Albums du moment
Pochette Nighttime Stories
Pochette Sphere
Pochette Spotted Horse Pochette Full Upon Her Burning Lips
Chroniques
Pochette In The Raw
Pochette Metaportal
Pochette The Den
Pochette Broken Play Pochette ...

Titre : Invaders Must Die Année : 2009
Nombre de titres : 11
Acheter : logo amazon
Collection : 13 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 15.26/20 (19 avis dont 14 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé Invaders Must Die aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

Staphylin 17 / 20 Le 21/07/2013 à 16H54

Un des meilleurs de The Prodigy quoi qu'on dise !

Thunder avec une bonne sono ou un casque c'est un orgasme auditif.. ce que procure ce bordel electro-bruitiste complexe et orageux est étonnant.

Warrior Dance et Omen sont des titres sublimes.

[email protected] 16 / 20 Le 22/05/2013 à 23H00

Yeeeeaaaah ! Je le trouve super réussi cet album
Bien groove, bien electro, bien space !

Chuck'N'Roll 15.5 / 20 Le 05/02/2011 à 11H50

je ne trouve pas que ce soit un mauvais album de la part du combo, meilleur que leur "Always Outnumbered, Never Outgunned", en dessous du fameux "The Fat Of The Land", mais comment faire mieux que celui-ci???
je trouve que c'est un album qui est plus ouvert (Omen, Stand up), s'adressant un peu à tout le monde et pas seulement qu'aux purs fans (qui, la plupart, ce sont arrêtés au fameux album de 97', leur album référence, normal), et contrairement à ce que j'ai pu lire précédemment, ça reste bel et bien du Prodigy, et pas du mauvais!
donc pour ma part, un album à écouter!
Le mot de la fin? THUUUUUUNDEEEEEEEEERRRRRRR!!!!!!!!!

hed_webloza 13 / 20 Le 14/09/2010 à 20H20

Hormis le premier titre "invaders must die" et la prod, le reste sonne trés old-school ! C'est en tout cas ce qui m'est venu en tête dès les premiers titres ! Oui, cet album aurait trés bien pu sortir au milieu des années 90...
Alors deux écoles s'affrontent, soit on pense à la bonne époque avec des titres comme "run with the wolves" et on apprécie le truc, soit on pense aux premieres compils Dance Machine (oui oui) avec des titres comme "warrior's dance" et on trouve ça plutôt pathétique.
Mon avis se situerait entre les deux, de bons titres et certains bien trop 90's, face aux jeunes pousses de l'electro ça fait léger.
Quoiqu'il advienne, ça reste du PRODIGY mais il n'y a plus effectivement de titres qui claquent vraiment, comme avant !

ThirdEye 15 / 20 Le 20/03/2009 à 11H38

Aaaah Prodigy, groupe d'une adolescence, groupe dont on aime passer les chansons en soirée pour foutre un maximum de bordel, groupe qui rappelle beaucoup de souvenirs, groupe d'une vie, tout simplement?

Je vais être bref et concis : j'ai eu peur, voire même très peur lors de la première écoute d'IMD. La patte Prodigy est bien là, on est pas dépaysé, mais je me suis dit "Putain, y'a aucun titre épique à la Breathe, ou à la Their Law dessus..." J'étais un peu déçu, il y a de très bon titres mais aucun qui se démarque réellement.

Puis au fur et à mesure des écoutes je me suis aperçu qu'en fait, cet album regorge de pépites : Warrior's Dance, Omen, World's On Fire pour ne citer qu'elles...

Album adopté? pas tout à fait.
Cette galette me fait beaucoup penser à du son à l'ancienne dans la veine de MFTJG (qui n'est pas pour me deplaire), mais je doutais de la capacité des chansons en live.

Apriori qui fut définitivement banni lors de leur prestation à paris le 15/03/09. IMD est un excellent album et les chansons en live tuent tout, tel un rouleau compresseur qui détruit absolument tout sur son passage.

Donc du très bon : Invaders Must Die, Omen, Warriors Dance, Take Me To The Hospital, World's On Fire, des titres qui ne prennent pas avec moi : Thunder, Colours, Piranha et aussi une question qui me taraude : pourquoi avoir fait une reprise d'Omen ?

Enfin soit, un très bon album de Prodigy, plus brut dans l'ensemble. En espérant qu'il va s'ancrer dans la durée ;)

smurf 14 / 20 Le 03/03/2009 à 12H19

Je trouve cet album assez bon. Je trouve les morceaux bien entrainants, assez lourds pour la plupart. Always Outnumbered, Never Outgunned m'avais déçut, je le trouvais un peu trop répétitif dans son ensemble.

Invaders must Die est pour moi supérieur en énergie. J'attends de les voir sur scène (A montréal en fait).

Lord2VK 10 / 20 Le 26/02/2009 à 16H46

Totalement d'accord avec IDAUMAUDAU, je me suis trop fait chier sur cet album, c'est le prototype d'un "Jilted Generation", super déçu, et vu que "Never Outgunned" m'avait déjà laissé sur ma faim, je crois qu'en fait je vais en rester à "Fat Of The Land", au revoir Prodigy.

poisoned 18 / 20 Le 26/02/2009 à 01H29

Une bien bonne review de psico pour un album qui le mérite.
Après je suis d'accord sur le fait qu'on ne puisse pas aimer ou passer à côté de l'album.
Finalement IMD n'apporte pas du tout un vent de fraîcheur mais plutôt un très bonne balance entre tous les albums.
A mes yeux des titres comme World's on fire ou encore Piranha sonnent plus comme Fat of The land alors que Take me to the Hospital ou Warrior's Dance franchissent le cap de "Experience" & "Jitled".
Après tout est une question de goût, on est vraiment face à un ovni au niveau son electro actuel. Ceux qui découvrent le groupe ou sont restés sur Fat of the Land détesteront certainement cet opus alors que les fans s'y retrouvent forcément.
Pour les avoir vu une dizaine de fois en live, j'espère que le show du Zénith sera à la hauteur (par contre faut pas s'attendre à plus de 75/80 mins, vous êtes prévenus).
A noter que The Big Gun Down était jouée en live sur la dernière tournée.
Bon je ne réagis pas davantage, puisque mon côté "fan" risque de s'emballer.

IDAUMAUDAU 10 / 20 Le 25/02/2009 à 16H50

Tout juste hallucinant vos commentaires...

J'avais déjà un mauvais présentiment en ayant écouté les demos qui ont filtré sur le net et les premiers titres joué en live il y à quelques mois. Mais là c'est confirmé :

Je crois que c'est le pire album de Prodigy que j'ai pu écouter.

Ou est la folie et la créativité de titre comme Girls ? Même l'efficacité est au abonné absent. J'ai vraiment pas grand chose a dire de cet album.

"la nouvelle scène" ? Si l'on peut vraiment dire qu'il y ai une nouvelle scène electronique à quoi peut on comparer Prodigy sincèrement ?

Invaders Must Die c'est une parodie de prodigy il y a 10 ans, les patterns de Pendulum et une misérable inspiration tout droit venus de Justice (Ce malheureux Liam le dit lui même...). Ou comment acoucher d'un monstre mutant consanguin dégénéré.

PR0DiGE 19 / 20 Le 25/02/2009 à 15H07

Ma critique serait idem que celle de psico, elle changerait juste au niveau 'classement des titres' et 'la longueur' ^^

Pour ma part, je suis un peu déçu par l'absence des voix féminines hypnotiques et psychédéliques qu'on a eu l'occasion d'entendre dans des titres phares comme Smack My Bitch Up, Spitfire, Start The Dance, et d'autres mix live...

Et j'aimerai bien aussi parler de la seconde partie de cet album extraordinaire :
dans l'édition Limitée de IMD, on retrouve deux titres extra qui s'ajouteront après a deux autres titres pour former un EP nommé LOST BEATS :

Black Smoke, un titre inoubliable, imaginez des rythmes orientales mixer avec de la drum n beat a l'ancienne, je vous laisse déguster le reste. et un autre ovni de l'album Fighter Beat.
les deux autres qu'on retrouvera dans l'EP, The Big Gun Down, un titre a la western beat moderne, et Wild West, avec une intro/guitare a la sauce Punk, beat, et drums enragés.

Au final, cet album s'ajoutera a ma sélection de "Discs Inoubliables" tout simplement.

hereticGen 16 / 20 Le 25/02/2009 à 13H55

Cette chro' mériterait de figurer "officiellement" sur la page du groupe si j'puis dire :) Prodigy est de retour à grand renfort de blasts en effet. Un Prodigy différent mais qui retrouve enfin son énergie, ça fait chaud au coeur. J'aime beaucoup les sons 16bits sur Colours que je déguste dans l'instant. ça fait frais dans les neurones.

the-prodigy 20 / 20 Le 25/02/2009 à 12H45

Très bonne critique c'est vrais. Je suis d'accord sur à peu près tout sauf les classement en bas .. (jitled generation étant pour moi le meilleur album)

Je serais aussi au Zenith ça va être de la tuerie!!! Prodigy est de retour pour de vrais cette fois, avec exactement l'album qu'il nous fallait. Reste à espérer qu'ils reviennent en France pour les festivals de cet été!

Je veux juste rajouter que j'ai acheté la version "collector" de l'album et que c'est vraiment blindés de bonus super et qu'on se fout vraiment pas de notre gueule :) (et les titres bonus sont aussi bons que ceux de l'album, comme d'habitude pour Prodigy..)

eL_JoSe 19 / 20 Le 25/02/2009 à 09H12

Vraiment excellent, je ne m'attendais pas à une telle tuerie !!! Merci à "psico" pour la chronique

psico 15 / 20 Le 24/02/2009 à 19H45

Cette année 2009 sera marqué par le retour de nombreux groupe que l'on attendait plus, comme Limp Bizkit (avec son line up originel), Faith No More (même si pour l'instant ce n'est pas vraiment offciel), Massive Attack, Alice In Chains mais aussi, et surtout celui qui nous intéresse aujourd'hui : The Prodigy.
Mais qu'attendre d'un groupe pionner de l'electro, maître des rave party (avec leur pote les Chemical Brothers et Fatboy Slim) dans les années 90, 17 ans après la sortie de leur premier album, qui avec le temps parait totalement rincé ? Surtout que 5 ans plus tôt, le maître à bord Liam Howlett nous avait pondu un opus mitigé (même si avec le temps l'album se révèle plus qu'efficace). Tout d'abord, notons le grand retour de Maxim et un des emblèmes du groupe, Keith Flint, le mythique chanteur punk à crêtes indescriptibles. Ensuite, aux premiers écoutes des chansons dévoilés sur le net, cela s'annonçait plus que bons. Ces bonnes augures seront-elles justifiées ou tout l'album est simplement dit dans ces 3 ou 4 chansons ?

Invaders Must Die, un nom très évocateur qui annonce le retour des rois de l'electro à tout les jeunots de la nouvelle scène, débute avec un titre éponyme brutal et aux sonorités plutôt old school, nous faisant passé à certains titres des deux premiers albums. On entend scandé "We are The Prodigy", et démontre qu'ils sont belles et bien présent avec une introduction entrainante et on reprend émormément de plaisir à bouger la tête comme au bon vieux temps de Fat Of The Land. Suit le premier single de l'album, Omen, un titre court mais très efficace avec une batterie rentre dedans et une rythmique qui donne envie de jumper partout, un titre vraiment taillé pour le live. Omen est en faite un dyptique puisque plus tard dans l'album on retrouve Omen Reprise, la huitième chanson exactement, qui change d'orientation pour un côté atmosphérique et planant, hélas un peu trop court (2 min 14) qui aurait gagné à être plus long pour prolonger le plaisir.
On découvre ensuite une sorte de clône moderne de Out Of Space, se nommant Thunder, car on retrouve un chant reggae(peut-être moins poussé) qui s'arrête par moment pour laisser éclaté les basses, les effets et la batterie puis enfin les deux s'entremèlent jusqu'un final très réussi. Ce titre renvoie Out Of Space à l'âge de pierre et cela permet de souligner l'incroyable évolution de la musique électronique en à peine 15 ans.
Colours est un bon titre mais on ne peut s'empêcher de noter une ressemblance avec l'excellente Memphis Bell dans le précédent album au niveau de la rythmique mais la chanson se ratrappe au refrain par un changement d'orientation vers des contrées plus psychédéliques. Au final il s'agit surement du titre le plus faible de l'album, mais la qualité est au rendez-vous et le final est tout simplement excellent.
Mais qu'en est-il des hits dantesques dignes de Firestarter, Smack My Bitch Up, Poison ou encore Spitfire ? Ne vous inquitez pas les Prodigy ont su ponctués l'album de véritable bombes nucléaires. En premier on retrouve Warrior's Dance, dévoilés en live sur le net et se révèlant tout simplement excellente, celle-ci est le savant mélange entre l'électro et la soul démarqué par une atmosphère étrange et perturbante en introduction et au break qui contraste avec la chaleur des basses et du chant, culte !! Ensuite on retrouve un autre hit à la plage 9, World's on Fire dévoilé au tout début au Rock Am Ring est tout bonnement le meilleur titre de l'album et va rejoindre aux panthéons les cultissimes Firestarter et cie, dont le potentiel est multiplié par mille en concert. Cet chanson est dans la veine des titres cités précédemment mais au lieu de mettre la gomme dès le début, celui-ci monte en puissance avant d'éclaté dans un déluge d'effets dans les refrains, et puis le final est tout simplement dantesque. Enfin le dernier hit est Stand Up, la dernière chanson de l'album, beaucoup plus planante à la manière de Climbatize ou de The Narcotic Suite, mais avec un côté groovy et dance pas déplaisant, et ferait tout simplement bonne figure en rave party.
L'album regorge aussi de titres originaux, l'excellente Piranha qui nous plonge dans une atmosphère déjanté voir punk et flippante par moment grâce aux effets de Mr Howlett, Maxim qui rap dessus complémente le tout et voici l'un des meilleurs titres de l'albums. Run With The Wolves avec Dave Grohl en guest à la batterie se démarque par....sa batterie (tiens bizarre), mais aussi sa guitare aux riffs salvateurs. Tout ceci constitue l'un des titres les plus rocks (voir hard rock) à la manière fuel my fire de la discographie du groupe.
Enfin pour terminer, il y a le cas Take Me To The Hospital, un titre renouant avec le côté old school d'un Jericho ou Charly (avec cette voix si particulière) et des effets et basses modernes, et, surprise Prodigy nous dévoile l'un des meilleurs titres de toutes leur discographie, qui n'a pas vraiment de file directeur, la chanson changeant d'horizon à plusieurs moments, puis de nouveau effets s'accumulant. Un pur moment de plaisir et le final ne sera pas là pour nous contredire.

A la fin de l'album, on pousse d'abord un gros soupir, celui d'être soulagé, Prodigy est bel bien de retour au devant de la scène et éclipse toute la nouvelle scène comme The Chemical Brothers l'avait fait avec leur dernier opus. Ensuite un large sourire apparait sur notre visage, celui de la joie que nous procure le plaisir de s'être défoulé dans cette grosse tuerie et de l'ajout de nouveaux titres dévastateurs pour une future soirée. Enfin, on se surprend à remettre le cd en marche une nouvelle fois pour se reprocurer ce plaisir à la manière d'une drogue.
Oui!! Prodigy c'est bon et on en redemande, à en devenir accro. De plus, l'annonce de concerts (particulièrement le 15 mars au Zenith de Paris, j'y serai !!), nous laisse présagé d'une tournée monumentale et épique !!

Classement des chansons :
1-World's On Fire
2-Take Me To The Hospital
3-Warrior's Dance
4-Run With The Wolves
5-Dyptique Omen
6-Stand Up
7-Piranha
8-Thunder
9-Invaders Must Die
10-Colours

Classement des albums :
1-The Fat Of The Land
2-Music For The Jilted Generation
3-The Prodigy Experience
4-Invaders Must Die
5-Always Outnumbered, Never Outgunned