logo Rebellion

Biographie

Rebellion

En 2000, le guitariste Uwe Lulis et le bassiste Tommy Göttlich quittent Grave Digger, dont Lulis envisage un temps de garder le nom (sans y parvenir). Rebellion est alors fondé en 2001 en compagnie du chanteur Michael Seifert, du batteur Randy Black (ex-Annihilator) et du guitariste Björn Eilen. Comme son nom l'indique, le premier album, Shakespeare's Macbeth - A Tragedy In Steel (2002) est un disque conceptuel basé sur la célèbre tragédie. Il est suivi en 2003 de Born A Rebel, dans un registre Heavy Metal beaucoup plus basique dénué de thématique centrale, et qui se révélera une exception discographique.
En 2005, après le départ de Randy Black pour Primal Fear et son remplacement par Gerd Lücking, est entamé un triptyque concernant l'histoire des Vikings : Sagas Of Iceland est suivi en 2007 de Miklagard pour se conclure en 2009 avec Arise: From Ginnungagap To Ragnarök, les trois albums les plus réputés du groupe à ce jour. Durant cette période survient un changement de guitariste, avec l'arrivée de Simone Wenzel à la place de Björn Eilen. Puis en 2010, on assiste au triple départ de Lulis (aujourd'hui chez Accept), Lücking (aujourd'hui chez Holy Moses) et Wenzel. Seuls restent les membres originaux Tomi Göttlich et Michael Seifert, qui recrutent en 2011 les guitaristes Oliver Geibig et Stephan Karut, ainsi que le batteur Matthias Karle (ex-Squealer).
Les deux albums suivants se concentrent sur l'histoire de peuples germaniques : Arminius - Furor Teutonicus en 2012, et après un autre changement de batteur, Wyrd Bið Ful Aræd - The History Of The Saxons en 2015. Le dernier batteur en date est Tommy Telkemeier, arrivé en 2016. Concernant le huitième opus, il est un temps envisagé de compléter l'histoire des Germains pour en faire une autre trilogie, mais c'est finalement une seconde œuvre du célèbre dramaturge qui emporte l'adhésion du combo : A Tragedy In Steel Part II: Shakespeare's King Lear voit le jour en janvier 2018.