tout amateur du genre.

Chorizo 17.5 / 20 Le 25/09/2008 à 06H59

Massif, éprouvant, intense, épique...

Pour une première sortie, les post-hardcoreux de Rosetta soufflent tout le monde, y compris leurs références, jusqu'à la dernière note, signature au bas de la fin du monde. Un style majestueux qui ne fera qu'être confirmé par la suite. Quelle trempe!

revan 18 / 20 Le 14/01/2008 à 21H41

D'accord avec la chronique!
Un excellent disque qui force le respect. ;)

sonic death monkey 19 / 20 Le 04/01/2008 à 00H15

Somptueux, magnifique, déchirant, apocalyptique. Une émotion palpable à chaque instants qui vous prend aux tripes, et vous remplis de frissons. Mon album Postcore par excellence, je ne m'en lasse jamais, il est casiment parfait, je ne met que 19 car la 1ère chanson toute atmosphérique est trop longue, on ne veut plus attendre quand on sait ce qui arrive derrière avec ce chef d'oeuvre de morceau qu'est EUROPA. L'album s'achève sur un AU PAYS NATAL des plus jouissif, qui se termine en apothéose, apocalyptique. Bref du grand, du très très grand Postcore. Rosetta sera certainement un des pionniers du genre dans l'avenir, il l'est déjà pour moi, car jamais je n'avais ressenti autant d'émotions, que ce soit chez Isis, Cult of luna ou Neurosis ( oui oui j'ai oser ! ). Le cd 2 quand il est mit en simultané offre en plus une seconde écoute totalement différent encore plus prenante, bref on en sort vidé, appaisé, libre, je m'emporte mais bordel que c'est bon la musique !

sound_machine 18 / 20 Le 18/11/2007 à 23H19

Même s'il est vrai qu'on ressent fortement les influences du groupe, Rosetta y apporte aussi une énorme touche personnelle qui en fait un groupe d'exception. Faites que Rosetta dur le plus longtemps possible en composant des albums de la trempe de "The Galilean Satellites et Wake/lift ", c'est un groupe que je vais suivre de très très prêt. Magnifique. Une mention ultra spéciale pour l'immense morceau qu'est AU PAYS NATAL, déchirant, sublime, avec un final apocalyptique, l'un des meilleurs morceau que j'ai entendu toutes catégories confondu, et si en plus vous l'écoutez avec la chanson Sol du cd2 en simultané ça vous donne un morceau d'une puissance sonore et emotionnelle jouissive !

RedF 17 / 20 Le 12/09/2007 à 20H35

Même si l'influence des poids lourds de la scène post-hardcore est assez évidente, Rosetta nous balance ici un pur album, alliant mélodies légères par moment (le début d'"Itinérant" est vraiment excellent) et passages pachydermiques. On notera aussi la fin apocalyptique d'"Absent", tout simplement merveilleuse. Un régal !