logo Publicist UK

Biographie

Publicist UK

Publicist UK c’est l’histoire d’un groupe d’aujourd’hui faisant une musique d’hier. Formé autour de musiciens de la scène Metal comme Dave Witte de Municipal Waste ou encore Brett Bamberger de Revocation (David Obuchowski et Zachary Lipez complète le line-up), le quatuor joue un Post-Punk directement influencé par les plus grands noms des années 80 tels que Joy Division, The CureSisters Of Mercy. Bien plus qu’un simple hommage Publicist UK donne vie à sa musique en incorporant certaines sonorités Metal à l’héritage de la Cold Wave pour un résultat qui se matérialise en 2015 avec la sortie de leur premier album : Forgive Yourself
La petite anecdote sympa sur le groupe : de la formation du groupe jusque la signature chez Relapse Records tout s’est passé par internet, les membres ne se sont rencontrés pour répéter tous ensemble que 3 jours avant leur premier concert. 

Chronique

17.5 / 20
3 commentaires (16.5/20).
logo album du moment logo amazon

Forgive Yourself ( 2015 )

Décidemment Relapse Records possède l’art du contre pied. Le label américain connu pour ses groupes de Metal Extreme (Pig Destroyer, Dying Fetus, Obituary) avait déjà surpris en publiant fin 2014 l’album de Rock Alternatif du groupe Nothing. Voici qu’ils remettent le couvert cette année avec le premier opus de Publicist UK, formation qui compte dans ses rangs Brett Bamberger de Revocation et Dave Witte de Municipal Waste. Forgive Yourself est une réalisation venue d’ailleurs, née de tout, sauf du hasard. 

Rendre hommage à un mouvement, un style, un groupe, tout le monde peut le faire, se l’approprier et le retravailler pour lui donner un autre visage est une autre histoire. La musique de Publicist UK trouve sa source auprès de grands noms des 80s tels que Joy Division ou The Cure, notamment sur les parties instrumentales. Les accords de guitare sont simples et entraînants, la batterie qui n’a rien de compliqué à première vue est néanmoins super efficace, puis, il y a cette basse qui fait cavalier seul, qui suit ses propres mélodies, qui vit pour elle-même. Jusqu’ici rien d’extraordinaire, tout prend une autre dimension dans la façon dont Publicist UK utilise ces éléments en les mêlant avec les influences Metal de ses musiciens. Cowards et Levitate the Pentagon illustrent à merveilles ces propos lorsque de puissants riffs font leurs apparitions entre deux passages mélodieux, des riffs que ne renierait pas Paradise Lost, sobres mais ô combien géniaux, ces derniers subliment une musique qui jusqu’ici pouvait se concevoir comme un hommage. Ce dosage reste cependant subtil. Il ne bouleverse pas les titres mais il les complète en leur apportant puissance et profondeur.

Synthétiser Forgive Yourself par ces arguments serait un peu réducteur et manquer de respect au travail réalisé par cette formation qui a des allures de super-groupe. Au-delà de la musique, Publicist UK retranscrit des ambiances absolument merveilleuses qui plongent l’auditeur dans la mélancolie, I Wish You'd Never Gone To School et Canary sont faits de rythmes lancinants où la voix de Zachary Lipez tutoie la perfection par son timbre si spécifique qui rappelle à la fois celui de Ian Curtis et Robert Smith. You Are The Stars apporte également sa pierre à l’édifice en montrant une autre facette du potentiel et de la diversité de Forgive Yourself en étant plus direct, presque Sludge par moments tant son atmosphère est lourde. Mais le meilleur a été gardé pour la fin, comment ne pas succomber au charme de Away, véritable hymne de détresse, beau, simple. Zachary Lipez ne tutoie plus la perfection mais l’atteint par des parties vocales empreintes d’émotions sur fond de guitare discrète qui accompagne une basse qui encore une fois donne le ton, un morceau à arracher des larmes tout simplement.

Le Metal et la Cold Wave ne sont pas si éloignés l’un de l’autre, ces deux mouvements partagent de nombreux points communs, Publicist UK joue ici le rôle de pont, de catalyseur et les marie pour le meilleur et le plaisir.   

Publicist UK réussit l’incommensurable exploit de transporter en 2015 le meilleur de ce qu’a pu engendrer le mouvement Punk et Cold Wave en son temps en y emmenant une touche de personnalité propre qui rend Forgive Yourself tout bonnement exceptionnel. Jamais l’étiquette Post-Punk n’a si bien porté son nom, c’est indéniable. 

L’album est en écoute intégral sur le Bandcamp de Relapse Records. 

A écouter : C’est vivement conseillé
Publicist UK

Style : Post-Punk
Tags : - -
Origine : USA
Bandcamp :
Facebook :
Amateurs : 4 amateurs Facebook :