Albums du moment
Pochette Monumenty selhání
Pochette A Different Shade of Blue
Pochette A Dawn To Fear Pochette Nighttime Stories
Chroniques
Pochette Etrange
Pochette Errorzone
Pochette Dreams of Quiet Places
Pochette Hallucinogen Pochette Nest

Biographie

Rob Crow

Rob Crow est un multi instrumentaliste prolifique basé à San Diego. Il commence sa carrière en 1993 avec Heavy Vegetable jusqu'à la séparation du combo 2 ans plus tard. Sans tarder Il fonde Thingy avec Elea Tenuta, chanteur de Heavy Vegetable. Au même moment Rob poursuit une aventure solo avec la sortie d'un split avec Lesser et de Lactose Addict son premier véritable album en 1996. Aidé d'un Optigan (clavier des années 60 ancêtre du sampler), il s'entiche d'un autre projet solo nommé Optiganally Yours. En 2007 Rob sort Living Well sur Temporary Residence (Explosions In The Sky, Envy, Mono ...), un nouvel album distribué en France par Differ-Ant.
A côté de cela, Rob participe à Pinback (son projet principal), Physics, Snotnose et The Ladies (avec le batteur de Hella).

Chronique

14.5 / 20
0 commentaire
logo amazon

Living Well ( 2007 )

Rob Crow a le cœur pendu à ses cordes de guitare, inactives il rend l'âme, en mouvement le sang irrigue ses veines et il peut alors composer, composer et encore composer. Prolifique (démonstration par l'exemple ici) mais également inspiré, il n'y a qu'a écouter l'excellent disque de The Ladies (duo avec le batteur dingo de Hella), le voici seul face à nous. Seul, car il semblerait que Pinback soit à ce jour en pause, mais à défaut de pouvoir écouter un nouvel album du groupe de San Diego, on devra se contenter de ce Living Well qui contient à vrai dire de véritables morceaux de Pinback à l'intérieur.

D'ailleurs on m'aurait présenté la chose comme le nouvel album de Pinback que je n'aurais pas été trop surpris. On y retrouve la même évidence des  compositions qui coulent littéralement de source, une assise rythmique légère et métronomique comparable puis ce chant sans artifice apaisant et touchant. Living Well n'est donc pas l'objet le plus surprenant de Rob Crow mais il va s'en dire qu'il s'agit sans doute du plus personnel, celui qui façonné par son caractère, illustre ses idées du moment. Il n'y a qu'a jeter un œil sur la pochette, simple photographie de Rob avec son look d’adolescent tenant une tasse de café devant chez lui, pour s'en rendre compte. Bref pénard à la maison comme on dit, "Living Well" en somme. Puis si on a encore du mal à comprendre que ce disque EST Rob Crow, il y a toujours la première phrase du livret : "All songs written, recorded, produced and played by Rob in his room".

La musique de Rob Crow ne dégage aucune agressivité mais une aura presque candide. Simples et accrocheuses, les compositions se basent principalement sur un contre temps rythmique et des boucles redondantes. Il en ressort un indie rock immédiat qui évite le piège de la monotonie par une utilisation parcimonieuse de multiples sonorités à l'image de cordes éthérées de "Burns", de l'aspect grunge de "Bam Bam" ou des habituelles frasques cristallines disséminées un peu partout. Dans le lot on trouve même quelques morceaux ("I Hate You, Rob Crow", "Over Your Heart" et "Up") pouvant sérieusement faire de l'ombre à ceux du dernier album de Dinosaur Jr pour le titre du tube de l'été 2007. D'ailleurs Temporary Residence sort "Up" et "I Hate You, Rob Crow" en version single. Peut être pour subvenir aux récentes notes de nounou de Rob ? Mais ce n'est pas le genre de la maison.

Télécharger : I Hate You, Rob Crow.

A écouter : Over Your Heart - I Hate You, Rob Crow - Bam Bam - Up