Albums du moment
Pochette Quadra
Pochette Lokabrenna Pochette The Fallen Crimson
Chroniques
Pochette Bloem
Pochette Sisyphus
Pochette The Cabinet of Numinous Song
Pochette L'Ennui Pochette Cairn

logo Purson

Biographie

Purson

Purson est un groupe britanique de rock psychédélique mené par Rosalie Cunningham. Il se compose de George Hudson (guitare), Samuel Shove (claviers, instruments), Justin Smith (basse) et Raphaël Mura (batterie). A la genèse du projet les membres voulaient évoluer sous un nom de dieu, mais n'en trouvant aucun qui les satisfassent, ils se rabattirent vers Purson qui est, en démonologie, le démon Roi des Enfers, commandant des vingt deux légions démoniques. A ce jour les Londoniens ont sortis deux LPs, The Circle and the Blue Door (2013) et Desire's Magic Theater (2016) ainsi qu'un EP In the Meantime (2014). Ils sont signés chez Spinefarm records.

Chronique

15.5 / 20
1 commentaire (15/20).
logo amazon

Desire's Magic Theater ( 2016 )

Quand on reçoit un album marqué Rock Psyché à chroniquer, on se remémore ces bons vieux albums des années 60 des Jefferson AirplaneQuicksilver Messenger Service ou autres Iron Butterfly. On s'imagine avec une couronne de fleurs sur la tête, se promenant entre les tentes et les vans enfumés d'un camping de festival. Et lorsqu'il s'agit de Purson le plaisir est complet.

Desire's Magic Theater démarre sous les applaudissements du public, ambiance live d'une prestation chaude et cuivrée. Beaucoup de grain dans le son des guitares, des saxophones et hautbois accompagnant la voix angélique et envoutante de la chanteuse Rosalie Cunningham. Une basse menant la danse, sachant tantôt se faire discrète et tantôt mise franchement en avant. La batterie quant à elle est surtout marquée au niveau des toms pour donner plus d'impulsivité à ce premier morceau. Des sonorités planantes et atmosphériques qui mettent en appétit pour le reste de l'album.

Pour ce qui est de ce dernier un mot ressort par-dessus les autres : richesse. Qu'il s'agisse d'influences, de styles, de sonorités, d'ambiances, d'émotions ou de touches apportées par la multitude d'instruments, les Londoniens livrent ici une démonstration de ce qu'est la composition d'une musique éclectique. Aucun morceau ne se ressemble, mais aucun ne parait incohérent dans l’ensemble. Chacun dispose d'une palette impressionnante de sobriété et d'efficacité dans la recherche du message et de l'émotion à transmettre. Imaginez Jimi HendrixJefferson Airplane, Queens of the Stone AgeStolen Babies, Muse et les Smashing Pumpkins qui décident de collaborer ensemble, chacun à leur manière à l'élaboration d'un album. Le résultat s'appelle Desire's Magic Theater, melting pot contemporain de la richesse culturelle britannique.

On navigue entre les morceaux comme un train qui passe à travers plusieurs paysages avec en guise de maitresse de cabine une voix qui vous décrira l'histoire de cette contrée nouvelle. Qui vous fera ressentir la torpeur érotique d'une nuit de printemps, l'élégance sensuelle d'un dîner mondain, la mélancolie d'un souvenir lointain, la fragilité d'une fleur découvrant la pluie, l'impassibilité d'une horloge dans la brume anglaise, le désir troublant d'une prêtresse implorant la pureté, qui vous fera sentir naïf, coupable, mystique, amoureux, béat, transi, perché … Un LSD auditif qui emmènera votre esprit aux confins de votre imagination. Une vue magnifique sur des paysages rock, jazzy, pop parfois à tendance flamenco ou sludge. Une végétation dotée de notes de synthé, clavecin, carillons, métallophone et xylophones, d’instruments à vent, cuivres, piano, violoncelle et maints autres encore. 

La présence des instruments sur toutes les chansons (guitare, basse, batterie et chant) est trés étoffée et sobre à la fois. Mélangeant les effets des plus classiques à d'autres plus confidentiels. On a au final un opus très riche et franchement agréable, même si The Way It Is et The bitter Suite ressemblent plus à des formats radio. Le digne successeur un peu plus sage de The Circle and the Blue Door.

A écouter : Electric Landlady, the sky parade, the window cleaner