Biographie

Regina Spektor

Regina Ilyinichna Spektor (Реги́нa Ильи́нична Спе́ктор) née en 1980 à Moscou est une auteure-compositrice et pianiste russe, dont la musique est associée au mouvement anti-folk new yorkais.

Née d’un père photographe, violoniste amateur, et d’une mère prof de musique, c’est naturellement que Regina s’orientera vers la carrière qu’on lui connaît aujourd’hui, elle apprend le piano sur un Petrof vertical hérité de son grand père et grandit dans un univers musical classique, mais pas seulement car son père ne manquera pas de lui faire découvrir The BeatlesQueen ou encore The Moody Blues. En 1989, la famille Spektor quitte la Russie en partie à cause de la discrimination à laquelle doivent faire face les juifs, après un passage en Italie puis en Autriche, ils finissent par élire domicile aux Etats-Unis dans le Bronx. A New York Regina apprend le piano à la Manhattan School of Music, jusqu'à l'age de 17 ans (son piano n'ayant pu faire le voyage jusqu'aux Etats Unis, elle s'exerce sur celui trouvé dans la cave de sa synagogue), dans un premier temps plutôt intéressée par la musique classique, elle ne tardera pas à se passioner plus largement pour les cultures Punk et Hip Hop qui l'entourent. Elle enchaine ensuite en complétant le programme de la State University of New York à Purchase en 3 ans (alors que celui ci est prévu sur 4), université dont elle sort diplomée en 2001, s'en suit un semestre d'étude à Tottenham.

Progressivement elle acquiert une certaine crédibilité auprès de la scène anti-folk new-yorkaise, en grande partie grâce à de nombreux duos avec le batteur Anders Griffen, et des collaborations avec des musiciens comme The Trachtenburg Family Slideshow Players, des performances durant lesquelles elle vend ses deux premiers albums entièrement auto-produits (11:11 en 2001 puis Songs en 2002). Ce n'est qu'en 2004 qu'elle est repérée par Warner Bros qui la signe sur Sire Records, label qui réédite et distribue en 2004 son troisième album Soviet Kitsch initialement sorti sans étiquette l'année précédente. Deux ans plus tard parait Begin To hope, opus d'avantage orienté pop, il faudra attendre trois année de plus pour que Far, son cinquième album voit le jour en 2009, nous sommes ensuite en 2011 Regina épouse Jack Dishel ancien guitariste de The Moldy Peaches et actuellement à la tête de son one-man band Only Son, c'est un an plus tard en mai 2012 que sortira son dernier album en date What We Saw from the Cheap Seats, composé en quasi totalité d'anciens morceaux issus de ses albums auto-produits remasterisés ou remaniés, le seul titre inédit étant Jessica.