Titre : A Day At The Races Année : 1976
Nombre de titres : 10

Tracklist
1) Tie Your Mother Down
2) You Take My Breath Away
3) Long Away
4) The Millionaire Waltz
5) You And I
6) Somebody To Love
7) White Man
8) Good Old-Fashioned Lover Boy
9) Drowse
10) Teo Torriate (Let Us Cling Together)
Acheter : logo amazon
Labels : Elektra Records , Emi Music , Parlophone , Universal Music Group
Collection : 3 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 19/20 (1 avis dont 1 avec commentaire)

Les membres qui ont aimé A Day At The Races aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

romu_star 19 / 20 Le 08/11/2014 à 00H11

Leur premier numéro 1 et des précommandes jusqu'à 500.000 exemplaires suite au succès de ANATO.

Cet album est en général considéré comme moins bon que son jumeaux mais personnellement je le préfère.

On reste effectivement dans le même style hard progressif lorgnant vers la pop ce qui peut effectivement donner une impression de déjà vu.

Tie your Mother down est leur meilleur titre rock au sens large. Il sera repris par les Guns sur quelques concerts.
You Take my Breath Away et Teo Torriaté sont deux ballades au piano tout en sensibilité où la voix de Freddie est vraiment plus pure que jamais.

Long Away, Drowse, You and I et Good Old Fashion Lover Boy sont quatre perles pop dans le style Beatles.

Mais le lourd de cet album sont ces 3 morceaux :
White Man est le jumeaux de the Prophete Song sur ANATO et malheureusement le dernier grand morceaux progressif jusqu'à Was It All Worth It et Innuendo, plus de 10 ans plus tard :(

The Millionaire Waltz, un mix étonnant entre du rock et de ... la valse : on retrouve la magie de March of the Black Queen ou Bohémian Rhapsody.

Et enfin, le sublime gospel Somebody to Love : Mercury lui même disait que ce morceau était meilleur que Bohémian Rhapsody.
Il chante ici mieux que jamais et avec cœur.
Ils arriveront même à reproduire sur scène la centaine de chœurs avec seulement 3 voix, preuve que la magie de ce morceau est immense.

Avec cet album, Queen referme la première partie de sa carrière, la meilleure selon moi, et abandonnera leur Hard-Rock-Opéra-Progressif-Baroque pour un rock plus accessible car moins complexe.