Albums du moment
Pochette Lament
Pochette Erase
Pochette Couvre-sang Pochette Splinters From An Ever-Changing Face
Chroniques
Pochette Love & Decay
Pochette Surface Noise
Pochette Ohms
Pochette Another Land
Découverte
Pochette Moozoonsii

Samedi 10 octobre 2020

Maynard James Keenan de Tool et Puscifer avait contracté le Covid19 en février dernier, et il vient d'annoncer en interview auprès d'AZ central qu'il avait encore des lésions pulmonaires dues à cette infection et qu'il toussait encore pas mal à cause de ça. Il en profite au passage pour souligner que c'était le prix qu'il payait pour avoir sous-estimé le danger de cette maladie et engage tout le monde à porter un masque.

Vendredi 24 juillet 2020

L'affiche du Hellfest 2021 a été dévoilée, pas de grande surprise car celle ci reprend à 90% les groupes de l'édition annulée de 2020.
On notera quand même plusieurs groupes qui n'ont pas pu confirmer leur présence en 2021 : Incubus, MastodonInfectious Grooves, Thy Art Is MurderAlter BridgeBaby MetalJoyous Wolf, Unleashed, Meshuggah, The Black Dahlia Murder, Periphery, Body Count et August Burns Red.
Trois ont été ajoutés : Puscifer, Dropkick Murphys et Northlane
Pour le reste il faudra attendre.

Lundi 22 juin 2020

Christophe Muller, administrateur de Salival.fr, site d'information sur Tool, A Perfect Circle et Puscifer (également auteur d'un livre sur le même sujet) se lance dans le podcast. Retrouvez sa première vidéo sur les reprises de Tool par ici

Samedi 09 mai 2020

Puscifer a dévoilé un nouveau titre via un clip : Apocalyptical. Le groupe sort un nouvel album à l'automne.

Vendredi 10 janvier 2020

Puscifer a quasiment fini d'enregistrer son prochain album. Sa sortie n'est cependant pas attendue avant 2021.

Samedi 05 janvier 2019

La voix du prochain Tool a été enregistrée ! C'est Maynard qui le dit lui même dans un tweet. Il a également annoncé le prochain Puscifer pour 2020.

Jeudi 06 décembre 2018

Lors d'une émission sur la BBC Maynard James Keenan (Tool, A Perfect Circle, Puscifer, ...) a donné les titres qu'il aurait aimé écrire ou ses albums l'ayant le plus influencé, on y retrouve Blue de Joni Mitchell, Black Sabbath de Black Sabbath, Q: Are We Not Men? We Are Devo! de Devo, Things We Lost In The Fire de Low, Animals de Pink Floyd ou Greed / Holy Money de Swans.

Mercredi 27 juin 2018

Maynard James Keenan (Tool, A Perfect Circle, Puscifer) a été accusé de viol sur Twitter par une fan qui était alors âgée de 17 ans. D'autres témoignages sont apparus suite au premier, coïncidant sur l'époque de ces agressions. A l'heure actuelle, Keenan ne s'est pas encore exprimé à ce sujet. Plus d'infos

Jeudi 29 mars 2018

La magie d'internet : un fan de Tool a débattu avec Maynard des raisons de la non présence du groupe sur les plateforme comme Spotify / iTunes / ... sans savoir que Maynard se cachait sous le pseudo de son autre groupe Puscifer ... La discussion (en anglais) ici.

Mardi 18 octobre 2016

Des catcheuses qui combattent Donald Trump Godzilla, c'est à voir dans le nouveau clip de Puscifer pour le titre The Arsonist.

Mardi 05 juillet 2016

Puscifer était en live sur BBC Radio 1, 4 titres ont été joué et vous pouvez les écouter ici.

Jeudi 23 juin 2016

A Perfect Union Of Contrary Things, la biographie de Maynard James Keenan (non écrit par lui, mais validé) le frontman de Tool, A Perfect Circle ou encore Puscifer, a droit à son teaser vidéo à voir dans la suite, et ça donne plutôt envie. Le livre peut être pré-commandé ici, il sort le 8 novembre.

Lundi 20 juin 2016

Fin de Hellfest, on passe en mode déprime post-festival, heureusement on a de jolies photos pour vous permettre de surmonter cela (merci à Chazo de nous avoir accompagné pour la partie photo sur cette édition 2016).

Photos du dimanche au Hellfest (pour les autres jours : SamediVendrediJeudi). Il manque encore quelques galeries qui devraient arriver vite comme Ghost, GojiraSlayer, ...).

Report :

Dernière journée de cette édition 2016, et aujourd’hui y’a du lourd et il va falloir soit courir soit faire des choix, entre Puscifer, Refused, Black Sabbath, Ghost, Gojira, Mgla, Kadavar, Heaven Shall Burn, …y’a de quoi becter!
Encore une fois cette journée semble moins “fun” que ce qu’on a pu connaître les années précédentes, météo ? climat actuel ? public modifié ? (mais pourquoi ?)
En tout cas le Hellfest a fait fort cette année encore, le site est de plus en plus dingue, l’orga continue d’optimiser le bonheur des festivaliers et c’est appréciable. On est certes un peu serré du coté des mainstages, et on se retrouve parfois très loin de la scène, mais c’est le jeu !

Voilà le résumé des concerts de la journée :

Les amplis des américains de Fallujah ont résonné aux alentours de 13 heures sous la Altar avec un son fidèle au groupe. Alternant les passages atmosphériques très mélodiques et les passages saccadés propres au Deathcore, le quintet offre un beau début de journée avec un set presque trop court pour embrasser pleinement le talent de la formation. Avec trois albums forts intéressants au compteur, Fallujah aurait peut-être mérité quelques minutes supplémentaires pour déballer son approche aérienne du Metal technique.

Direction la Warzone, aujourd'hui ensoleillée et prête à accueillir un groupe de Hardcore totalement convivial et fraternel répondant au nom de Turnstile. Blindé d'énergie, le combo balance du riff bon pour taper du pied et hocher frénétiquement la nuque. Et l'ambition ne va pas beaucoup plus loin, puisque Turnstile s'assure avant tout que son public passe un bon moment et s'éclate sur la demie-heure qui leur est allouée. Pari réussi car encore une fois la disposition de la scène joue en faveur des artistes : que l'on veuille pogoter au premier rang ou regarder depuis les gradins, le rendu sonore est excellent et permet de profiter quoi qu'il arrive de cette ambiance bon enfant et à la cool.  

La question était de savoir sur quel format allait se présenter le King Dude entre Folk ou version électrique. C’est en fait cette seconde option à laquelle nous aurons le droit, le musicien étant accompagné d’une bassiste, d’un second guitariste et d’un batteur pour une setlist très axée Post-Punk / Deathrock. On sent d’avantage les réminiscences de Fields Of The Nephilim que la scène Néo-Folk avec des morceaux froids et presque répétitifs. Parfois on pense à Wovenhand pour ses aspects mystiques et la prestation est aussi froide que captivante, à un niveau bien supérieur de Grave Pleasures l’an dernier.

The Vision Bleak c’est peut-être le seul groupe de Goth Metal du Hellfest. Les Allemands s’en tirent bien, menés par la voix grave de Schwadorf. Les titres sont variés, les mélodies se retiennent et ça tire parfois vaguement sur le Black Metal mélodique. Question ambiance, pas facile d’instaurer un climat d’horreur et de tristesse en plein après-midi, mais le groupe y parvient tout de même avec un feeling à la Tiamat qu’on apprécie. Dommage que le groupe ne fasse pas plus parler d’eux en France, car la musique proposée est de qualité.

Dans le genre des groupes qui portent très bien leur nom Power Trip est en bonne position, ambiance de feu à 15 h sur la Warzone, qui pour le coup portait elle aussi merveilleusement bien son blase. La guerre thrash crossover, musicalement et physiquement. Un circle pit d’enfer s’est formé rapidement devant la scène, son énorme, set hyper calibré, propre, limpide. L’une des prestations les plus puissantes de la journée, gorgée de feeling et de groove, idéal après Turnstile.

Enchaînement magique avec Unsane sous la Valley après Power Trip, section rythmique gargantuesque comme d’habitude avec les New-Yorkais, bien que leur set soit davantage “gras” que noise. Un show somme toute classique mais beaucoup trop habité pour ne pas succomber sous les scuds plus ou moins récents du trio. Groove destructeur et incontournable, sans doute l’un des meilleurs concerts de la scène, voir même du jour. On attend maintenant un nouvel album (depuis 2012 !) avec une terrible impatience.

La claque Gojira. Les Landais reviennent remontés comme jamais devant un public blindé et extrêmement motivé. Côté setlist, que du lourd : "Flying Whales", "The Heaviest Matter Of The Universe", "Wisdom Comes", "Backbone", "Vacuity", ainsi que trois nouveaux morceaux dévoilés dont "Silvera" et "Stranded" qui possèdent déjà leurs clips et sont accueillis très favorablement par le public. Le son est lourd, mais propre, Mario ne retient pas ses coups et les guitares cassent des dents. L’enthousiasme des musiciens est palpable, notamment sur le joyeux anniversaire pour Mario - qui a entre “25 et 35 ans” dixit Joe - repris en coeur par la foule. Vivement la nouvelle tournée sur Magma !

Après avoir du annuler leur venue il y a deux ans, la formation polonaise Mgla ne bénéficie pas d'un excellent créneau puisqu'ils jouent en même temps que les superstars du Metal francais Gojira. Pourtant les fans sont venus en nombre pour assister à leur concert et ils ne s’y sont pas trompés. Leur dernier album Exercises In Futility, à compter parmi les meilleurs du genre de ces dernières années, fût plutôt bien représenté dans une setlist qui fera le tour du parcours du groupe. Tout de cuir noir vêtus, visages voilés, sans un mot et avec peu de mouvement scénique, le quatuor délivre un concert bluffant de maîtrise de bout en bout. Le son de la temple est lui aussi exceptionnel car c’est tout simplement le meilleur qui me sera donné d'entendre de tout le week-end sur cette scène. De quoi me faire rapidement oublier que j’ai du m’abstenir d’aller voir Gojira.

À la sortie du show de Mgla, la Valley semble bien difficilement accessible mais est ce une surprise sachant le groupe qui va suivre? Sous une ovation instantanée, le trio allemand de Kadavar commence son concert sur les chapeaux de roue. Il faut dire que ce groupe à la notoriété exponentielle n'en est pas à son premier Hellfest. Malgré tout, il faudra attendre un ou deux morceaux avant d'avoir un son suffisamment bien équilibré entre les musiciens pour discerner le jeu du groupe. Un bon concert de Stoner sans plus en somme, comme Kadavar sait si bien en faire en enchaînant les tubes pour le plus grand plaisir de ce public qui déborde littéralement des limites de la Valley.

Le début de Blind Guardian n’étant pas particulièrement convaincant car trop de batterie et chant convenable mais sans plus, direction la Altar pour le Death Metal mélodique d’Insomnium. Le son est moyen, les six cordes sont noyées dans une basse - batterie également trop mise en avant. Du coup les Finlandais perdent en nuance, notamment en ambiance nostalgique typique de leur son, ce qu’ils gagnent en efficacité. Pas mal d’anciens titres sont joués telles que "Mortal Share" ou "Bereavement", ce qui est très appréciable avec une belle conclusion sur "The Day It All Came Down", épique à souhait. Insomnium, ça reste une valeur sûre du Death Metal mélodique à la finlandaise.

De passage sur la Mainstage 1, Slayer est comme à son habitude en phase avec le public, Paul Bostaph derrière les fûts assure les titres classiques ("Raining Blood", "Angel of Death", etc) comme les plus récents issus de Repentless. RAS, Tom Araya et les siens sont toujours au taquet malgré le poids des années, ça fait plaisir à voir, et à entendre, comme d’habitude finalement.

On croyait bien parti le concert d’Amon Amarth. Deux têtes de dragons crachant de la fumée encadrent la scène lorsque le groupe ouvre sur le très glorieux "The Pursuit Of Vikings", mais l’on se rend rapidement compte de l'entourloupe. La double pédale vient bouffer le reste des instruments de manière atroce au point de ne presque plus entendre les guitares, ni même la voix de Johan. Même en reculant au fond du site le problème reste constant, pénalisant les riffs des pourtant excellents "Death In Fire" ou "Runes To My Memory". "First Kill" sera par ailleurs le seul titre joué du dernier album récemment sorti, Jomsviking. Dans l’ensemble le concert est décevant ce qui est d’autant plus dommage que le groupe est content d’être là et n’est pas avare en headbang sur scène.

L’album fraîchement sorti de Katatonia est joliment mis en valeur d’entrée avec le titre "Takeover" qui place immédiatement le contexte mélo-metal propre aux Suédois, point de départ d’un collier de perles de tubes qui remontent jusqu’à la pierre angulaire discographique The Great Cold Distance. A ce moment précis l’Altar n’est que partiellement remplie mais les forces en présence s’agitent en chœur. Très bon moment qui aurait mérité plus de longueur pour en apprécier toute la substance.

Voir Empyrium au Hellfest a quelque chose d’assez unique. Reformé en 2010, le groupe est extrêmement rare en concert et n’a même jamais joué en France. Ajoutez à cela que Schwadorf et Allen B. Konstanz de The Vision Bleak épaulés du français Fursy Tessier (Les Discrets également en session live de TVB) réalisent leur deuxième concert de la journée et l’évènement prend des proportions assez folles. Leur mélange de Metal mélodique / Doom / Néo-Folk à ce quelque chose de captivant et propice au recueillement. On pense parfois à Agalloch à la fois dans la dimension musicale, mais aussi mystique, ce qui est un beau compliment. Une belle prestation.

L’expectative est de mise concernant Jane’s Addiction, encore un groupe “qui surfe sur son succès passé”, mais le résultat est fort plaisant, aussi classe et cool en terme de scénographie (deux performeuses en suspension dans les airs au-dessus des membres) que sur le choix des morceaux. D’accord, les penchants “hard FM” toujours présents peuvent  déstabiliser mais le rendu est excellent - comme souvent sous la Valley - et ça joue à mort. On ne s’attendait pas à une prestation flamboyante mais on a eu de quoi manger, avec du rab imprévu. Le plus important, Jane’s Addiction n’a pas vieilli, et c’est déjà bien. Y compris Dave Navarro, étrangement...
(NB : pour une autre partie de l'équipe ce concert était une purge, sauvé par quelques fulgurances des zicos et les performeuses qui font des suspensions pendant le concert se balançant au dessus du public)

Ghost et le Hellfest c’est une longue histoire d’amour que le groupe célébra durant cette édition par un concert spécial pour le public clissonnais. La nuit commence doucement à tomber sur la scène lorsque l’intro "Masked Ball", musique extraite du film Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick, résonne rapidement suivie par le titre "Spirit". On ne présente plus ce groupe dont l’aspect visuel en concert a beaucoup aidé à accroître leur notoriété. "Body And Blood" est l’occasion pour le maître de cérémonie Papa Emeritus d’appeler sur scène une vingtaine de nonnes prêtes à descendre dans la fosse, verres de whisky en main, communier avec le public. Changement de tenue de soirée pour Papa avant "Cirice" puis "He Is" dont le refrain a été repris en coeur par le public. Frissons garantis.
Cinq ans après le premier concert qu’il m’ai été donné de voir de Ghost, c’est fulgurant à quel point le groupe a su acquérir en notoriété et en assurance. "Monstrance Clock" vient sans surprise clôturer ce concert spécial où une vingtaine d’enfants sur scène rejoints par les nonnes pour scander les “Come together, together as one” avec un nouveau feu d’artifice en guise de final. Le show spécial Hellfest de Ghost a tenu ses promesses.

Nous avons la chance d’assister à un set un peu spécial d’Enslaved ce soir. Les Norvégiens ont décidés, comme pour le Roadburn en 2015, d’axer leur set sur des morceaux anciens tels que "The Crossing", "Return To Yggdrasil" ou "Convoys To Nothingness" ou "Fenris". On a rarement connu un Enslaved aussi agressif et haineux sur scène depuis des années mené par un Grutle Kjellson qui en a gros.Tout transpire le Vinking Black Metal des débuts, sans les (excellentes) tournures progressives actuelles et ça fait du bien. L’ingé son a fait au mieux pour sonoriser tout cela, même si on n’atteint pas les nuances des albums.

Sur la warzone les allemands de Heaven Shall Burn vont prendre d'assaut la scène, effets pyrotechniques, lancer de confettis, … on se croirait en mainstage. Sauf qu’on a droit à du gros deathcore qui tâche. Normalement tout pour me faire fuir mais au final nos amis teutons savent y faire, la warzone est réellement en guerre. Efficace!

Si l’on excepte Ozzy Ozbourne plus ou moins mort attaché à son micro telle une huître sur son rocher, le concert de Black Sabbath est de bonne qualité. Heureusement le chanteur est plus en forme qu’en 2014, Tony Iommi = toujours dieu tant son touché de guitare est incroyable et la présence de basse de Geezer toujours aussi groovy. Tommy Clufetos a nuancé son jeu et en fait moins des tonnes que par le passé. A partir de là, on résiste difficilement aux plus grand tubes du Metal comme "N.I.B", "Iron Man", "War Pigs" ou "Children Of The Grave" repris en coeur par la foule, jusque dans ses moindres lignes de guitare. Un bien beau concert, même si l’on se pose la question, de pourquoi Tony et Geezer apparaissent si peu sur les grands écrans?

S’il est une figure emblématique de la scène Rock/Metal que je n'espérerais plus voir en France c’est bien Maynard James Keenan. Son projet Puscifer, bien moins connu que Tool ou A Perfect Circle mais infiniment plus prolifique, est ainsi programmé suite à l’affaire Phil Anselmo qui conduit à l’annulation de Down cette année. Neuf longues années que Maynard ne nous avait pas gratifié de sa présence en France, c’est donc un concert particulier qui se profile sous la Valley ce dimanche soir.
Puscifer sur scène c’est avant tout une scénographie étonnante et un fil théâtral qui, part leur dernier album Money Shot sorti l’année dernière, tourne autour de la discipline du catch. Ainsi, quatre performeurs se baladeront sur scène tout au long du show, jouant avec Maynard et Carina Round. Une prestation captivante au son absolument parfait et une setlist variée. Espérons que ce passage présagera la venue futur de Tool au Hellfest, enfin. 

Quatre ans après leur dernière venue à Clisson, Refused est programmé cette année en clôture du festival, sur une Warzone pleine de viande saoûle, néanmoins alerte sur les morceaux phares des Suédois : "Rather Be Dead", "The Deadly Rhythm" qui a eu droit à une coupure/reprise de "Raining Blood" (de qui ?), "Refused Are Fucking Dead", et bien évidemment "New Noise" pour finir qui fera exploser un auditoire qui semblait attendre que ça. Les morceaux de Freedom ("Elektra" en ouverture, "Dawkins Christ"…) leur dernier album controversé, passent très correctement en direct, et se fondent dans une setlist bien rodée.  Une chose est sûre, Refused est toujours aussi fabuleux sur scène, comme doté d’une fougue éternelle, moins évidente sur album, mais il paraît qu’un nouveau bébé est en chemin...


A voir aussi : Vendredi et Samedi

Top 3 du dimanche :
Bacteries : Refused, Puscifer, No One Is Innocent
Chazo : Refused, Puscifer, Ghost
Nonohate : Puscifer, Refused, Mgla
Pentacle : Refused, Gojira, King Dude
Tang : Power Trip, Unsane, Refused

Samedi 21 mai 2016

The Black Queen passera au Klub de Paris le 4 octobre. Pour rappel, on retrouve dans cette formation electro Greg Puciato (hurleur de The Dillinger Escape Plan), Joshua Eustis (Puscifer, ex NIN, Telefon Tel Aviv) et Steven Alexander (un tech de NIN).

Samedi 23 avril 2016

Mauvaise surprise, Puscifer a annoncé sur Facebook que son concert parisien prévu le 2 juin au Grand Rex est déplacé à Utrecht (Pays-Bas). Les places sont évidemment remboursées... Aucune explication officielle pour le moment.
Les concerts de Bruxelles le 12 juin ou Esch-sur-Alzette (Luxembourg) le 13, ainsi que le passage au Hellfest semblent maintenus.

Jeudi 07 avril 2016

Maynard James Keenan (Tool, Puscifer) reprend l'uniforme de "Major Douche" pour une vidéo de Puscifer et l'annonce de la tournée Européenne.

Vendredi 01 avril 2016

Toujours pas d'album en vue pour Tool, mais une interview de Maynard James Keenan (et Carina Round de Puscifer) par une petite fille. C'est que ça se passe.

Vendredi 18 mars 2016

Puscifer a eu droit à un dessin de la part de South Park en l'honneur du "deuxième round" de leur tournée.

Vendredi 11 mars 2016

Suite de l'affaire Phil Anselmo : Down ne participera à aucun festival européen cet été et annule donc son passage au Hellfest. Anselmo l'a annoncé à Ben Barbaud, patron du festival, dans un message que vous pouvez retrouver ici. C'est Puscifer qui remplacera Down à Clisson le 19 juin.

Dimanche 06 mars 2016

Chronique : Puscifer - Money Shot : "Si l’on juge ce disque par le ressenti qu’il dégage et l’inventivité dont il fait preuve, c’est une grande réussite. []"

Mercredi 17 février 2016

Puscifer sera le 2 juin au Grand Rex à Paris. Les places seront mises en vente ce vendredi à 10h.

Jeudi 24 décembre 2015

On a dépassé les 1000 votes sur les albums de 2015, chapeau à vous! Mais on continue de lister les sorties de l'année pour que vous alliez les noter (pour cela : cliquez sur la pochette de l'album dans la discographie, et ensuite mettez une note sur 20) :
- And So I Watch You From AfarHeirs*
- MoonspellExtinct
- Steven WilsonHand. Cannot. Erase.
- Hangman's ChairThis Is Not Supposed To Be Positive
- Killing JokePylon*
- August Burns RedFound In Far Away Places
- PusciferMoney Shot*
- NightwishEndless Forms Most Beautiful
- UfomammutEcate*
- LindemannSkills in Pills
- GorodA Maze of Recycled Creeds*
- EnvyAtheist's Cornea
- Uncle Acid And The DeadbeatsThe Night Creeper*
* = pas encore assez de note pour être dans le top annuel
L'an dernier le top lecteur s'est basé sur 1230 votes, y'a moyen de faire plus cette année!

Jeudi 19 novembre 2015

Matt McJunkins (bassiste des Eagles Of Death Metal, mais aussi de Puscifer, A Perfect Circle et The Beta Machine) a publié un post sur Facebook pour remercier tout le monde l'ayant aidé lors de la prise d'otage ou l'ayant soutenu depuis.
Le groupe a également publié un communiqué, à lire ici.
De son coté Josh Hommes (de Queens Of The Stone Age) a fait en sorte que sa fondation viennent en aide aux victimes de vendredi.

Puscifer a dévoilé le clip de The Remedy, et y'a toujours une histoire de catch derrière. Le titre est extrait de Money Shot sorti fin octobre (et disponible ).

Lundi 09 novembre 2015

Après la pochette de Money Shot et son clip éponyme, Puscifer pousse l'utilisation de la lucha libre en installant un ring sur scène et en invitant des lutteurs pendant leurs concerts. Des photos à voir sur flickr.

Lundi 02 novembre 2015

Money Shot de Puscifer esr en écoute sur Deezer.

Mercredi 21 octobre 2015

Jusqu’ici uniquement dispo sur Soundcloud, le titre Money Shot, extrait du prochain Puscifer est devenu un clip, il se visionne ici

Mardi 15 septembre 2015

Puscifer dévoile "Money Shot", nouveau morceau extrait de l'album du même nom. Le troisième album du groupe arrive le 30 octobre. L'artwork et la tracklist par ici.

Mercredi 29 juillet 2015

Puscifer annonce la sortie de leur troisième album, Money Shot, pour le 30 octobre.
Produit par Mat Mitchell et Maynard James Keenan, il comportera 10 morceaux. L'un d'eux, "Grand Canyon", s'écoute et s'admire dans la suite.

Jeudi 18 juin 2015

Après un teaser en mars The Black Queen dévoile un titre via un clip : The End Where We Start. Pour rappel on retrouve dans ce groupe electro Greg Puciato (hurleur de The Dillinger Escape Plan), Joshua Eustis (Puscifer, ex Nine Inch NailsTelefon Tel Aviv) et Steven Alexander (un tech de Nine Inch Nails). L'album Fever Daydream est prévu pour la fin de l'année.

Mercredi 06 mai 2015

Maynard James Keenan (Tool, A Perfect Circle) finalise actuellement le nouvel album de Puscifer.

Lundi 04 mai 2015

On parle d'une sortie à l'automne pour le nouvel album de Puscifer (source).

Lundi 22 septembre 2014

Les clips du lundi :
- M83 > "In the Cold, I'm Standing" (sur Before the Dawn Heals Us)
- Pypy > "New York" (sur Pagan Day)
- Angel Olsen > "High&Wildé (sur Burn Your Fire for No Witness)
- Stars > "From the Night" (sur No One Is Lost, sortie le 14/10)
- Xiu Xiu > "Cinthya's Unisex" (sur Angel Guts/Red Classroom)
- Tycho > "See" (sur Awake)
- Mars Red Sky > "Join the Race" (sur Stranded in Arcadia)
- Baxter Dury > "Palm Trees" (sur It's A Pleasure, sortie le 20/10)
- Arabrot > "The Grip of the Family, A Cinch" (sur I Modi, sortie le 13/10)
- Puscifer > "TOMA" (sur Conditions of My Parole)
- Capsize > "Pale" (sur The Angst in My Veins, sortie le 30/09)

Dimanche 20 juillet 2014

Tim Alexander (Primus, Puscifer, ...) a eut une crise cardiaque, il sera opéré la semaine prochaine du cœur.

Lundi 26 mai 2014

Puscifer est en train d'enregistrer de nouvelles choses.

Dimanche 12 janvier 2014

Vidéo sympa pour ce dimanche avec un épisode du Fossoyeur de Films (youtuber spécialisé cinéma) avec cette fois une vidéo consacrée au remake. C'est bourré d'infos, d'avis intéressants... et si on vous en parle c'est tout simplement car Le Fossoyeur a été membre du forum pendant longtemps et a même écrit quelques chroniques publiées sur Metalorgie, notamment sur les deux premiers Magma (culte!), Puscifer ou encore Primus et Blut Aus Nord.

Mercredi 20 novembre 2013

Toma de Puscifer extraite de leur futur DVD live What Is... se visionne dans la suite. Sortie prévue le 26 novembre.

Dimanche 03 novembre 2013

Tu as déjà vu Limp Bizkit déguisé en Guns N'Roses? Maintenant si.
Le chanteur de Papa Roach qui monte une autruche?
Matt McJunkins de A Perfect Circle / Puscifer en Amiral Akbar.

Jeudi 04 avril 2013

Deux lives complets du Lollapalooza Brésilien sont à voir dans la suite :
- A Perfect Circle (1H10)
- Puscifer (57 minutes)

Jeudi 21 février 2013

Puscifer vient de dévoiler son clip de la reprise de Bohemian Rhapsody (de Queen), et oui ne vous attendez pas à un clip "classique" avec eux.

Mercredi 13 février 2013

L'EP Donkey Punch The Night de Puscifer est en écoute via Spin. On retrouve dedans une reprise de Queen et Accept, il sera disponible à la vente à partir du 19 février.

Lundi 11 février 2013

"Breathe", extrait du nouvel EP de Puscifer, s'écoute directement sur le site du projet.

Lundi 10 décembre 2012

Amazon.com offre quelques extrait de Donkey Punch The Night EP que Puscifer sortira le 19 février.

Samedi 31 décembre 2011

Réveillonnez bien ce soir! Nous on termine notre tour d'horizon des albums du moment 2011 avec les plus récents, chroniqués en novembre et décembre. Dernière chance pour faire bouger l'ordre établi parmi les albums de 2011 répertoriés sur le site.
* Crazy ArmUnion City Breath (Folk Punk / Rock / Country)
* Uneven StructureFebruus (Metal Progressif / Djent)
* PusciferConditions of My Parole (Rock Alternatif)
* ComityThe Journey Is Over Now (Chaotic Hardcore / Metal / Progressif)
* Bacchuss/t (Punk Hardcore / Crust)
* Every Reason ToAnonyme anonyme (Sludgecore)
* Sólstafir - Svartir Sandar (Gothic Rock / Metal / Progressif)

Vendredi 02 décembre 2011

Tool est en studio avec Joe Barresi (Isis, PusciferCoheed And CambriaTomahawk, ...) pour l'enregistrement de son nouvel album. Maynard James Keenan a cependant prévenu il y a peu dans une interview : ne croyez pas ce que vous lisez, ils travaillent dessus, mais petit à petit, et ça arrivera quand ça sera prêt.

Mardi 29 novembre 2011

Au fait vous avez posé un commentaire / une note sur vos albums de 2011? Vu qu'on va utiliser vos notes pour faire le top lecteur : pensez y! L'ensemble des albums de 2011 répertorié sur le site est ici. On y trouve, entre autres, des albums de Mastodon, Blut Aus Nord, Dream Theater, Draconian, YOBAlestorm, DevilDriver, Machine Head, Circle Takes The Square, Bjork, Blood Red Throne, Metallica, H2O, Anthrax, Pain, Will Haven, Ulver, Alice CooperJustin(e), The Haunted, Carnifex, Ken Mode, Unkind, Puscifer, Opeth, Moving Mountains, Defeater, Amplifier, Ulcerate, ...(au total pas loin de 700 albums déjà répertoriés!)

Mardi 15 novembre 2011

Chronique et nouvel album du moment : PusciferConditions Of My Parole. "Encore un album à l'intérêt douteux du front man de Tool? Il est vrai que Puscifer tenait plus du side project électro rock fourre tout, sorte de boîte de pétri où le talentueux chanteur s’adonnait à toutes sortes d'expérimentations, vocales et musicales. Ce deuxième album studio ne déroge pas à la règle, on retrouve [...]

Jeudi 03 novembre 2011

Puscifer était invité à la télé ricaine le 31 octobre, ils y ont interprété Conditions Of My Parole avec en guest Paul Shaffer, à visionner ici.

Mercredi 26 octobre 2011

Le clip de "Conditions of My Parole" de Puscifer est à voir ici. Puscifer oblige le clip est bien évidement du grand n'importe quoi.

Jeudi 13 octobre 2011

Conditions of My Parole, le nouveau Puscifer (prévu pour le 18 octobre) est en écoute intégrale ici. Pour rappel on retrouve Maynard james Keenan (chanteur de Tool) à la tête du groupe.

Puscifer

Style : Rock alternatif
Tags :
Origine : USA
Site Officiel : puscifer.com
Myspace :
Amateurs : 92 amateurs Facebook :