Albums du moment
Pochette Monumenty selhání
Pochette A Different Shade of Blue
Pochette A Dawn To Fear Pochette Nighttime Stories
Chroniques
Pochette Etrange
Pochette Errorzone
Pochette Dreams of Quiet Places
Pochette Hallucinogen Pochette Nest

logo Reflections Of Internal Rain

Biographie

Reflections Of Internal Rain

Aleksandar - Batterie
Dusko - Chant
Ivan - Guitare/Chant
Nikola - Basse/Chant
Petar - Guitare

Originaire de Novi Sad (Serbie), Reflections Of Internal Rain est formé en 2004 autour d'Ivan (guitare/chant), Petar (guitare) et Aleksandar (batterie). Ils sont ensuite rejoint par Dusko au chant et Nikola à la basse, part ailleurs membre de Ground Zero. A partir de 2005, la formation effectue des concerts en Serbie et autres pays de l'Est. Le ep Across The Emptiness sort en septembre 2008 chez le label polonais Quatuka Records. En janvier 2009, Reflections Of Internal Rain entre aux Brutal Studios pour l'enregistrement de son premier album, Last Flood, sous la direction de Fipa. Il sort le 17 mars via le label serbe Studenski Kulturi Centar Novi Sad et est suivi d'une tournée passant par l'Italie, l'Autriche, la Hongrie et la Slovénie.
En 2010, le groupe doit annuler sa tournée européenne pour une sombre histoire de visa. En avril 2011, il enregistre un second ep avec Filip Vlatkovic. Answers sort en mai, soutenu dès juin par une tournée européenne qui amènera ROIR jusqu'en France. En octobre, les serbes effectuerons une tournée dans les Balkans en compagnie de Birds In Row et préparent d'ores et déjà une nouvelle tournée européenne pour juin 2012.

15.5 / 20
0 commentaire
logo amazon

Answers - ep ( 2011 )

Quand les espoirs éveillés par un groupe prometteur se concrétisent d'aussi belle manière, il n'y a plus qu'à s'incliner. Car Answers est bien supérieur à Last Flood, présentant un visage plus mature et un corps plus harmonieux et charnu, sans pour autant perdre une once d’énergie ni de rage.

Reflections Of Internal Rain
s’épanouit dans les entrailles d'un crust mélodique aux influences diverses. Enveloppé des embruns mélancoliques de la Galice (Ekkaia, Ictus), se perçoivent des murmures venus de l'Est (Panacea) aussi bien que de l'Ouest (From Ashes Rise). Sans complexe, mélangeant allégrement les genres dans une talentueuse euphorie, le groupe passe du crust au hardcore (notamment dans les back vocals) et va jusqu'à l'emo ("With One Eye Opened"). Le chant screamoïsant se voit rejoint sur deux titres ("Answers", "Previous Words") par une voix grave qui enrichit notablement les compos. Celles-ci, beaucoup plus homogènes et travaillées que par le passé, ne tombent plus dans la facilité, et se déploient avec aisance dans un élan fougueux et passionné. Des inflexions flamboyantes et des méandres séraphiques s'entrelacent et s'élancent, bravant la douleur et la désespérance. Answers est un concentré d'envie, de colère et de riffs incendiaires, c'est aussi des mélodies et du chagrin plein les cieux.

Ave cet ep, ROIR confirme son talent et tout le bien que l'on pensait d'eux. De quoi augurer du meilleur pour le prochain album que l'on attendra dorénavant avec impatience puisqu'il pourrait atteindre à l'excellence.

Answers s'écoute sur Myspace  et sur Facebook.

A écouter : En intégralité
14.5 / 20
0 commentaire
logo amazon

Last Flood ( 2009 )

Il faut tout de même le souligner : voici le premier groupe originaire de l'ex-Yougoslavie à intégrer nos pages et, comme le hasard fait bien les choses, il nous vient de Novi Sad, "Nouveau Sillon" en serbe ; non pas que Reflections Of Internal Rain soit révolutionnaire, mais il pourrait devenir le fer de lance de la scène balkanique car la formation est indéniablement des plus prometteuses.

Reflections Of Internal Rain s'adonne à un hardcore modern old school screamoïsant très proche d'Endzweck ("What Are The Moments That Never Die", "And I Wish To Be") métissé d'un crust mélodique dans la mouvance de From Ashes Rise, Ekkaia ou Ictus ("Why Nobody Cares", "Breath Of Day", "Resurrection"). Il en résulte des titres aux rythmes rapides, énergiques et nerveux où s'agrègent de délicates mélodies aériennes aux envolées de guitares fleurant Shaï Hulud ("My Own Heaven"), des riffs percutants et solides sur lesquels s'éraille une voix screamo écorchée contrebalancée d'une voix claire, parfois impersonnelle, parfois brisée par la détresse. Et de cet amas de tourments s'élèvent toujours et encore des cris déchirés, des cris pour exorciser la peine. Reflections Of Internal Rain c'est de la rage et de la colère, une indicible souffrance et des plaies brûlantes, une mélancolie sous-jacente. Néanmoins, cette atmosphère sombre se dilue légèrement au contact des rythmes fougueux et enlevés ("Sunset Of Mind") tendant à un screamo/punk version Comadre ("And I Wish To Be"), suggérant un vague espoir de délivrance. Last Flood est pétri d'intensité et d'émotion, de sentiments, de sensations.

Cependant quelques passages restent encore un peu trop faciles, trop attendus voire entendus. Surtout, l'album est entrecoupé par deux fois du titre "Barmy Army", quelques secondes d'un hardcore lourd et peu original qui casse malencontreusement l'ambiance générale. Enfin, le morceau fantôme "A Place With A Beautiful Silence" malgrè un titre des plus séduisants, s'avère extrêmement maladroit et peut rester caché dans l'oubli.

Reflections Of Internal Rain est marqué par de nombreuses influences qu'il n'a pas encore réussi à totalement fusionner, ce qui peut parfois engendrer un peu de confusion. Cependant, les serbes ont un énorme potentiel, un sens de la mélodie aigü et prononcé, un talent larvé sur le point d'éclore. Pour preuve, il suffit de se pencher sur ces titres d'une qualité remarquable tels "My Promise" (déjà présent sur le ep Across The Emptiness avec "Shadow" et "Wasted Birth") ou "Resurrection" (hommage à Stephan Ilincic, membre du groupe If Senses Fear, décédé en 2007).
ROIR, un groupe à suivre de très près.

Track-list : 01. Intro ; 02. Resurrection ; 03. What Are The Moments That Never Die ; 04. ROIR Barmy Army ; 05. My Own Heaven ; 06. And I Wish To Be ; 07. Sunset Of The End ; 08. Breath Of Day ; 09. ROIR Barmy Army 2 ; 10. Why Nobody Cares ; 11. Shadow ; 12. Wasted Birth ; 13. My Promise ; 14. A Place With A Beautiful Silence.

A écouter : My Promise, Resurrection