Vendredi 21 juin 2019

Avant de démarrer réellement ce quatorzième Hellfest le festival clissonnais accueille le festival de Slipknot : le Knotfest. Créé en 2012 par les 9 de l’Iowa, d’abord en Californie il a ensuite été décliné au Japon / Mexique / Colombie, et c’est la première fois que celui ci fait escale en Europe (et utilise donc la structure du Hellfest en investissant les mainstages). Au programme : une succession de têtes d’affiche (de Amaranthe à Slipknot en passant par Rob Zombie, Ministry, Sabaton ou Sick Of It All), au total dix groupes (seulement) pour se mettre en jambe avant le Hellfest. Une scène pour les groupes ricains, une autre pour les Européens. Au rayon des nouveautés cette année, ce qui sera visible (la grosse amélioration aura été faites du côté des loges des groupes) : une déco devant les scènes (avec des flèches pour guider les wall of death ou circle pit), une partie restauration revue (pour y ajouter des décors, dont une fontaine), une immense horloge derrière la régie des Mainstages, et vers le camping des nouveautés avec deux tentes pour faire la fête avec deux ambiances (Metal ou moins Metal).

On a de l’avance. Après la pause du bracelet réglementaire, direction le « Off » sur le parking du Leclerc de Clisson. La logistique est bien gérée, avec un bar éphémère sur une partie de l’espace de stationnement réquisitionné, des stands divers, mais surtout deux vraies scènes (aménagées dans de remorques de camions), permettant une alternance de groupes sans temps mort. On arrive sur la fin d’un groupe de Stoner-Doom qui a dû se présenter alors qu’on n’était pas encore là.
Imparfait prend le relais, avec un Rock vénère au chant rapé. Même si le public est très clairsemé, la chanteuse ne lâche rien et s’efforce d’impliquer au maximum le peu de monde présent. Ça marche moyen, on est trop peu pour que ça prenne vraiment, mais la vocaliste s’y croit a fond, se donne à mort, à grand coup de pieds sautés, de gimmicks, d’apostrophes aux premiers rangs, de « est-ce que vous êtes chaaauuuuds ? » perpétuels. Ça fédérera d’ailleurs quelques personnes de plus, le public se densifie un peu.
Elyx jouera son récent EP Annihilation Partie 1 en entier, et même un titre de plus. Plus grand monde n’est présent pour écouter le quintet, mais ils délivreront néanmoins une performance pleine de patate, notamment de la part du chanteur qui poursuit bien la série des frontmen qui courent partout en rugissant. On sent que le claviériste n’est pas complètement dedans, suite à quelques soucis techniques en début de concert, mais le son s’avère finalement très correct.
Mind Whispers enchaine avec son Thrash aux influences Death Mélo et Black Metal, pour un résultat vraiment très cool. Le groupe est carré, technique, le son est propre, que demander de plus ? On quitte le « Off » après cette performance, pour rejoindre le site principal.

Premier groupe à fouler les planches de la Mainstage 2, Amaranthe joue du Amaranthe. Ça bouge bien, c’est Rock, c’est Pop, c’est Electro, c’est même parfois Metal, les trois vocalistes assurent le boulot en terme d’ambiance et de présence scénique. Après deux titres, le sextet semble subir un souci technique juste après avoir annoncé Amaranthine. Apparemment, les soundchecks sur la scène d’à-côté interfèrent avec leurs samples. Les musiciens sur scène vont jusqu’à huer les techniciens qui préparent la Mainstage 1 pour Ministry, faisant scander « Stop fucking playing ! » au public, en désignant la scène voisine. La blague durera cinq bonnes grosses minutes, et on devine que Amaranthe doit sûrement amputer d’un titre sa setlist. Les deux Mainstages n’ont pas de backdrop, mais un grand écran servant d’immense fond de scène. Sur certains titres, Amaranthe en profite pour animer leur logo, voire même pour diffuser un clip en synchronisation avec le morceau correspondant, mais globalement, le groupe sous-utilise cette possibilité.

Le concert de Ministry aurait pu être très efficace, car concentré sur des classiques de Psalm 69 et The Land Of Rape And Honey, si le son n’avait pas été très imprécis. En effet, les guitares ne sont pas du tout assez mises en avant pour profiter des riffs tranchants de la machinerie orchestrée par Al Jourgensen, qui était plutôt en bonne forme (selon ses standards). A noter que c’était également le premier concert français de Paul D’amour (ex Tool) dans cette formation.

La silhouette d’une carte de France sur l’écran en fond de scène, traversée par une croix renversée. Les choeurs d’enfants étrangement malsains qui résonnent, annonçant l’amorce du dernier méfait de Behemoth. Impossible de s’y tromper : la bande à Nergal n’est pas venue pour épiler les kiwis. Comme à l’accoutumée, le sens du spectacle est poussé au maximum. Le frontman arrive sur scène avec un masque de tête de mort noire et les premières pyrotechniques de la soirée sont déclenchées sans attendre dès Wolves Ov Siberia. Tout le set sera sans concession, et relativement diversifié (alors que Behemoth a souvent l’habitude de s’étendre longuement sur son album le plus récent). On notera par exemple un Conquer All (extrait de Demigod) qui convaincra les adeptes des Polonais, ou un Ov Fire And The Void toujours très efficace. Un des concerts les plus radicaux de la journée.

Papa Roach s’en fout pas mal d’avoir un nouvel album, les Américains ouvrent sur leur vieux tube Last Resort, et enchaînent sur le tout aussi âgé Blood Brothers, deux titres qui nous transportent quinze ans en arrière. C’est plutôt sympa comme sensation, surtout que l’interprétation est propre et bourrée d’énergie. Mais c’est aussi les seules vraies raisons d’aller voir Papa Roach, en ce qui me concerne (ce n’est pas la coupe de Jacoby Shaddix qui me retiendra en tout cas). Le troisième titre m’est inconnu et est de toutes manières moins péchu, il est l’heure de reculer un peu pour souffler et manger un grain avant la suite.

Ce n’est un secret pour personne, PuissanceLoup est le plaisir coupable de plusieurs d’entre nous, chez Metalorgie. Impossible pour nous de les rater, surtout que le groupe est dans une forme olympique. Fire And Forgive lance les hostilités, et c’est rapidement une succession de tubes : Amen&Attack, Demons Are A Girl’s Best Friend, Armata Strigoi, Blessed And Possessed, We Drink Your Blood… Attila Dorn se sent bavard aujourd’hui, et ne cesse d’apostropher la foule entre les chansons, en nous demandant de chanter et jugeant nos prestations comme “très magnifique” dans un français à l’accent exotique. La prestation est en plus soulignée par l’utilisation de nombreux effets pyrotechniques, qui donnent encore plus d’impact à l’excellent concert de Powerwolf.

Dans la famille Indus, après Ministry, je voudrais Rob Zombie. Le frontman débarque une dégaine mi-clochard mi-cowboy mi-rockstar (même si ça fait trois moitiés, débrouillez-vous avec ça), et lui et ses musiciens n’arrêteront pas de se changer entre les titres. De vraies divas ! John 5 utilisera une dizaine de guitares différentes, toutes plus fantasques les unes que les autres, le bassiste arborera au moins trois masques, une demi-douzaines de costumes, et autant d’instruments… Le show est autant visuel que sonore ! D'ailleurs, le son est pas si dégueu que ça et rattrape les guitares trop pauvres de l’autre groupe d’Indus précédemment évoqué. Si beaucoup de titres trouvent écho dans le public (Get High, Living Dead Girl…), les vrais points forts seront le final Dragula et la reprise de Hey Ho Let’s Go des Ramones.

Il est impressionnant de voir Amon Amarth sur scène avec une telle scénographie. Le batteur derrière un énorme crâne à corne, les fumées et les flammes qui crachent en rythme avec la musique et les musiciens calés devant la scène et un Johan Hegg charismatique comme à son habitude. The Pursuit Of Vikings est lancé, ça en impose tout de suite. La voix grave de Johan bien sûr, mais aussi tous ses riffs épiques et cette rythmique entraînante, c’est le tube pour lancer Amon Amarth. Le problème c’est que depuis 2013 on se fade des morceaux sans reliefs, composés par dessus la jambe et sans véritable impact. Ça se ressent vraiment en live car le titres comme The Way Of Vikings ou les derniers titres de Berserker, leur dernier opus, tels que Crack The Sky ont vraiment du mal à emporter les foules. On ne va pas se mentir quand, Amon Amarth joue des titres aussi épiques que Death In Fire ou même Guardians Of Asgaard ça passe vraiment bien et on voit la différence dans l’ambiance et le ressenti du public. Alors oui, c’est sympa mais le moment ou Amon Amarth est le plus effectif c’est sur les vieux titres, le reste est et sonne assez creux. Revenez avec de vraies compos, s’il vous plait, parce que là, à part le visuel et trois ou quatre morceaux cool, on avait pas grand chose à se mettre sous la dent.

En pleine mutation de son line-up et, accessoirement en promotion de leur prochain album We Are Not Your Kind à paraître en août, Slipknot posait les valises de son premier Knotfest européen à Clisson aujourd’hui. Logiquement programmé en tête d’affiche de la Mainstage principale, il faudra attendre les premiers riffs de l’ouverture sur People = Shit pour découvrir ce qui se dissimule derrière ce gros drapeau-logo et on peut dire que les américains ont misé gros sur la scénographie. Très inspirée par les dernières tournées de Rammstein, le show se veut plus propre et lumineux, bien loin des anciennes tournées à l’aspect plus brutes. Cependant, malgré un chant de Corey Taylor plutôt en retrait, on n’a aucun mal à se prendre à l’ambiance bien aidé par ce déferlement d’anciens morceaux avec une forte représentation d’Iowa et de l’album éponyme. Pour le public familier avec les codes d’un concert de Slipknot, on retrouvera tous les éléments classiques des habituels échanges de Corey avec son public au fameux “jump the fuck up” sur Spit it Out en passant par l’ouverture de Duality scandée en coeur par les 40000 festivaliers amassés devant le concert.

Sabaton tourne en rond. Même pour ceux qui adhèrent, chez Metalorgie (et ils sont peu nombreux), oui, Sabaton tourne en rond. Après l’habituelle intro sur Ghost Division, force est de constater, assez rapidement, que si les musiciens sont en place, le chanteur semble peiner. Il reste juste dans ses phrasés, mais semble sans arrêt essoufflé. Quant à son jeu de guitare sur Resist And Bite, autant ne rien jouer. On ne restera pas jusqu’à la fin du concert, mais ce qu’on en a vu ressemblait trait pour trait aux précédents concerts de Sabaton auxquels on a pu assister ces dernières années, un peu de fougue en moins. Seul point d’originalité, la présence d’un chœur militaire sur scène qui habille quelques passages. Pourquoi pas.

Allez, à demain pour le compte rendu et photos du Hellfest 2019 !

Dimanche 02 décembre 2018

Les Ramoms et Dad Brains (à savoir des covers bands de mamans et papas des Ramones et Bad Brains, mais pas de leurs parents) sortiront un split le 7 décembre. Son nom ? MerryXmas bien évidemment !

Dimanche 26 novembre 2017

Weird Al Yankovic (Humoriste-musicien US) a repris les Ramones avec "Beat On the Brat".

Dimanche 12 novembre 2017

Les Ramones vont sortir une version mega-deluxe de Rocket To Russia, avec 3 Cds. Disponible le 24 novembre. Au menu, du live, des versions remixées, des inédits, des démos, ...

Jeudi 10 août 2017

Under Cöver, un album de reprise réalisées par Mötorhead sortira le 1er septembre chez Warner Music Group. Pochette et tracklist (avec des morceaux de Judas Priest, Ramones, Metallica dedans) à voir sur leur page. La reprise de Heroes (David Bowie) est à écouter dans la suite.

Samedi 24 décembre 2016

Ce soir au réveillon vous souhaitez avoir l'esprit de noël et du metal / punk / hardcore? Tentez notre playlist Spotify (ou sur Deezer) de noël avec Korn, August Burns Red, MxPX, Twisted Sister, Ramones, Dropkick Murphys, The Darkness, ... sur des titres de Noël revisités ou sur la thématique de Noël.
Fêtez bien ça! Plein de cadeau rock'n roll sous le sapin.

Dimanche 10 avril 2016

Nobodys (pour fans de Ramones et The Meatmen) et The Raging Nathans (Pop-Punk) vont sortir un split.

Dimanche 13 décembre 2015

Les Sleater-Kinney ont repris les Ramones avec "Merry Christmas (I don't want to fight tonight)" le 10 décembre dernier. Résultat par ici.

Mardi 08 décembre 2015

En concert aujourd'hui :
- Swallow The Sun, Wolfheart (FB) et Adimiron (FB) seront ce soir au Secret Place (Saint Jean de Vedas). Les places sont en vente sur la billetterie Tout à Fond ainsi que chez Digitick et Fnac Spectacles. Toutes les infos sur trouvent sur l'event FB.
CJ Ramone (second bassiste des Ramones) et Cheap Riot seront à Petit Bain ce soir. Toutes les infos sur l'event FB.
The Sonic DawnEagle Gift et Six In The Chamber seront à l'Heretic Club (Bordeaux) dans le cadre des Make It Sabbathy. La place est à 7.99€ en prévente. Retrouvez toutes les infos sur Facebook.

Dimanche 29 novembre 2015

Concours : CJ RAMONE (second bassiste des Ramones) et Cheap Riot seront à Petit Bain le 8 décembre. Toutes les infos sur l'event FB. Pour l'occasion, 2 places sont en jeu.
Préventes.

Vendredi 27 novembre 2015

CJ RAMONE (second bassiste des Ramones) et Cheap Riot seront à Petit Bain le 8 décembre. Toutes les infos sur l'event FB.

Mardi 13 octobre 2015

Si vous voulez entendre les reprises de Nirvana et des Ramones qui seront présentes dans le film Pan, c'est par ici. Faites quand même attention à vous...

Dimanche 06 septembre 2015

Concert du Jour :
- Marky Ramone's Blitzkrieg sera ce soir au Secret Place (Saint Jean de Vedas) et viendra vous interpréter 32 standards des Ramones. La première partie sera assurée par Palavas Surfers (Rock'n'Roll / Montpellier / FB). Les places sont en vente sur la billeterie Tout à Fond ainsi que chez Digitick et Fnac Spectacles. Toutes les infos sur trouvent sur l'event FB.

Lundi 24 août 2015

Concours : Marky Ramone's Blitzkrieg sera en concert le 6 septembre 2015 au Secret Place (Saint Jean de Vedas) et viendra vous interpréter 32 standards des Ramones, dont il fut batteur entre 1978 et 1983 puis de 1987 jusqu'à la fin du groupe en 1996. La première partie sera assurée par Palavas Surfers (Rock'n'Roll / Montpellier / FB).

Les places sont en vente sur la billeterie Tout à Fond ainsi que chez Digitick et Fnac Spectacles. Toutes les infos sur trouvent sur l'event FB.

Pour l'occasion, l'association Tout à Fond vous permet de gagner 1 place pour assister à ce concert. Pour participer, rendez vous sur cette page et suivez les instructions. Bonne chance !

Lundi 20 avril 2015

Concours : Teenage Bottlerocket (FB) et Masked Intruder (FB) seront en concert le mardi 28 avril 2015 au Batofar (Paris). Not On Tour (FB) sera également de la partie.

"Formé en 2001 par les frangins Carlisle, Teeneage Bottlerocket puise ses influences chez Screeching Weasel, Ramones, Bouncing Souls ou encore The Misfits. Signé chez Red Scare, puis Fatwreck (avec des tournées en compagnie de NoFx, The Mighty Mighty Bosstones ou Me First and the Gimme Gimmes), ils signent en 2014 avec Rise Records et sorte en mars 2015 leur sixième album, Tales From Wyoming."

"Masked Intruder se compose de Intruder Red, Intruder Yellow, Intruder Blue et Intruder Green, chacun affublé d'une cagoule de la couleur correspondante en live, et qui se seraient prétendument rencontrés en prison. Leur premier album éponyme a été réédité chez Fatwreck en 2013, et leur second, M.I. est sorti en 2014."

Les places sont en vente chez Digitick et Fnac Spectacles. Toutes les infos sont dispo sur l'event FB.

À cette occasion, We Care Booking vous permet de gagner 2 x 1 place pour assister à ce concert. Pour participer, rendez vous sur cette page. Bonne chance !

Dimanche 02 novembre 2014

Les Reprises du Dimanche :
A Perfect Circle - Imagine (John Lennon)
The White Stripes - Jolene (Dolly Parton)
Amon Amarth - Aerials (System Of A Down)
Dark Age - The Unforgiven (Metallica)
Dimmu Borgir - Burn In Hell (Twisted Sister)
Pain - Eleanor Rigby (The Beatles)
Hypocrisy - Black Magic (Slayer)
Manimal - Fucking Hostile (Pantera)
Soap&Skin - Maybe Not (Cat Power)
Agnostic Front - Blitzkrieg Bop (Ramones)
AFI - Just Like Heaven (The Cure)
The Gathering - In Power We Entrust The Love Advocated (Dead Can Dance)
Faith No More - Poker Face (Lady Gaga)

Vendredi 29 août 2014

A mesure que les quarante ans du premier album des Ramones se rapprochent les projets commencent à pulluler, notamment un biopic impliquant Martin Scorsese à paraitre en 2016.

Samedi 12 juillet 2014

Dernière Minute : Tommy batteur originel des Ramones, et dernier "survivant" du premier line up est décédé des suites d'un cancer hier, le premier album éponyme s'écoute ici.

Jeudi 01 mai 2014

Concours The Undertones et Vex seront en concert le dimanche 25 mai à La CLEF (78-St Germain en Laye). La CLEF met en jeu 2x2 places. Pour participer rien de plus simple il vous suffit de répondre à la question. Les places sont en vente sur Digitick et Fnac. Toutes les infos sur l'événement Facebook. Bonne chance.

The Undertones :
"Dans toute sa vie de DJ-star de la BBC, John Peel a programmé des dizaines de milliers de chansons. Aucune ne le marqua plus que "Teenage kicks" des Irlandais Undertones sorti en 1978. Véritables icônes du rock, The Undertones s’affirme comme l’une des meilleures formations de l’époque, aux côtés des incontournables Ramones ou The Clash. Plus pop’n’roll que punk, ils ont enregistré une impressionnante quantité de hits intemporels comme "Here Comes The Summer" ou encore "The Love Parade". L’essence essentielle d’un rock jubilatoire et gorgé de soul qui, malgré le départ de leur chanteur d’origine, a gardé intacte l’énergie, toutes guitares en avant."

Jeudi 14 mars 2013

Un biopic sur les Ramones pourrait voir le jour, c'est la veuve de Johnny Ramone qui l'a annoncé.

Mercredi 09 janvier 2013

Vous vous souvenez du robot batteur punk qui jouait du Ramones? Le revoilà avec des accolytes pour "Aces Of Spades" de Motorhead, en vidéo.

Dimanche 23 décembre 2012

Agnostic Front a mis en stream la cover de "Blitzkrieg Bop" des Ramones qui apparaîtra sur la prochaine compil de Strenght Records, Respect Your Roots.

Jeudi 23 février 2012

Plusieurs démos inachevées de Joey Ramone, écrites pour les Ramones ou ses projets solo, ont été terminés et referont surface sur son second album posthume, Ya Know, qui sortira le 17 mai.

Jeudi 16 février 2012

En tournée en Europe à l'annonce de la mort de Whitney Houston, le bassiste d'Agnostic Front, Vinnie Stigma, a interprété a capella le classique “I Will Always Love You”. Il a poursuivit avec un tribut à Johnny Cash, “Pauly The Beer Drinking Dog”, puis le reste du groupe a repris un titre des Ramones et la vidéo s'achève sur le “Victim In Pain”.

Dimanche 10 juillet 2011

Les quatre premiers albums des Ramones feront l'objet d'une réédition en vynil chez Rhino Records. Sortie prévue le 19 juillet.

Mercredi 06 juillet 2011

H2O a enrôlé l'acteur Michael Rapaport pour annoncer le track-listing de son prochain album, Don't Forget Your Roots, qui comprendra 18 reprises et qui devrait sortir fin 2011 chez Bridge Nine Records. La vidéo se regarde . La track-list peux se lire ici :
01. Ramones - "I Wanna Live"
02. Dag Nasty - "Safe"
03. Madball - "Pride"
04. Rancid - "Journey to the End of East Bay"
05. Circle Jerks - "Beverly Hills"
06. Descendents - "Get The Time"
07. Cro-Mags - "Hard Times"
08. Bad Brains - "Attitude"
09. The Clash - "Train in Vain"
10. Government Issue - "Understand"
11. Verbal Assault - "Scarred"
12. Gorilla Biscuits - "Cats and Dogs"
13. Mighty Mighty Bosstones - "Someday I Suppose"
14. 7 Seconds - "Satyagraha"
15. Embrace -"Said Gun"
16. Social Distortion - "Sick Boy"
17. Sick Of It All - "Friends Like You"
18. Warzone - "Don't Forget the Struggle, Don't Forget the Streets"

Samedi 18 juin 2011

Shonen Knife célèbrera ses 30 ans par un hommage à leur plus grande source d'inspiration musicale: les Ramones. Le trio pop-punk féminin japonais interprète 13 de leurs classiques sur l'album Osaka Ramones qui sortira le 19 juillet via Good Charamel Records. Pour l'artwork, la tracklist et des extraits, direction le site du label.

Samedi 28 mai 2011

H2O est entré en studio pour mettre sur bande/disque dur un album de reprises intitulé Don't Forget Your Roots. Y aura du Ramones, The Clash, Dag Nasty, Madball, Rancid, Circle Jerks, Descendents , Bad Brains, Mighty Mighty Bosstones, Cro-Mags, Government Issue, Verbal Assault, Gorilla Biscuits, Embrace, Warzone, Social Distortion, 7 Seconds et Sick Of It All.
Si avec ça ils enrichissent pas leur compte en banque et celui de Bridge 9 cet automne...

Mardi 05 avril 2011

A mater ici, l'intégralité d'un concert des Ramones au Palladium de New York Cit, le 7 janvier 1978. Le set de 54 minutes comprenant 26 chansons a été créé pour une série de trailers de films de science-fiction de faible qualité.

Mercredi 16 mars 2011

A l'occasion du Record Store Day, les Foo Fighters contribueront à un album de reprises intitulé Medium Rare et comptant la participation de Paul McCartney and Wings, Cream, Joe Walsh, Mose Allison, Thin Lizzy, Prince, Gary Numan, Gerry Rafferty, Ramones, Pink Floyd, Husker Du, Angry Samoans et The Zombies. Tracklist visible ici.

Dimanche 14 novembre 2010

Don Giovanni Records accueillent une nouvelle recrue avec Big Eyes (Myspace). Le groupe compte dans ses rangs des membres de Cheeky, Seasick et Used Kids, et annoncent des gros riffs pour les fans des Ramones, The Vicious et The Muffs. Un 7" sera enregistré avant la fin de l'année et un nouvel album paraîtra en 2011.

Samedi 30 octobre 2010

Toby Morse de H2O a révélé que le groupe sortira en 2011 un album de reprises sur Bridge Nine Records. Intitulé Don't Forget Your Roots, il sera constitué de titre de The Clash, Ramones, Descendents, Dag Nasty, Verbal Assault, Madball, Gorilla Biscuits, Suicidal Tendencies, Minor Threat, Rancid, Social Distortion, U2, Circle Jerks, The Mighty Mighty Bosstones, Warzone, De La Soul et A Tribe Called Quest.

Samedi 17 juillet 2010

The Offspring a planifié la sortie d'un album 19 titres intitulé Happy Hour uniquement sur le territoire japonais. Planifié au 4 août, l'album comprend des reprises de Ramones, AC/DC, Iggy & The Stooges, et bien d'autres, ainsi que des lives audios, des morceaux inédits et des singles remixés tels que "Come Out And Play," "Pretty Fly (For a White Guy)" et "All I Want".

Vendredi 18 juin 2010

Paste Magazine a listé les dix meilleurs chansons des Ramones et propose de les écouter en streaming tout en lisant un commentaire approprié.

Vendredi 29 janvier 2010

Le Bal des enragés, le projet de reprises punks / rock / hardcore (The Exploited, The Clash, Sick Of It All, Les Ramones, ...) mené par des membres de Tagada Jones, Lofofora, Black Bomb A, Punish Yourself, Parabellum et rejoint chaque soir par des invités surprises démarre sa tournée ce soir par St Malo. Suivra 13 dates dans toute la France dont voici les dates :
29/01/2010 Saint Malo (35) Omnibus 21h00 / 8€-20€
30/01/2010 Saint Lo (50) Le Normandy 20h30 / 12€-15€
04/02/2010 Lyon (69) Cco 20h00 / 16€-18€-20€
05/02/2010 Bourg En Bresse (1) La Tannerie 20h30 / 12€ - 16€
06/02/2010 Ris Orangis (91) Le Plan 20h00 / 14€ - 22€
07/02/2010 Le Val D\\\'ajol (88) Chez Narcisse 18h / 15€
09/02/2010 La Plagne (73) Salle De Montchavin
10/02/2010 Annemasse (74) Chateau Rouge 20h30 / 14€ - 17€
12/02/2010 Niort (79) Le Loup Blanc 20h30 /
13/02/2010 Les Herbiers (85) Les Ormeaux 20h30 / 21€
17/02/2010 Tournefeuille (31) Le Phare 20h00
18/02/2010 Biarritz (64) Atabal - 20h00 -18€
19/02/2009 Miramont De Guyenne (47) Salle Gambetta
20/02/2010 Le Guerno (56) Un Soleil En Hiver
Places dispos ici ou .

Dimanche 17 janvier 2010

The Fyredogs, le projet Rock'N'Roll du chanteur de Grave Digger, a terminé de bosser sur son premier opus Hellfyre Rock 'n' Roll. D'après le communiqué de presse, la musique du combo s'orienterait vers un mix de Social Distortion, des Ramones et Motorhead. A vous de vous faire votre avis par là.

Lundi 02 novembre 2009

Shop : Nouveautés dans le shop avec des t-shirts AFI, Agnostic Front, Atreyu, Biffy Clyro, Blink-182, Brutal Truth, Death Cab For Cutie, Green Day, Millencolin, Misfits, Motorhead, Ramones, Rise Against, Set Your Goals, Sonic Youth, The Pains of Being Pure at Heart, Throwdown, Underoath, Walls of Jericho, ... Tout ça ici.

Samedi 04 juillet 2009

Voici la tracklist de l'édition européenne de Skeletons In the Closet, l'album de reprises de Children Of Bodom:
01 "Lookin' Out My Back Door" (Creedence Clearwater Revival)
02 "Hell Is For Children" (Pat Benatar)
03 "Somebody Put Something In My Drink" (Ramones)
04 "Mass Hypnosis" (Sepultura)
05 "Don´t Stop At The Top" (Scorpions)
06 "Silent Scream" (Slayer)
07 "She Is Beautiful" (Andrew W.K.)
08 "Just Dropped In (To See What Condition My Condition Was In)" (Kenny Rogers)
09 "Bed Of Nails" (Alice Cooper)
10 "Hellion" (W.A.S.P.)
11 "Aces High" (Iron Maiden)
12 "Rebel Yell" (Billy Idol)
13 "No Commands" (Stone)
14 "Antisocial" (Trust/Anthrax)
15 "Talk Dirty To Me" (Poison)
16 "War Inside My Head" (Suicidal Tendencies)
17 "Ooops!… I Did It Again" (Britney Spears)
La tracklist sera différente pour les USA et le Japon, le détail ici.

Samedi 18 avril 2009

Vous l'avez peut être déjà appris, Phil Spector, illustre producteur (Ramones, Beattles, Leonard Cohen par exemple) a été reconnu coupable du meurtre de Lana Clarkson survenu en février 2003.

Mercredi 25 mars 2009

Nostalgique des 70's ? Un concert des mythiques Ramones au non moins mythique CBGB's new-yorkais viens d'atterrir sur internet. A voir ici, puis ! Millésimé 1977.

Mercredi 18 mars 2009

Un inédit de Mxpx (une reprise des Ramones “My Brain is Hanging Upside Down (Bonzo Goes to Bitburg)" ) est en écoute par ici !

Jeudi 12 février 2009

Fucked Up a été rejoint sur scène par Jello Biafra lors d'un concert à San Francisco. Au menu une reprise des Ramones, "Blitkrieg Pop".

Mardi 20 janvier 2009

De leur côté, The Bouncing Souls se sont alliés avec l'artiste punk Arturo Vega (notamment responsable du mythique logo des Ramones) afin de créer un logo pour le 20ème anniversaire du groupe.

Mardi 21 octobre 2008

Chronique : Sons Of Buddha - Buddha Hates Us All. "Couple basse/batterie roots digne de Ramones en intro enchaîné par des virages pétillants à la Screeching Weasel dès les premiers chœurs. C’est un peu ça le nouveau Sons Of Buddha [...]."

Jeudi 25 septembre 2008

L'EP Ezkaton, que sortira Behemoth le 11 novembre, contiendra un titre inédit, des lives et une reprise des Ramones.

Jeudi 18 septembre 2008

Not So Frenchy (folk) a mis en ligne une reprise au ukulele de I Wanna Be Your Boyfriend des Ramones. En écoute ici.

Mercredi 16 juillet 2008

Pour lire une interview de Joost de Graaf, vocaliste de Discipline, au sujet de l'album de reprises qui vient de sortir, c'est ici. A noter que Disipline reprend, entre autre, Agnostic Front, Cro-Mags, Warzone, mais aussi Motörhead, Ramones, Twisted Sisters, Billy Idol, Golden Earring... Véridique!

Dimanche 24 février 2008

Nouvelle sélection non exhaustive de vidéos autour du thème des reprises. On passera volontairement sous silence certains classiques (Marilyn Manson avec "Sweet Dreams" et "Tainted Love", ou Faith No More et la reprise de "Easy" des Commodores par exemple).
En 1982 Bauhaus entrait à la 15ème place des charts anglais en reprenant le "Ziggy Stardust" de David Bowie [vid]. Alors qu’en 2007 Patti Smith reprenait "Smells Like Teen Spirit" de Nirvana sur son dernier album Twelve [vid].
Dans un registre complètement à part "Das Model" de Kraftwerk (pionnier de la musique electronique [vid]) fut repris par Big Black [vid] et Rammstein [vid], les deux groupes y inscrivant chacun leur personnalité. On passe à Johnny Cash qui se réapproprie "Hurt" de Nine Inch Nails, cette reprise trouve ici sa propre résonance, appuyée par une mise en image bien pensée [vid].
En concert, Six Feet Under reprend "TNT" de AC/DC, oubliez Bon Scott…[vid]  Sonic Youth se fait plus délicat, moins rugueux que d'habitude avec "Superstar", hommage au duo The Carpenters [vid]. La très connue reprise de "Come to Daddy" (Aphex Twin) par Dillinger Escape Plan est visible en live avec [vid] ou sans [vid] Mike Patton au chant.
En novembre dernier, lors d’un webcast Radiohead nous offrait deux reprises. Une des Smiths avec la chanson "The Headmaster Ritual" [vid] et une de New Order, "Ceremony" [vid]. En parlant de New Order, ne sont ils pas les mieux à même de reprendre "Love Will Tear Us Apart" de Joy Division [vid]? De nombreux groupes s’y sont risqués avec plus ou moins de réussite…U2 et Arcade Fire dans l’euphorie d’un live s’y essayent [vid], tout comme Nouvelle Vague qui la personnalise en rajoutant une pincée de bossa nova [vid]. Sans oublier le clip de Michael Gira et ses Swans [vid]. On vous épargnera la reprise de Fall Out Boy.

Chez les punks, on laisse de côté les pourtants inévitables reprises des Me First And The Gimme Gimmes et la culte "Champs Elysées" de NOFX pour aller voir le générique du dessin animé de Spider-Man interprété par les Ramones [vid], les Dead Kennedys qui reprenaient du Elvis Presley en live [vid], et Sid Vicious qui nous fait oublier Frank Sinatra le temps d'un My Way d'anthologie [vid].
Au choix pour "White Riot" des Clash: Audioslave [vid] ou The Transplants [vid]. Et pour Minor Threat ce sont les Beastie Boys qui s’y collent avec "Screaming at the Wall" [vid] ainsi que Slayer avec "Guilty of Being White" [vid].

Jeudi 30 août 2007

Décès à l'âge de 75 ans de Hilly Kristal, fondateur du CBGB. Créé au centre de Manhattan (Greenwich Village) en 1973 essentiellement pour la country music, le célèbre club CBGB et OMFUG avait également vu défiler tous les pontes du punk et du hardcore (Patti Smith, Television, Agnostic Front, Ramones etc.) jusqu'à sa fermeture définitive suite à la pression immobilière en octobre 2006.

Vendredi 03 août 2007

Après les Ramones, retour sur une autre formation cultissimme de la fin des seventies et du début des années 80, Crass