Albums du moment
Pochette Quadra
Pochette Lokabrenna Pochette The Fallen Crimson
Chroniques
Pochette Hällas
Pochette Carnivore
Pochette Bloem
Pochette Sisyphus
Découverte
Pochette What's Hidden Devours

Jeudi 14 janvier 2016

Rollingstone.com a publié sa liste des albums les plus attendus de 2016, vous attendez pas à faire des découvertes on y retrouve Metallica, Tool, Deftones, Rob Zombie, Neurosis, Killswitch Engage, Dream Theater, Korn, Red Fang, Crowbar, ...

Mercredi 13 janvier 2016

The Concrete Confessional. C’est le nom du prochain Hatebreed qui verra le jour au printemps chez Nuclear Blast. Il sera produit par Chris Harris qui a bossé avec Rob Zombie, Suicide Silence ou encore Whitechapel.

Mardi 12 janvier 2016

The Electric Warlock Acid Witch Satanic Orgy Celebration Dispenser, le prochain album de Rob Zombie, sortira le 29 avril.

Mardi 22 décembre 2015

Le prochain disque de Rob Zombie se nommera The Electric Warlock Acid Witch Satanic Orgy Celebration Dispenser et sortira début 2016. Un court trailer se visionne dans la suite. Pour la mochette, c'est par ici.

Mardi 24 novembre 2015

Le prochain film réalisé par Rob Zombie s'intitule 31 et verra sa première lancée en janvier 2016 au Sundance Film Festival (USA). Plus d'infos sur le film par ici.

Mardi 20 octobre 2015

Rob Zombie commercialise sur son site des bonbons pour halloween. 

Mercredi 14 octobre 2015

Musique, films et...pinball. On vous parlait il y a quelques temps de Rob Zombie qui allait lancer sa ligne de flippers, voici en image un premier aperçu avec le dessin qui ornera l'objet.

Lundi 10 août 2015

Le prochain opus de Rob Zombie devrait sortir en Mars. Source.

Vendredi 24 juillet 2015

Pour rester sur les reprises live, voici celle de Thunder Kiss'65 de White Zombie par Motionless in White, avec... Rob Zombie en personne.

Mercredi 01 juillet 2015

Rob Zombie se lance dans le flipper (édition limitée à 300 machines), reprenant dix de ses chansons ainsi que son univers musical. Plus d'infos avec le principal intéressé dans la suite.

Vendredi 19 juin 2015

Rob Zombie, réalisateur ici, s'éloignerait du cinéma d'horreur en préparant une adaptation du livre Raised Eyebrows : My Years Inside Groucho's House de Steve Stoliar, qui narre les dernières années de la vie de l'acteur Groucho Marx.

Lundi 23 février 2015

Une playlist pleine d'amour : on vous a demandé vos titres pour une playlist spécial sexe. Et la voilà :
- Spotify
- Deezer
- Soundsgood

Dedans on a donc mixé vos propositions variées, entre ceux aimant les tempo rapides et ceux appréciant se la couler douce. On retrouve donc des "classiques" comme Nine Inch Nails, Rob Zombie, Pantera Type O Negative, Faith No More mais aussi des choses moins connues comme Lovage, Jex Thoth, Elysian Fields, Acid King, ... Bonne écoutes (et plus)!

Vendredi 02 janvier 2015

Un nouveau live de Rob Zombie va prochainement voir le jour. Tracklist et pochette sur la page dédiée au chanteur.

Jeudi 06 novembre 2014

Rob Zombie va réediter en picture disc plusieurs de ces albums : Hellbilly DeluxeEducated HorsesThe Sinister Urge et Venomous Rat Regeneration Vendor.

Jeudi 18 septembre 2014

D'après Rob Zombie : son prochain album est quasi terminé.

Samedi 02 août 2014

Rob Zombie lance un crowdfunding pour son prochain film, 31.

Lundi 28 juillet 2014

Tony Moore (The Walking Dead) et Rob Zombie ont réalisé un court métrage pour le nouveau Assassin’s Creed Unity (sur la révolution française), c'est à voir ici.

Mardi 24 juin 2014

Hellfest 2014 : Clisson CityToutes nos galeries photos et reports en quelques clics pour le Hellfest 2014 :

- Vendredi : Photos - Report (Iron Maiden, Slayer, Rob Zombie, Electric Wizard... + dans les photos le public, le site, les Pyrohex...)


- Samedi : Photos - Report (Avenged Sevenfold, Deep Purple, Clutch, Dagoba... + les festivaliers, l'ambiance...)


- Dimanche : Photos - Report (Black Sabbath, Soundgarden, Behemoth, Emperor, Mad Sin... + la foule, le site, les Vonstein Girls...)


(attention, certaines photos d'ambiances sont un peu NSFW)
Si tu veux ne voir que les photos d'ambiance / festivaliers / déguisement / déco / public / filles sexy... c'est ici (et on vient de passer le million de vues sur les photos ambiance du Hellfest, WOW!).
Si tu as une galerie photos du Hellfest 2014 à partager, n'hésites pas à nous la proposer par mail, twitter... on la relayera avec plaisir.

Ailleurs :- Le Petit Journal était au Hellfest, reportage à voir ici. Et d'ailleurs Maxime Musqua vous recommande un webzine ici.
- Le Hellfest a publié plein de photos au fil du WE, tout est dispo .
- Du report aussi du coté de Radio Metal.
- LeMonde.fr a fait une jolie page sur le festival.
- Sur Flickr via ce groupe vous pouvez retrouver plein de photos des 3 jours du festival (voir un peu plus).
- Damien (que vous pouvez croiser dans nos colonnes) a écrit un article sur le Hellfest pour lenouvelobs.
- Du report et des images sur TRexSound.
- Si vous avez eut un coup de foudre, pas musical mais bien pour un festivalier/festivalière, une page Facebook existe pour ça.

Samedi 21 juin 2014

Hellfest 2014:
Nos photos de vendredi (dont celle du public, ambiance …), d’autres arriveront par la suite.

Report :
L’édition 2014 s’annonce mémorable avant même d’avoir commencé : une affiche dingue, suite de coups de bol pour la programmation qui voit aligner Iron Maiden, Black SabbathAerosmith, Deep PurpleStatus Quo pour les plus connus. Et près de 160 autres groupes. Déjà complet depuis un bail, le festival a mis les petits plats dans les grands et ne lésine pas sur la décoration : On peut trouver ça un peu Disneyland mais ça reste incroyable et plutôt cohérent avec ce que le festival tente de mettre en place depuis des années.
Au niveau des améliorations : la circulation vers la Warzone, mieux sans être parfaite (même s'il y a eu peu de moment pendant lesquels nous avons pu voir la Warzone pleine). Les toilettes : un grand pas en avant (sauf peut être pour les filles?). Pas grand chose à dire au final sur le site en lui même (à part peut êtres les PMR mis à l’écart et un peu loin du coin des scènes principales).
Voilà le détail groupe par groupe!

Quoi de plus jouissif que de se faire réveiller à grand coups de riffs épais par un Conan au meilleur de sa forme, distribuant sans relâche ses accords les plus graves et les plus sales à un public hypnotisé, par ce qui restera une des meilleures performances de la journée... Déjà plus qu’amoureux de ce groupe découvert pour beaucoup d’entre nous au Roadburn, nous ressortons groggy, la tête pleine d’un Doom caverneux complètement fou... Il n'est que 11h, la journée commence bien.

Crossfaith : bon oui la musique de ce groupe est dégueulasse, vraiment. Une sorte de metalcore / dance pourrave. Mais sur scène le groupe se donne à fond, et ils sont japonais donc on leur pardonnerait presque leurs choix musicaux. Presque.

Kronos en profite pour se faire une seconde jeunesse sous la Altar : riffs millimétrés au poil de fesse, soli déments, batterie épileptique... Difficile de tout suivre comme groupe d’ouverture, mais ça fait plaisir de revoir le groupe sur les rails, qui se donne à fond et annonce le meilleur pour la suite.

Confortablement installés sous la Valley, Caspian a fait le job, exprimant son Post-Rock cosmique et viscéral, particulièrement ici, dans le cadre du Hellfest, où le rendu sonore nous vrillait les tripes de manière exponentielle. Les américains ont déployé tout leur savoir-faire tout en donnant une véritable bouffée d’air frais aux festivaliers, notamment après la prestation massive de Conan. Sans vraiment de surprises, Caspian a transporté son auditoire loin, très loin, on serait même tenté de dire sur une autre planète. Ovni de cette première journée, Caspian a exposé tous ses talents avec classe. Un bonbon de légèreté dans cet océan de brutalité.

Le Grindcore de Blockheads n’a pas fait un pli. Direct et sans fioritures, le set a été expédié, respectant les codes du genre et ajoutant même une vélocité qui peut rappeler Converge, sans l’apport technique. Le set de Blockheads était néanmoins brut, carré, mais sans doute un peu trop calibré. En gros ça manquait peut-être un peu de failles et de sensibilité.

On commence à connaître Kadavar, les allemands ayant régulièrement tourné sur notre plat pays. Ils parviennent malgré tout à nous surprendre encore, armés d’une sono en béton armé (une habitude pour la Valley) et d’un batteur toujours excellent, souple et gavé de feeling, encore une leçon de Heavy Rock à l’ancienne. Épique.

Sepultura a confirmé son statut d’incontournable en direct, Derrick (chant) donne même une dimension hardcore à la sépulture, qui envoie radicalement la purée sur scène. Une phrase cinglante sera gueulée par le chanteur (assez sobre sur l'ensemble) : "Il y a des tas de gens là-dehors, qui ont dit des tas de conneries (sur nous), all the fucking time, alors laissez-moi vous dire qu'on est là aujourd'hui, and We are Sepultura!". Lorsque Propaganda a retenti, les gens ont carrément pété les plombs. Un circle pit s’est naturellement formé, tout comme un nuage de poussière, et les corps se sont percutés. A tel point que je me suis retrouvé en slam sans l’avoir cherché. La fin du set ne pouvait pas se faire autrement qu'avec le mythique Roots Bloody Roots. Éructation de joie ultime d'une masse humaine au visage maculé de poussière. Les brésilliens ont tout donné malgré la lourdeur du climat, en particulier Andreas Kisser (sûrement l'un des plus grands) et ce batteur, Eloy Casagrande, que je découvrais pour la première fois, et qui n'a pas grand chose à envier à Igor Cavalera. Éreintant dans cette foule gargantuesque, mais toujours sacrément puissant. Sepultura est – et restera – une valeur sûre, bien que les classiques restent privilégiés.

Le NWOBHM de Satan est un plaisir à entendre. Parce que les mecs ont gardé toute l’énergie de leur jeunesse et savent faire du Heavy-Metal assez couillu pour le genre. Satan c'est donc plus de rides sur le visage de ses géniteurs dont le chanteur n'est pas sans rappeler un certain Ozzy (voix et âge) mais sur scène c’est toujours d’actualité et ça surpasse sans problème pas mal de nouveaux groupes dans le genre.

Cru, sans concession, le Black Metal de Gehenna n’est décidément pas à mettre entre toutes les mains. Volontairement lancinant et sans aucune véritable accroche (du moins mélodique, de refrains…) les norvégiens réalisent un set austère qui aura tendance à lasser sur la fin.

Le Hardcore mélo des Stick To Your Guns prend effet immédiatement. Tu ne te poses pas de questions et tu hoches la tête au son des moshparts et des breakdowns plus efficaces qu’un motoculteur pour retourner la terre de Clisson. Ça ne va pourtant pas chercher très loin, mais les morceaux sont percutants, le groupe a la hargne et on apprécie le chanteur, a priori sincère dans des monologues assez touchants sur la grande famille du Hardcore.

Les belges de Nasty avec leur look de racailles vont foncer dans le tas, au sens propre comme au figuré. Le groupe balance un Hardcore bien basique comme il faut et le chanteur va à la rencontre du public. Simple mais efficace.

Le blues rock de Royal Thunder est certes souvent entendu, mais fort bien fait. La chanteuse s’est un peu métamorphosée depuis quelques années mais son coffre reste le même. Un bon moment même si le groupe n’invente rien.

Une année sur deux, on a droit à Hail Of Bullets ou Asphyx au Hellfest, mais dans tous les cas le chanteur Martin Van Drunen semble toujours prendre autant de plaisir à être là, peut importe la formation. Et comme d’habitude, et sans surprise dira-t-on, un set composé pour expédier la bombe H en pleine fosse. Pas de temps morts, de riffs mélodiques, de chant clair ou tout autre artifice, Hail Of Bullets c’est du pur Death Metal qui défragmente tout sur son passage. Encore une victoire des néerlandais!

Formé en 1985 à Boston les coreux de Slapshot arrivent tout sourire sur scène, interpellent direct un membre du public avec une poupée gonflable. Peu de temps après le chanteur saisi un morceau de bois et se frappe le crâne jusqu’à en saigner. Mais pour autant le frontman va prendre la pose tout sourire pour un membre du public avec son appareil. WTF, et épique. 

Le retour d”une des gloires de la période néo (même si le groupe ne faisait pas vraiment du néo) avec Powerman 5000. Le blond peroxydé, accessoirement frère de Rob Zombie (ce qui peut expliquer sa place sur l’affiche) offre un set honnête au final vu la qualité du matériau de base. Il faudrait juste arrêter de vouloir paraitre quinze ans de moins et assumer son côté Rock pour ricain. Même leur tube When Worlds Collide ne sauvera pas le set.

Il faudra attendre 15h et une Mainstage écrasée par une chaleur abominable pour retrouver les irlandais de Therapy et leurs tubes avec lesquels nous avons tous grandis, qui, même s’ils avaient de l’énergie à revendre et étaient visiblement très contents d’être parmi nous, n’ont pas franchement réussis à convaincre, faute à un son un peu vieillot et des titres un peu trop mous.

Rob Zombie, en habitué du festival, réussira à mettre un peu d’ambiance sur la Mainstage, même si en plein jour, sans jeux de lumières et avec une mise en scène un peu molle, l’effet Dragula retombe bien vite. Une setlist axée principalement sur les trois premiers albums (SuperbeastLiving Dead GirlHouses Of 1000 Corpses) sans oublier le classique de White ZombieMore Human The Human, et quelques reprises (Am I Evil de Diamond Head et un bout de Enter Sandman) mais qui ne réussira pas à convaincre totalement.

C’était sans compter sur Kylesa, trop irrégulier dans ses prestations scéniques, que nous entamons la dernière ligne droite de cette première journée côté Valley. Et bien honte sur nous d’avoir douté du groupe de Savannah, qui réalise là une prestation incroyable, ultra péchue, avec des vieux morceaux bien exécutés, un son énorme, et le sourire aux lèvres ! Grosse ambiance sous le chapiteau, les morceaux s’enchaînent sans aucun temps mort et que ce soit les deux batteurs qui s’en donnent à cœur joie ou les cordes qui sortent le grand jeu de la sauvagerie, c’est le carton plein. Encore un temps fort de la journée.

Un bref détour chez nos vikings peinturlurés de Turisas nous confirme encore une fois la bonne humeur et le grand n’importe quoi qui règne sous la Temple. Les slams pleuvent, les finlandais sont hyper motivés et l’ambiance est au beau fixe. Les morceaux épiques ont de quoi recharger les batteries en fin d’après-midi pour attaquer la soirée à venir.

Iron Maiden :
À défaut d’avoir pu camper devant la Mainstage depuis le début d’après-midi pour s’assurer une bonne place, nous voici acculés au fond du fond de la petite colline surplombant les deux scènes principales. Dans ces conditions les écrans géants furent d’un grand secours pour pouvoir suivre ce qu’il se passait sur scène, les changements de tableau en fond de scène, les apparitions des marionnettes géantes d’Eddie, les explosions. Côté musique, le groupe avait préparé une setlist oldschool pour cette tournée Maiden England 2014 et difficile de faire la fine bouche sur le choix des titres. Nous aurons ainsi droit à tous les grands classiques que sont The Number Of The Beast, Run To The Hills, The Trooper, Iron Maiden, Phantom Of The Opera, Aces High en ouverture du rappel… Grosse ambiance, une mainstage qui a battu son record d’affluence (si quelqu’un a une photo aérienne !), et en bonus Bruce Dickinson qui annonçait le score du match France - Suisse.

Watain :

Cruel dilemme en cette fin de journée : voir Iron Maiden dans son intégralité, sachant que les deux tiers de leur set seraient de jour, ou quitter la vierge de fer pendant The Trooper pour voir l’un des meilleurs représentant de la scène Black Metal suédoise ? Mon choix se portera sur la seconde option, sûr de la claque visuelle que le cadre du festival apportera au concert de Watain. Après seulement une chanson, les titres de Seventh Son Of A Seventh Son sont sortis de ma tête pour laisser place au mal presque palpable qui émane de la Temple. Différents rituels accompagnent les morceaux extraits de leurs trois plus récents albums comme l’incantation qui précède le jet de sang au début de Outlaw. Seuls quelques problèmes techniques viendront perturber leur prestation qui s’achèvera sur Holocaust Dawn et alors que Death To All foule déjà la Altar, Erik (alias “E”) termine son ultime rituel devant l’autel et salue longuement les derniers fans restés sur place.

Comme à son habitude, Electric Wizard réuni les amateurs de riffs assourdissants et de sonorités malsaines sous le signe du psychédélisme façon boucher sous LSD. Le son est énooooorme, le groupe est content d’être là, la foule en transe, les jeux de lumières magnifiques… Bref tout est réuni pour passer un très bon moment, le jeu et le son des anglais sont impressionnants, l’atmosphère toujours aussi particulière, et on pourrait difficilement trouver des défauts à la prestation du groupe. Magique.

Les grecs de Septic Flesh n’auront besoin que de quelques secondes pour imposer leur impressionnante présence scénique au public de l’Altar. Les bandes symphoniques tonitruantes, une batterie martelée sur lesquelles s’ajoutaient les guitares et la voix écorchée de Seth, revêtu d’une sorte d’armure rappelant le corps d’un Alien de H.R. Giger. Au programme dans le désordre, A Great Mass Of Death, Communion, Pyramid God, Persepolis et des nouveaux titres issus de Titan, en première exclusivité pour le Hellfest.

Échangés en dernière minute avec Electric Wizard, Godflesh a donc achevé les festivaliers dans les normes en vigueur le premier jour en Valley. Rares en France (et en tournée globalement), armés d'un nouvel EP dément (Decline and Fall), Justin Broadrick, ses potes et sa batterie programmée ont tout donné, malgré des balances interminables. Le résultat était massif, intransigeant, punitif, tout ce qu’on attend d’un concert de Godflesh. Assommant et jouissif.

Arrivés un peu sur le tard, on découvre une Warzone pleine à craquer pour la venue des norvégiens de Kvelertak. C’est réellement impressionnant de voir à quel point le groupe a acquis des fans de plus en plus nombreux au fur et à mesure des années. Et on comprend pourquoi, les mecs sont remontés, le set est ultra Rock’n Roll. L’énergie est là, très communicative et l’on peut difficilement résister à leur mélange original de Black Metal, Hardcore / Punk et touches Heavy / Rock. Pourvu que ça continue pendant encore longtemps!

Top 3 :
Bacteries : Electric Wizard, Kylesa, Royal Thunder
Grumlee : Iron Maiden, Kylesa, Caspian
Lelag : Conan, Kylesa, Kadavar
Manuwino : Slayer, Rob Zombie, Slapshot
Nonohate : Caspian, Electric Wizard, Septic Flesh
Pentacle : Death To All, Kvelertak, Caspian
Tang : Caspian, Sepultura, Godflesh

Lundi 16 juin 2014

A quelques jours du Hellfest, l'on revient sur la programmation du festival, histoire de vous faire (re)découvrir quelques groupes au dernier moment et mettre le désordre dans vos running order soigneusement organisés. Si les têtes d'affiche commencent très très fort pour ce premier jour et semblent immanquables pour beaucoup (Iron Maiden, Rob Zombie, Slayer, Trivium...) on s'attardera d'avantage, sans être exhaustifs, sur les groupes moins connus, mais tout aussi bons.

Pour les fans de Heavy Metal, Satan est devenu un groupe culte de la NWOBHM grâce à son premier album Court In The Act. Après 20ans d’absence ou de carrière en dent de scie, les anglais seront sur la Mainstage 1 pour dévoiler leur nouvel album, Life Sentence et un show qu'on espère épique et burné. Les vétérans du Heavy / Power à la française, Nightmare viendront présenter leur nouvel album, The Aftermath, mené par l'excellent vocaliste Jo Amore. Sur la Mainstage 2, on appréciera la version rapide et agressive du Heavy et les amateurs de Thrash-Metal devraient être aux anges. On vous conseille tout particulièrement le Speed / Thrash de Fueled By Fire dans la lignée d'Exodus qui a déjà fait ses preuves en live, le Thrash blackisé ultra efficace de Toxic Holocaust, mais aussi les très prometteurs espagnols d'Angelus Apatrida qui font de plus en plus parler d'eux dernièrement. Les amateurs de violence devraient trouver leur compte sous la Altar avec les incontournables mercenaires d'Hail Of Bullets (déjà vu chez Asphyx ou Gorefest) qui promettent encore une fois un concert guerrier et destructeur. La reformation du groupe culte Nocturnus (sous le nom de Nocturnus AD) sera là pour démontrer la puissance de leur Death Metal complexe et futuriste. Pour la version Punk et ultra-violente du genre, il faudra compter sur les sales gosses de Weekend Nachos. La Temple résonnera au son d'un Black Metal haineux et satanique mené bien sûr par les sulfureux Watain, mais aussi par le Punk / Black sans fioritures d'Impalene Nazarene ou le Thrash / Black evil des singapouriens d'Impiety. Comme d'habitude, les amplis seront à 11 sous la Valley avec un set qu'on espère écrasant de la part de Conan, mais l'on pourra toujours respirer un peu plus sur les voyages désertiques de Mars Red Sky, ou les envolées de Caspian, à moins que ceux-ci nous offrent un mur du son. Bagarreurs en herbe, les breakdowns de Brutality Will Prevail feront trembler la Warzone, et l'on pourra mosher sur le groove musclé de Pro-Pain avec en conclusion l'énergie rock'n roll des norvégiens de Kvelertak.

Et vous, quels groupes vous semblent immanquables pour ce vendredi d'ouverture?

Vendredi 13 juin 2014

Toujours sur Revolvermag.com, "This is my Rifle", la dernière création de John 5 (ex-Marilyn Manson, Rob Zombie).

Samedi 31 mai 2014

Comme l'an dernier cette page satirique a publié un running order du Hellfest entiérement en Français, avec entre autre La Vierge de Fer, Rober Mort Vivant, Aimant à MonstreGouine Zeppelin, On a joui comme des romains, Rayon Crépusculaire, ... (si vous voulez voir l'original c'est ).

Vendredi 30 mai 2014

Rob Zombie enregistre des lignes de chant (cf. Instagram) en vue d'un futur disque.

Lundi 26 mai 2014

Rob Zombie sera à Paris (Bataclan) le 12 juin, en plus de sa présence au Hellfest quelques jours plus tard.

Dimanche 18 mai 2014

Rob Zombie espère avoir terminé son prochain opus pour juillet.

Jeudi 24 avril 2014

Powerman 5000 a publié une lyrics video pour How To Be Human. Le groupe du petit frère de Rob Zombie sortira son nouvel album, Builders of The Future, le 27 mai.

Mercredi 05 mars 2014

Rob Zombie travaille avec Bret Easton Ellis, l'auteur de American Psycho, sur une série télévisée à propos des meurtres commis par la famille Manson en 1969.

Vendredi 28 février 2014

La pochette ainsi que la tracklist du DVD/Blu-ray live de Rob Zombie intitulé The Zombie Mad Mad Horror Picture Show sont disponibles sur la page du groupe. Le concert enregistré au Rockstar Energy Drink Mayhem Festival en août dernier devrait voir le jour en mai.

Jeudi 16 janvier 2014

Dès 10h vous pourrez commander vos places pour Megadeth à Paris (le 10 juin au Palais Des Sports) ici. Les places pour Rob Zombie à Paris sont également mise en vente aujourd'hui à 10h sur Digitick. Il passe le 12 juin au Bataclan, étant assez rare en France et vu la capacité de la salle ça peut partir assez rapidement.

Mardi 14 janvier 2014

Annonce concert : Megadeth serait annoncé au Palais Des Sports de Paris le 10 juin et Rob Zombie au Bataclan le 12 juin... à suivre !

Mercredi 04 décembre 2013

Et voilà l'annonce des groupes pour le Hellfest 2014, même si les médias traditionnels ont fait fuiter ça comme des gorets avant que le Hellfest ne puisse l'annoncer lui même (mais en oubliant quelques infos!). L'annonce comme promis par l'orga est monstrueuse, les têtes d'affiches annoncées via rumeurs depuis un baille sont confirmées (Iron Maiden, Black SabbathAerosmith) et pour ceux qui aiment les choses moins mainstream, les tentes ont encore leurs lots de pépites. Il manque très peu de groupe à l'affiche, et cette année les pass risquent de partir très vite, du coup un parfait cadeau de Noël!

Voilà les groupes jour par jour, avec les liens quand on a la page histoire de découvrir si besoin.

Vendredi 20 juin :
- Mainstage 1 : Iron Maiden, Rob ZombieQueensrÿcheTherapySatanCrossfaithNightmareWalking Pappers
- Mainstage 2 : Slayer, Trivium, Sepultura, Death AngelMODToxic HolocaustFueled By Fire, Angelus Apatrida.
- Altar : DeathKataklysm, Septic Flesh, Pungent StenchNocturnus ADKronosLoudblast, Blockheads.
- Temple : Watain, Enslaved, TurisasImpaled NazareneDestroyer 666GehennaImpietyNecroblood
- Valley : Electric Wizard, Godflesh, Kylesa, KadavarRoyal ThunderDownfall Of Gaiia, CaspianConan, Mars Red Sky.
- Warzone : Walls Of JerichoPro Pain, Downset., Slapshot, DefeaterFirst BloodBrutality Will PrevailStick Your Guns + 1 groupe.

Samedi 21 juin :
- Mainstage 1 : Aerosmith, Deep PurpleStatus QuoSkid RowBuckcherryLez Zeppelin (un tribute-band féminin de Led Zeppelin), Killers.
- Mainstage 2 : Avenged Sevenfold, Soulfly, Hatebreed, Dagoba, We Came As RomansWhile She SleepsOf Mice And Men, Darkness Dynamite.
- Altar : Carcass, NileGorguts, Hail Of Bullets, IncantationSUPWeekend Nachos, Benighted.
- Temple : Gorgoroth, EluveitieTsjuder, Shining, MglaTrollfestTemple Of BaalSkyclad
- Valley : Monster Magnet, ClutchPhil Anselmo And The IllegalsAcid KingWitch Mountain, SubrosaSavioursHerderHark.
- Warzone: Millencolin, 7 secondsBl’ast !Misconduct, Burning headsAys + 2 groupes

Dimanche 22 juin :
- Mainstage 1 : Black Sabbath, Soundgarden, MegadethAlter Bridge, SeetherCrowbar, LofoforaBlues Pills.
- Mainstage 2 : EmperorIced Earth, Behemoth, AnnihilatorAngra, PowerwolfIn SolitudeScorpion ChildYear Of The Goat.
- Altar : Opeth, Paradise Lost, SoilworkThe Black Dahlia Murder, UnleashedRepulsion, UlcerateObliteration.
- Temple : 1349, Vreid Sognametal, Solstafir, EquilibriumUrfaust, Dordeduh, The Ruins Of BeverastAluk Todolo
- Valley : UnidaSpirit Caravan, DozerHouse Of Broken PromisesLowriderZodiacSatan’s Satyrs, Watertank + 1 groupe
- Warzone : TurbonegroFlogging Molly, The Misfits, Mad Sin, Comeback KidLast ResortThe Bones, Tagada Jones, Crushing Caspars, Cobra.

Les places seront en vente à 9h00 :
- Pass 3 jours
- Vendredi
- Samedi
- Dimanche

Lundi 02 décembre 2013

France 3 Pays de La Loire a donné des premiers noms pour le Hellfest 2014 : Iron MaidenAerosmith, Black Sabbath, Deep Purple, Rob ZombieStatus Quo, Slayer, Megadeth. Confirmation par le festival prochainement!

Samedi 16 novembre 2013

Brian "Head" Welch et James "Munky" Shaffer de KoRn ont rejoint Rob Zombie pour reprendre le classique "Am I Evil" de Diamond Head dans le cadre de la tournée "Night of the Leaving Dreads". Vidéo.

Jeudi 14 novembre 2013

Rob Zombie a été rejoint sur scène par Head (de Korn), ils ont interprété ensemble "Am  I Evil" (de Diamond Head, aussi repris par Metallica).

Jeudi 07 novembre 2013

Pour le Download Festival 2014 Alter Bridge, Dying FetusAerosmith s'ajoutent à l'affiche (qui compte déjà Avenged Sevenfold, Rob ZombieFall Out Boy et Linkin Park). Le festival a lieu quelques jours avant le Hellfest, donc certains noms devraient se retrouver sur les deux festivals.

Vendredi 01 novembre 2013

Rob Zombie a réalisé un clip pour sa reprise de We're An American Band de Grand Funk Railroad, et ça se visionne par ici.

Jeudi 18 juillet 2013

Rob Zombie a réalisé une reprise de Grand Funk Railroad pour le titre "We’re an American Band", écoutable ici.

Mercredi 24 avril 2013

Le nouveau Rob Zombie se dévoile via un titre : Lucifer Rising. Venomous Rat Regeneration Vendor est sorti hier.

Lundi 22 avril 2013

A l'occasion du Records Store Day, Rob Zombie à sorti un single 10" du morceau Dead City Radio à écouter par là.

Jeudi 28 mars 2013

Le Heavy MTL (qui a lieu à Montréal les 10&11 août, et le 9 un peu aussi) à annoncé sa prog : Avenged Sevenfold, Rob Zombie, Megadeth, GodsmackDanzig, Children Of Bodom, Mastodon, Amon Amarth, Gwar, Machine Head, At The Gates, August Burns Red, The Dillinger Escape Plan, Animals As Leaders, Norma Jean, The Ocean, ...
Affiche à voir ici.

Lundi 25 mars 2013

Le 20 avril il y a un paquet de sorties spéciale pour le Record Store Day, ce site permet de les lister. Il y aura, entre autres, des sorties de Botch, Avenged Sevenfold, Lamb Of God, Rob Zombie, Cave In, Deftones, Olafur ArnaldsGoatDio, Earth Crisis, Foals, Samiam, Testament, ...

Jeudi 21 mars 2013

Une lyrics video pour Dead City Radio And The New Gods Of Supertown, le premier extrait du prochain Rob Zombie (Venomous Rat Regeneration Vendor) qui verra le jour le 23 avril

Jeudi 14 février 2013

Venomous Rat Regeneration Vendor, c'est le nom du prochain Rob Zombie, l'artwork est à voir sur la page du groupe et un extrait d'un titre est lui à écouter ici.

Mercredi 13 février 2013

Si tu es patient tu peux voir la pochette du prochain Rob Zombie, et écouter un nouveau titre via ce site puzzle.

Mercredi 06 février 2013

The Lord Of Salem, le prochain film de Rob Zombie, a un nouveau trailer que vous pouvez découvrir dans la suite. Il sort au USA le 19 avril.

Jeudi 31 janvier 2013

Le prochain Rob Zombie se nommera Venomous Rat Regeneration Vendor et sortira le 22 avril.

Vendredi 05 octobre 2012

Le trailer du prochain film de Rob Zombie (The Lords Of Salem) se matte ici. Ca s'annonce différent de ses précédents films.

Samedi 28 juillet 2012

Marilyn Manson et Rob Zombie (avec John 5) se partagent l'affiche du Twins of Evil tour. Ils seront entres autres au Luxembourg le 01 décembre et à Bâle le 11 décembre.

Mercredi 04 juillet 2012

Un album de remix de Rob Zombie sortira en août (le 7), certains remix sont réalisés par Jonathan Davis (Korn) ou ††† (Deftones). La tracklist a aussi été publié.

Mardi 19 juin 2012

Bob Marlette (Black Sabbath, Alice Cooper) s'occupera de produire le prochain disque de Rob Zombie.