Albums du moment
Pochette Spotted Horse
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Our Voices Will Soar Forever Pochette Back In Business
Chroniques
Pochette Are We Soldiers
Pochette Algleymi
Pochette Carrion Spring
Pochette Downward Motion
Pochette Old Star Pochette The Chosen One

Titre : Rated-R Année : 2000
Acheter : logo amazon
Collection : 41 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 17.79/20 (24 avis dont 16 avec commentaire)


Laisser votre avis

Commentaires

JULES CHRONIQUE 18.5 / 20 Le 14/02/2019 à 09H38

Excellent album des reines de l'âge de pierre,il est nettement plus travaillé que leur premier album et aussi beaucoup plus expérimental et "psyché",n'hésitant pas à mettre des trompettes (I Think I Lost My Headache) ou encore et surtout du synthé (The Lost Art Of Keeping a Secret,Better Living Through Chemistry,...)

delko 19 / 20 Le 15/11/2011 à 19H42

Mythique et génial.
Bien que le suivant "song for the Deaf" reste une énorme tuerie, Rated-R est nettement plus "frais" ou "barré" au choix et en tout cas plus direct. Pour moi c'est ni comparable à Kyuss, ni aux dernières productions complico-édulcorées du groupe ... c'est que du bonheur, les QOTSA au sommet.

corvinus021 18 / 20 Le 06/01/2011 à 18H29

supérieur à kyuss pour ma part, plus abouti!

kaya 18 / 20 Le 18/07/2010 à 01H19

Une référence ultime du stoner, qui rivalise de qualité avec Kyuss

stonegirl 19.5 / 20 Le 05/07/2007 à 14H47

C'est le dernier album des Queens qui me manquait (en dehors de Era Vulgaris) et je ne regrette pas du tout de l'avoir achete. Cet album est une pure tuerie, en particulier Better Living Through Chemistry et Lightning Song (pan! dans ta gueule). Un indispensable pour tout fan des QOTSA qui se respecte!

Blackad 16 / 20 Le 17/06/2007 à 00H44

tres bel album de qotsa!!!

jpr01 17 / 20 Le 02/06/2007 à 17H45

Un très bon album dont on ne se lasse jamais

Florentino 17 / 20 Le 25/04/2007 à 21H37

Bon je vais faire plus court que mon prédécesseur...mais c'est bien par ce qu'il dit est constructif!
Il me semble que cet album est plus expérimental bien que les QOSTA fassent preuve d'autodérision!
En bref, c'est une vraie perle cet album!!

[BoB] 19 / 20 Le 24/12/2006 à 14H18

Jusqu'au titre-même de l'album les reines de l'âge de pierre montrent qu'ils n'ont pas peur du ridicule : Rated R... Autrement dit, interdit aux mineurs, selon la notation aux USA. Et au delà de l'aspect plutôt (beaucoup) laid de la pochette de l'album, nous avons là affaire au Las Vegas Parano du rock n' roll.
Chacun des 4 albums du groupe dégage quelque chose de spécial : le premier était plus stoner, Songs for the deaf le plus "bourrain", Lullabies to paralyze le plus posé et enfin... Rated R, qui en quelques superlatifs se décrirait comme : déjanté, décalé, expérimental, et surtout à ne pas prendre au sérieux. Sorti en 2000, cet album est certainement le moins accessible de la carrière du groupe ; l'ambiance n'est pas oppressante mais les mélodies dérangent. Rated R est leur album le plus fou et le plus osé.

Que le groupe ne se prenne pas au sérieux, c'est un fait, surtout quand l'on choisit pour nom "les reines de l'âge de pierre"... Lorsqu'on demande à Nick Oliveri (le bassiste à l'époque, qui -je le rappelle- se foutait à poil à chaque concert et fracassait sa basse à la fin) pourquoi ne s'appellent-ils pas les "Kings of the stone age", celui-ci répond simplement parce que ça fait trop macho, trop ringard. Et plutôt que de passer pour des prétentieux, ils préfèrent jouer sur l'auto-dérision. Rated R démarre avec l'explosif "Feel good (hit of the summer)" qui répète inlassablement les paroles "Nicotine valium vicodine marijuana ecstasy and alcohol... c-c-c-c-cocaine ?!" Dès le départ, le ton est donné. Le but n'étant pas de faire l'apologie de l'usage de la drogue ; Josh Homme n'en est pas adepte, contrairement à Oliveri... D'ailleurs, c'est une des raisons pour lesquelles il sera viré, 4 ans plus tard.
On continue avec "the lost art of keeping a secret" et "leg of lamb" ; le premier morceau est l'un des plus grands succès du groupe, et donne un aperçu de l'énergie qui sera dégagé dans Songs for the deaf ; c'est un morceau dont les paroles sont assez basiques (voire ironiques, ce qui ne m'étonnerait pas) et qui s'accordent bien avec l'air de piano que l'on entend en fond. Atmosphère posée et euphorisante, leur musique agit comme un anesthésiant, légère et fine ; le morceau suivant (qu'on peut traduire par gigot d'agneau) est de la même trempe, mais plus difficile à cerner ; ces couplets laissent entrevoir un côté assez malsain.
Vient ensuite "Auto Pilot", qui fait apparaître Nick Oliveri au chant pour la première fois. La chanson s'inscrit dans la même ambiance que les précédentes, peut-être plus calme encore car le thème évoqué ici est le voyage, s'envoler dans les airs, et comme le dit Nick, "The best trip that I’ve ever had"... L'interlude accentue la chose avec les paroles "Ah-ah, auto pilot no control", tandis que la musique semble nous faire décoller... La 5ème piste, "Better living through chemistry" s'inscrit clairement dans le genre expérimental, avec un riff peu commun à ce qu'à pu faire le groupe auparavant ; c'est aussi l'un des morceaux les plus intrigants de toute leur discographie, débutant par les mots "La pilule bleue t'ouvre les yeux"...

"Monsters in the parasol" marque une sorte de rupture, l'ambiance diffère des précédents morceaux ; en gros, c'est ici que commence le bad trip. Les couplets se composent d'un riff simple sur lequel on retrouve des paroles qui paraissent dépourvues de sens ("Paul’s sister is an alien, oh well"), puis survient ce passage plutôt stressant qui rend la chanson si difficile d'accès ; les mêmes notes s'y enchaînent comme un tourbillon, avant une sorte d'explosion qui laissera place au refrain, "you've got a monster in your parasol". La suite ne ressemble en rien au début : le morceau suivant, "Quick and to the pointless", débute par une voix parlée disant "I don't even know what i'm doing here". c'est la première chanson dans la discographie des QOTSA où l'on entend Nick Oliveri crier ; et ça déménage.

"In the fade" fait place à un autre chanteur autre que Josh Homme et Nick, il s'agit de Mark Lanegan des Screaming Trees. Bien qu'il ne chante que sur un seul morceau dans Rated R, sa présence sera plus importante dans Songs for the deaf (tout comme Oliveri d'ailleurs). Cette chanson apporte une touche plutôt mélancolique à l'album ("with nowhere to fall into the arms of someone") Tandis qu'on avait atteint le paroxysme de la folie avec "Monsters in the parasol", "In the fade" semble être un retour à la réalité, un peu comme les derniers effets que peut nous procurer une drogue.
"Tension Head" joue simplement le rôle d'interlude, où se répète à nouveau le refrain de "Feel good hit of the summer". Vient ensuite "Lightning Song", l'autre chanson où Nick Oliveri crie plus qu'il ne chante. Les paroles encore une fois décrivent bien l'état d'esprit d'un drogué revenu à la réalité : "I feel so fuckin' sick".
Enfin, ultime morceau de l'album, "I think I lost my headache" est le plus long morceau du groupe (8 minutes 40, beaucoup pour un groupe habitué à des formats plus pop) qui est une synthèse du contenu de Rated R. Le riff principal est le plus frappant et le plus rock de tout l'album. Les paroles présentent la chanson comme un peu désespérante ("Until my head explodes... Into my head it goes").

Avec Rated R, comme là chaque nouvel album, les Queens of the Stone Age font un bond en avant. Le premier opus sorti en 98 est déjà loin, et l'ombre de Kyuss (l'ancien groupe de Josh Homme) a disparu ; le virage est important et ne sera pas suivi par tous les fans. Aujourd'hui encore Rated R reste l'album le moins connu du groupe, et peut-être aussi le plus incompris, trop souvent pris pour une ode à la drogue et au sexe (thème qu'on retrouve aussi à plusieurs reprises dans les paroles). Il est pourtant nettement plus varié que son prédécesseur.
2 ans plus tard, le groupe sortira l'énorme "Songs for the deaf" qui fera d'eux l'un des groupes rock les plus en vogue aux USA, Dave Grohl à la batterie. Le groupe se détachera encore plus de ses influences stoner pour livrer un pop-rock débordant d'énergie.

Wish_you 19.5 / 20 Le 11/10/2006 à 15H25

L'album psychédélique et bordélique à souhait qui vous fait passer de l'exitation à l'extase avec des titres comme Better Living Through Chemistry ou Monsters in Parasol. Une invitation aux paradis artificiels et un disque qui passe bien dans n'importe quelle situation.
Une merveille.

MonNombrilRegitLeMonde 16 / 20 Le 08/10/2006 à 09H31

Très très audible et bien plus, mais en deça des deux suivant ce qui est plutot une bonne chose à vrai dire.

Dagoba 20 / 20 Le 23/09/2006 à 14H08

cet album est mon préféré des Queens of the stone age c'est un album monstrueux !!

crazyjunky 19.5 / 20 Le 22/03/2006 à 10H53

complètement déjanté et psyché, mon favori et de très loin.

lie.cheat.steal 16 / 20 Le 15/03/2006 à 22H17

il est génial cet album , merveilleux

Ludotor 16 / 20 Le 28/02/2006 à 11H52

Quelques chansons géniales (notamment Better Living through chemistry et In the Fade), d'autres qui sont dispensables. Il reste néanmoins leur meilleur pour moi.

ridu 20 / 20 Le 20/09/2005 à 12H09

Excellent album !! Mon prefere de QOTSA avec du recul... Tres interessante ta chro [Bob], si j'apprecie autant cet album, c'est tres certainement car j'adhere completement à ce "trip" musical des reines du rock que tu évoques. Et puis ce groove, ce groove !