Mardi 13 juin 2023

Arte Concert a annoncé la liste des diffusions que la chaîne fera lors du Hellfest (certaines sur Facebook et Youtube live). On retrouve entre autres Code Orange, Today Is The Day, Architects, AmenraFishbone, Parkway Drive, Dvne, Vreid, Less Than Jake, Sum 41Machine Gun Kelly, 1349, PowerwolfThe Hu, Carpenter Brut, Arch Enemy, TestamentElectric Callboy, Halestorm, Amon Amarth...

Vendredi 07 avril 2023

Grosse semaine de sorties ! On dépasse la centaine juste pour cette semaine ... Qu'allez vous écouter cette semaine ?
- Rise Of The Northstar (Hardcore, France) 🎧
- Mudhoney (Grunge, USA) 🎧
- Tribulation (Black / Death / Gothic Metal, Suède, Un EP) 🎧
- Scowl (Hardcore / Rock 90's, USA, Un EP) 🎧

- (Un)Worthy (Deathcore, USA) 🎧
- Aisles (Prog Rock, Chili) 🎧
- Alpha du Centaure (Blackgaze, France / Lyon, Split avec Unknown Fault) 🎧
Anareta (Sludge, USA) 🎧
- Anthropophagous (Death Metal, USA) 🎧
- Asystole (Death Metal, USA, Avec Pat Hawkins (Thaetas)) 🎧
- Atemporal (Avant-Garde / Black Metal, Canada, Avec des membres de MitochondrionAurochEgregore) 🎧
- Ayyur (Black Metal, Tunisie) 🎧
- Bacchus (Black Metal, France) 🎧
- Black Denim Rage (Speed / Thrash, USA) 🎧
- Blood Moon Wedding (Punk, International) 🎧
- Bloodrust (Death Metal, Falkland Islands) 🎧
- Bonjour Tristesse (Post-Black Metal, Allemagne) 🎧
- Born Through Fire (Metalcore, USA, Avec Tim Lambesis de As I Lay Dying et Joey Alarcon (Wolves At The Gates)) 🎧
- Ceased Underfire (Sludge, Finlande) 🎧
- Cemetery Trip (Black Metal, USA) 🎧
- Ceremented (Death / Doom, USA, Split avec Thecodontion) 🎧
- Children Of The Reptile (Heavy Metal, USA) 🎧
- Cicada The Burrower (Black Metal / Experimental, USA) 🎧
- Covet (Math Rock, USA, Avec Yvette Young) 🎧
- Cultura Tres (Thrash, Venezuela, Avec Paulo Xisto Pinto Jr. de Sepultura) 🎧
- Cursebinder (Black Metal / Doom, Pologne) 🎧
- Devangelic (Brutal Death Metal, Italie) 🎧
- Dropdead Chaos (Alt Metal, France, Avec Boris (Betraying The Martyrs), Jacou (Black Bomb A), Baptiste (Smash Hit Combo), Nils (Sirenia), Déha (Cult Of Erinyes, Sources Of IImber LuminisWolvennest...) et Renato (TrepaliumLes Tambours Du Bronx)) 🎧
- Dropout Kings (Rap Metal, USA) 🎧
- Ernte (Black Metal, Suisse) 🎧
- Facs (Indie Rock / Noise Rock, USA) 🎧
- Fit For An Autopsy (Deathcore, USA, Split avec Thy Art Is Murder et Malevolence) 🎧
- Found MIssing? (Alt Rock / Grunge, UK) 🎧
- Frenzal Rhomb (Punk Rock, Australie) 🎧
- Godflesh (Indus, UK) 🎧
- Godsleep (Stoner / Grunge, Grèce) 🎧
- Grin (Sludge / Stoner, Allemagne) 🎧
- Headwreck (Metalcore / Electro, UK) 🎧
- Healthyliving (Noise Rock, UK) 🎧
- Heathen Foray (Death Melo, Autriche) 🎧
- Heretic Plague (Death / Grind, UK) 🎧
- Hyrgal (Black Metal, France) 🎧
- InTechnicolour (Stoner, UK) 🎧
- Ison (Post-Rock / Dream Pop, Suède, Projet de Daniel Änghede de Crippled Black Phoenix)) 🎧
- Jason Cruz and Howl (Rock / Indie Rock, USA, Jason Cruz de Strung Out) 🎧
- Karner (Black / Death Metal, Autriche) 🎧
- Larvae (Death Metal, USA) 🎧
- Lesotho (Post Metal, USA) 🎧
- Lethvm (Doom / Sludge, Belgique) 🎧
- Lo! (Sludge / Post-Metal / Hardcore, Australie) 🎧
- Lotus Thrones (Post Metal / Post Punk, USA) 🎧
- Lucifer's Fall (Doom / Heavy Metal, Australie) 🎧
- Lurk (Doom / Death / Sludge, Finlande) 🎧
- Malicious (Death Metal, Finlande) 🎧
- Maudiir (Black / Thrash, Canada) 🎧
- Medevil (Power / Thrash, Canada) 🎧 
Mortuaire (Death Metal, France, avec des actuels / exs Year Of No Light, Monarch, Gasmask Terror...) 🎧
- Nekus (Black / Death, Allemagne) 🎧
- Newski (Indie Rock, USA) 🎧
- Okkultist (Black / Death, Portugal) 🎧
- Omnicidal (Death / Black, Suède) 🎧
- On The Loose (Heavy / Doom, Portugal) 🎧
- Orsak:Oslo (Post Rock / Instrumental, Suède) 🎧
- Ossaert (Black Metal, Pays Bas) 🎧
- Paraphilia (Death Metal, USA) 🎧
- Penumbra (Gothic Metal, France) 🎧
- Powerwolf (Power, Allemagne, Une compilation avec des reprises...) 🎧
- Raider (Thrash / Death, USA) 🎧
- Rollin' Coffin (Alt Rock, USA, Avec Tim, ex Vision of Disorder) 🎧
- Ruadh (Folk / Black Metal, UK) 🎧
- Savage Hands (Metalcore, USA) 🎧
- Saviorskin (Goth / Indus, USA) 🎧
- Signs Of Progress (Pop Punk, USA) 🎧
- Sins Of Magnus (Stoner / Doom, USA) 🎧
- Stillbirth (Brutal Death Metal / Deathcore, Allemagne) 🎧
- Stormhaven (Prog Death, France / Toulouse) 🎧
- Sun Mass (Stoner / Doom, USA) 🎧
- Sunrot (Sludge / Doom / Post-Metal, USA) 🎧
- Sól Án Varma (Black Metal, Islande, Avec des membres de MisþyrmingNaðraCarpe Noctem, Wormlust) 🎧
- The Colony (Alt Metal, UK) 🎧
- The Crooked Whispers (Sludge / Doom, USA) 🎧
- The Golden Grass (Hard Rock, USA) 🎧
- The Grifted (Death Metal, Suède) 🎧
- Thecodontion (Death Metal / Doom, Italie, Split avec Ceremented) 🎧
- There's Only One Elvis (Deathcore, USA) 🎧
- Thysia (Black Metal, Italie) 🎧
- Tide Harvester (Black Metal, USA) 🎧
- Tim Hecker (Emo, Electro) 🎧
- Tiny Voices (Punk / Hardcore, France / Angers) 🎧
- Tir (Dark Folk / Dungeon Synth, Australie) 🎧
- Truie (Grindcore, France) 🎧
- Understand (Hardcore / Rock 90's, UK) 🎧
- Utilitarian (Crust / Death Metal, UK) 🎧
- Vass-Katsionis (Prog Metal, Grèce) 🎧
- Vass/Katsionis (Prog Metal, Grèce) 🎧
- Vosh (Indus / Synthwave, USA) 🎧
- When Plagues Collide (Tech Death, Belgique) 🎧
- Where Mermaids Drown (Post Rock, France / Lyon) 🎧
- Wrack (Black Metal, Allemagne) 🎧
- Yskelgroth (Death / Black, Espagne) 🎧
- Zlórtcht (Black / Doom / Thrash, Australie) 🎧

Jeudi 30 mars 2023

Warkings (Power Metal) a sorti une lyrics vidéo pour sa reprise de Armata Strigoi (de Powerwolf).

Jeudi 02 mars 2023

Interludium, le prochain Powerwolf, sortira le 7 avril sur Napalm Records. En voici un titre avec le clip de No Prayer At Midnight. Sur cet album on trouve six nouvelles compositions et des titres rares. Sur un second album on retrouvera des reprises de Powerwolf faites par d'autres groupes (RageAd InfinitumElectric CallboyLord Of The Lost...) et enfin sur les éditions pour les nantis un troisième disque avec l'album en version orchestrale. Voici la pochette et la tracklist complète des trois disques.

Samedi 04 février 2023

Puissanceloup revient avec une compilation nommée Interludium. Pour se faire, ils nous ont partagé une reprise d'Alice Cooper, Poison. Voici la pochette et la tracklist.

Vendredi 16 décembre 2022

Le Hellfest 2023 a dévoilé son affiche, sont donc annoncés :

- 15 juin : Kiss, Hollywood Vampires, Generation Sex, Coheed And Cambria, Parkway Drive, Architects, In Flames, I Prevail, Code Orange, Fishbone, Svinkels, Ludvig Von 88, Poésie Zero, Amenra, The Soft Moon, Birds In Row, Celeste, Today Is The Day, Katatonia, Hypocrisy, Candlemass, Nighfall, Behemoth, Dark Funeral, Harakiri For The Sky, Imperial Triumphant, Blackbraid

- 16 juin : Mötley Crüe, Def Leppard, Alter Bridge, Skid Row, Elegant Weapons, British Lion, The Quireboys, P-Troll, Sum 41, Machine Gun Kelly, Papa Roach, Motionless In White, Eths, Nothing More, Mod Sun, Escape The Fate, Vended, Rancid, Flogging Molly, Gogol Bordelo, Less Than Jake, Cockney Rejects, The Chats, Homintern Sect, Peter Pan Speedrock, Syndrome 81, The Cult, Greg Puciato, Primitive Man, Weedeater, Helms Alee, Bongripper, LLNN, My Dilligence, As I Lay Dying, Suffocation, Bloodbath, Aborted, Unearth, Full Of Hell, Nostromo, Candy, Venefixion, Venom Inc., Gorgoroth, 1349, VreidDer Weg Einer Freiheit, 1914, ACOD, Belenos, Hetroertzen

- 17 juin : Iron Maiden, Porcupine Tree, Carpenter Brut, Puscifer, Beast In Black, Riverside, Evergrey, Scarlean, Within Temptation, Powerwolf, Arch Enemy, Seether, Asking Alexandria, Fever 333, Bloodywood, Cobra The Impaler, Black Flag, Municipal Waste, Stray From The Path, Pro Pain, Sould Glo, Mindforce, Spiritworld, Zulu, Hard Mind, Clutch, Monster Magnet, Earthless, The Obsessed, Stoned Jesus, Crowbar, King Buffalo, Spirit Adrift, Decasia, Meshuggah, Voïvod, Lorna Shore, Born Of Osiris, Gorod, Loathe, Ten56., The Dali Thundering Concept, Pestifer, The Hu, Faun, Finntroll, Myrath, Saor, Svalbard, Halandra, White Ward, Nature Morte

- 18 juin : Slipknot, Pantera, Amon Amarth, Hatebreed, Hollywood Undead, Ho99o9, Florence BlackDo Or Die, Tenacious D, Incubus, Electric Callboy, Halestorm, The Distillers, Thundermother, Skynd, The Ghost Inside, Rise Of The Northstar, The Amity Affliction, Cane Hill, Paleface, End, Resolve, Beyong The Styx, Melvins, Dance With The Dead, Legion Of Doom, Mutoid Man, Empire State Bastard, Wolvennest, Doodseskader, Testament, Dark Angel, Exodus, Holy Mosos, Vektor, Evil Invaders, Schizophrenia, Aleister, Fields Of The Nephilim, Paradise Lost, Lord Of The LostShe Past Away, Treponem Pal, The Old Dead Tree, Strigoi, Blod
Ca se passe du 15 au 18 juin à Clisson et c'est déjà complet.

Mercredi 12 octobre 2022

Powerwolf a clippé son titre My Will Be Done

Samedi 24 septembre 2022

Extrrait de leur album live sorti cet été, The Monumental Mass: A Cinematic Metal Event, voici le nouveau clip de Powerwolf Cardinal Sin (The Monumental Mass).

Jeudi 11 août 2022

Dossier : Presque deux mois après s'être remis d'une édition du Hellfest 2022 gargantuesque, on vous propose de s'intéresser à un autre des festivals de Metal les plus importants de France : le Motocultor qui a lieu du 18 au 21 août dans le Morbihan. Au programme de très belles têtes d'affiches internationales telles que Perturbator, Cult Of Luna, Powerwolf, Apocalyptica, Behemoth, Testament, Kreator, Sonata Arctica ou encore The Hives. Mais ici, nous allons parler de groupes un peu moins connus, qui méritent qu'on fasse la lumière sur eux et qui sont tous très qualitatifs. Laissez vous guidez, vous y trouverez du Metal extrême, de la Folk, du Post-Hardcore, du Punk Rock et même du Hip-Hop. C'est à lire par là.

C'est grâce à vos dons Utip que l'on peut se permettre ce genre de contenu ! Merci aux contributrices et contributeurs, si vous pouvez donner quelques € ça nous aide grandement pour continuer ce type d'articles.


Samedi 09 juillet 2022

Powerwolf vient de sortir son album live The Monumental Mass, en voici un nouvel extrait avec Demons Are A Girl's Best Friends. Si la scénographie du concert est remarquable, on espère juste que le groupe arrive un jour à se défaire du carcan de leurs vêtements comme ont réussi le faire les danseuses du live : vivement Powerwolf en slip (ou sans ces clichés un peu datés, au choix).

Vendredi 08 juillet 2022

On sent que l'été arrive : le nombre de sorties diminuent, mais on frôle tout de même les 50 sorties répertoriées aujourd'hui/ Vous écoutez quoi en premier :
- Wormrot (Grindcore, Singapour) 🎧
- Viagra Boys (Post Punk, Suède) 🎧
- Dead Tired (Post Hardcore / Screamo, Canada, avec des membres de Alexisonfire et Born Wrong) 🎧
- Blind Channel (Punk Rock / Neo Metal, Finlande) 🎧

- Alburnum (Black Metal, Belgique) 🎧
- Altars (Death Metal, Australie) 🎧
- American Terror (Alt Metal / Punk, USA) 🎧
- Among Legends (Pop Punk, USA) 🎧
- Antilles (Thrash / Death Metal, Allemagne) 🎧
- Ardours (Alt Rock / Alt Metal, Italie) 🎧
- Atomic Symphony (Progressive Metal, Suisse) 🎧
- Bad Breeding (Hardcore Punk, USA) 🎧
- Begrime Exemious (Death / Black, Canada) 🎧
- Berries (Grunge / Indie, UK) 🎧
- Blackwater Drowning (Groove Metal / Death Melo / Thrash, USA) 🎧
- Coldrain (Metalcore / Alt Metal, Japon) 🎧
- Defect Designer (Death Metal, Norvège) 🎧
- Drive-By Bukkake (Death / Thrash Metal, USA) 🎧
- End It (Punk / Hardcore, USA) 🎧
- Golgata (Death Doom, USA) 🎧
- Greylotus (Tech Death / Prog Metal, USA) 🎧
- Hiroe (Post Rock, USA) 🎧
- Ice Howl (Doom / Stoner, USA) 🎧
- Journey (Hard Rock, USA) 🎧
- Kanine (Slam Death, France / Strasbourg) 🎧
- Left To Suffer (Deathcore, USA) 🎧
- Lord Elephant (Stoner / Sludge, Italie) 🎧
- Mush (Art Rock, UK) 🎧
- Negative Thirteen (Sludge / Stoner, USA) 🎧
- Opponent (Groove Metal, USA) 🎧
- Organectomy (Slam Death, Nouvelle Zélande) 🎧
- Pestilent Hex (Black Metal, Finlande) 🎧
- Powerwolf (Puissance Loup / Power, Allemagne) 🎧
- Scaphis (Death Metal, Australie) 🎧
- Seep (Death Doom, USA) 🎧
- Telekinetic Yeti (Doom / Psyche, USA) 🎧
- The Atrophic (Tech Death / Death Melo, USA) 🎧
- The Machinist (Death Metal / Hardcore, USA) 🎧
- The Raging Nathans (Punk Rock, USA) 🎧
- The T.A.W.S (Alt Rock, France) 🎧
- The World Without Us (Djent / Prog Metal, USA) 🎧
- Together Pangea (Garage / Punk, USA) 🎧
- Torturized (Death Metal, Allemagne) 🎧
- Touccan (Math Rock, France) 🎧
- Traitor (Thrash, Allemagne) 🎧
- Uzlaga (Black Metal, UK) 🎧
- Vomit Forth (Death Metal, USA) 🎧
- Zarraza (Groove Metal, Kazakhstan) 🎧

Samedi 11 juin 2022

Extrait de The Monumental Mass: A Cinematic Metal Event, le prochain album live de Powerwolf sortant le 8 juillet chez Napalm Records, voici le clip de Glaubenskraft.

Lundi 09 mai 2022

The Monumental Mass: A Cinematic Metal Event est le nom du prochain album live de Powerwolf qui sortira le 7 août chez Napalm Records. Voici la pochette et la tracklist. Le titre Venom Of Venus (The Monumental Mass) s'écoute par là.

Samedi 02 avril 2022

Le Rock Your Brain Fest a annoncé son affiche pour l'édition été 2022 : Wardruna, Powerwolf, The Sisters Of Mercy, JinjerDeez Nuts, Dropkick Murphys, Alestorm, Danko JonesThe Toy Dolls, King Buffalo, ForndomCellar Darling, Tagada JonesClownsLes $heriff, ...
Affiche à voir ici, et vos places sont disponibles .

Lundi 28 mars 2022

Powerwolf dévoile un nouveau single : Sainted By The Storm.

Mardi 09 novembre 2021

Le Motocultor 2022 a annoncé une partie de sa programmation : Powerwolf, Kreator, Testament, Cult Of Luna, Orange Goblin, Static-X, Svalbard, Vitriol, ClutchEskimo Callboy, Imperial Triumphant, Lorna Shore, Rivers Of Nihil, Sick Of It All, Regarde Les Hommes Tomber, ... et bien plus à voir sur l'affiche.
Le festival se tiendra du 18 au 21 août à Saint Nolff (56), les places sont en vente ici.

Lundi 11 octobre 2021

Blood Of The Saints de Powerwolf va être réédité chez Metal Blade Records le 17 décembre pour célébrer les dix ans de la sortie de l'album avec une édition spéciale comprenant de nombreux bonus (démos, morceaux live et orchestraux). Précommandes.

Jeudi 02 septembre 2021

Powerwolf a publié la lyrics video de Nightside Of Siberia (feat Johan Hegg de Amon Amarth).

Samedi 28 août 2021

Powerwolf (Puissanceloup pour les intimes) a été contraint de repousser ses dates de tournée européenne; Ils seront accompagnés pour l'occasion de Dragonforce et Warkings. il faudrait désormais attendre le 27 novembre 2022 pour les voir au Zenith de Paris et le 4 décembre 2022 pour la Lotto Arena d'Anvers.

Dragonforce qui partagera l'affiche avec Powerwolf lors de leur tournée européenne vient de publier le clip de Troopers of the Stars.Il parait même que certains arrivent à écouter jusqu'au bout.

Lundi 19 juillet 2021

Powerwolf a dévoilé le clip de Blood For Blood (Faoladh) extrait de leur album Call Of The Wild qui vient de paraitre chez Napalm Records.

Vendredi 16 juillet 2021

Les sorties de ce 16 juillet !
- Powerwolf (Power Heavy, Allemagne) 🎧
- Times Of Grace (Metalcore, USA) 🎧
Vouna (Doom / Black, USA) 🎧
- Paradise Lost (Gothic / Doom, UK) 🎧


Blunt Horse (Stoner Doom, USA) 🎧
Bottomless (Stoner Doom, Italie) 🎧
Bulb (Prog, USA, projet de Misha Mansoor de Periphery) 🎧
Bummer (Punk, USA) 🎧
Calliophis (Death Doom, Allemagne) 🎧
Cognitive (Tech Death, USA) 🎧
- Crippled Black Phoenix (Ambient / Post Rock, UK, un EP) 🎧
Deathcraeft (Death / Thrash, Grèce) 🎧
Dungeon Serpent (Death, Canada) 🎧
Fell Harvest (Death Doom, USA) 🎧
Heaven And Earth (Prog, USA) 🎧
Heavy Seas (Indie Rock, USA) 🎧
Inhuman Architects (Deathcore, Australie) 🎧
Jason Payne&The Black Leather Riders (Hard Rock / Rock Metal, UK) 🎧
Laceration (Death, USA) 🎧
Lower Automation (Chaotic Hardcore, USA) 🎧
Mesa (Sludge / Avant Garde, USA) 🎧
Neurosurgery (Brutal Death, Finlande) 🎧
NØNVIABLE (Deathcore, USA) 🎧
Ophidian I (Death Metal Technique, Islande) 🎧
Snogard (Black Metal, USA) 🎧
Solar Haze (Heavy Rock, USA, un EP) 🎧
Space Chaser (Speed / Thrash, Allemagne, Regardez le clip en lien !) 🎧
The Wring (Prog, Canada) 🎧
Thor (Hard Rock, Canada, Oui oui toujours debout.) 🎧
Vandor (Power Metal, Suède) 🎧
Vomit Ritual (Death Black, USA) 🎧
WILLOW (Rock, USA, le projet de Willow Smith, la fille de Jada Pinkett Smith et Will Smith) 🎧
Wasted Creation (Deathcore / Djent, USA) 🎧
Wavves (Indie Rock / Surf Rock, USA) 🎧
Weston Super Maim (Metalcore, USA) 🎧
Wizardthrone (Power / Black Sympho, UK, des membres de Alestorm, GloryhammerAether RealmForlorn Citadel et Nekrogoblikon) 🎧

Vendredi 25 juin 2021

Powerwolf a dévoilé le clip de Dancing With The Dead extrait de leur album Call Of The Wild prévu pour le 16 juillet chez Napalm Records.

Jeudi 10 juin 2021

Powerwolf vient de sortir un clip pour Demons Are A Girl's Best Friend avec en invité Alissa White Gluz (de Arch Enemy), c'est donc une version différente de l'album. Elle en a profité pour modifier un peu les paroles.

Vendredi 21 mai 2021

Les lycanthropes de Powerwolf dévoilent le morceau (et son clip) Beast Of Gévaudan dans la suiteCall Of The Wild sort le 9 juillet chez Napalm Records.

Vendredi 30 avril 2021

Powerwolf a fait appel à plusieurs invités pour l'album bonus, Missa Cantorem, qui accompagnera leur prochain album Call Of The Wild, parmi lesquels : Alissa White-Gluz (Arch Enemy), Jari Mäenpää (Wintersun), Ralf Scheepers (Primal Fear), Bjorn Strid (Soilwork), Chris Harris (Lord Of The Lost), Doro Pesch, Johannes Eckerström (Avatar) et Matt Heafy (Trivium).
Call Of The Wild et son album bonus sont attendus pour le 9 juillet chez Napalm Records.

Samedi 03 avril 2021

Powerwolf a prévu de sortir Call of the Wild le 9 juillet prochain et devrait être de passage au Zénith de Paris le 7 octobre et le 9 octobre à la Lotto Arena d'Anvers.

Samedi 04 juillet 2020

Surement le truc le plus WTF de la journée, le nouveau titre de Powerwolf, la susnommée Resurection By Erection en version 2020. Raise your phallus to the sky and you re never gonna die. Best Of The Blessed vient de sortir chez Napalm Records et s'écoute sur Spotify.

Mardi 19 mai 2020

Du live pour Powerwolf avec Sanctified With Dynamite à visionner dans la suiteBest Of The Blessed sortira le 3 juillet chez Napalm Records.

Jeudi 30 avril 2020

Powerwolf bosse sur un nouvel album, il verra le jour en 2021.

Mercredi 29 avril 2020

Le prochain Powerwolf est attendu pour 2021. Plus d'infos

Mardi 07 avril 2020

Werewolves Of Armenia de Powerwolf nouvelle version 2020 s'écoute dans la suite. Le titre est issu de Best Of The Blessed qui sortira le 3 juillet chez Napalm Records.

Mardi 18 février 2020

Best Of The Blessed, c'est le nom d'une compilation de Powerwolf qui sortira le 5 juin chez Napalm Records. Voici la pochette et la tracklist, avec des morceaux revisités, des lives...

Jeudi 16 janvier 2020

Powerwolf sera en France pour 2 dates :
- 12/06 : Lyon (Le Transbordeur), places.
- 16/06 : Lille (L'aéronef), places.

Mardi 03 décembre 2019

Le Motocultor Festival se déroulera du 13 au 16 août 2020 à Saint-Nolff (56). Sont annoncés pour le moment : Heilung, PowerwolfDenezSkald, Dark Tranquillity, Insomnium, Orange GoblinCombichrist, Havok, Revocation, Benighted, Cattle Decapitation, SchammaschWear Your WoundsPlantec, Angelus ApatridaWormrotValley Of The Sun, Imperial Triumphant, Gold1914Druids Of The Gué Charette et Manckell. Event FB / Billetterie.

Mardi 19 novembre 2019

PuissanceLoup a réédité Kiss Of The Cobra King (issu de Return In Bloodred, 2005) et en profite pour le mettre en images. Un single est aussi dispo à l'achat.

Mercredi 13 novembre 2019

Le Graspop Metal Meeting a annoncé 74 groupes pour son édition 2020 (les 18-19 et 20 juin en Belgique), pour info on retrouve souvent une bonne partie de l'affiche au Hellfest : August Burns Red, Alcest, Airbourne, AlestormAlter Bridge, Amorphis, Anti Flag, AnathemaBaby Metal, Battle BeastBeyond The Black, Body Count, Boston ManorBury Tomorrow, Chelsea GrinCreeper, Deep PurpleDeeznuts, DeftonesDog Eat Dog, Down, Dying FetusDream State, Enter ShikariExciterForeignerFields Of The Nephilim, Heaven Shall Burn, High On Fire, In Extremo, Kadavar, Killswitch Engage, Killing Joke, Korn, Lagwagon, Mayhem, Me And That Man, Mercyful FateMisþyrmingMethod of DestructionMotionless In White, My Dying Bride, Naglfar, Obituary, OpethOf Mice And MenOur Survival Depends On Us, P.O.D., Paradise LostPowerflo, Sacred Reich, Powerwolf, SepulturaSHVPES, SilversteinSlap Shot, Soen, Steel Panther, The Great Old Ones, The Offspring, The Vintage CaravanThunderVltimas, Tribulation, Wednesday 13Wayward Sons.
Mise en vente ce vendredi.

Dimanche 20 octobre 2019

Tu aimes les jeux de plateaux ? Tu aimes Powerwolf ? Alors tu peux découvrir le unboxing du jeu de Powerwolf, à regarder là.

Vendredi 21 juin 2019

Avant de démarrer réellement ce quatorzième Hellfest le festival clissonnais accueille le festival de Slipknot : le Knotfest. Créé en 2012 par les 9 de l’Iowa, d’abord en Californie il a ensuite été décliné au Japon / Mexique / Colombie, et c’est la première fois que celui ci fait escale en Europe (et utilise donc la structure du Hellfest en investissant les mainstages). Au programme : une succession de têtes d’affiche (de Amaranthe à Slipknot en passant par Rob Zombie, Ministry, Sabaton ou Sick Of It All), au total dix groupes (seulement) pour se mettre en jambe avant le Hellfest. Une scène pour les groupes ricains, une autre pour les Européens. Au rayon des nouveautés cette année, ce qui sera visible (la grosse amélioration aura été faites du côté des loges des groupes) : une déco devant les scènes (avec des flèches pour guider les wall of death ou circle pit), une partie restauration revue (pour y ajouter des décors, dont une fontaine), une immense horloge derrière la régie des Mainstages, et vers le camping des nouveautés avec deux tentes pour faire la fête avec deux ambiances (Metal ou moins Metal).

On a de l’avance. Après la pause du bracelet réglementaire, direction le « Off » sur le parking du Leclerc de Clisson. La logistique est bien gérée, avec un bar éphémère sur une partie de l’espace de stationnement réquisitionné, des stands divers, mais surtout deux vraies scènes (aménagées dans de remorques de camions), permettant une alternance de groupes sans temps mort. On arrive sur la fin d’un groupe de Stoner-Doom qui a dû se présenter alors qu’on n’était pas encore là.
Imparfait prend le relais, avec un Rock vénère au chant rapé. Même si le public est très clairsemé, la chanteuse ne lâche rien et s’efforce d’impliquer au maximum le peu de monde présent. Ça marche moyen, on est trop peu pour que ça prenne vraiment, mais la vocaliste s’y croit a fond, se donne à mort, à grand coup de pieds sautés, de gimmicks, d’apostrophes aux premiers rangs, de « est-ce que vous êtes chaaauuuuds ? » perpétuels. Ça fédérera d’ailleurs quelques personnes de plus, le public se densifie un peu.
Elyx jouera son récent EP Annihilation Partie 1 en entier, et même un titre de plus. Plus grand monde n’est présent pour écouter le quintet, mais ils délivreront néanmoins une performance pleine de patate, notamment de la part du chanteur qui poursuit bien la série des frontmen qui courent partout en rugissant. On sent que le claviériste n’est pas complètement dedans, suite à quelques soucis techniques en début de concert, mais le son s’avère finalement très correct.
Mind Whispers enchaine avec son Thrash aux influences Death Mélo et Black Metal, pour un résultat vraiment très cool. Le groupe est carré, technique, le son est propre, que demander de plus ? On quitte le « Off » après cette performance, pour rejoindre le site principal.

Premier groupe à fouler les planches de la Mainstage 2, Amaranthe joue du Amaranthe. Ça bouge bien, c’est Rock, c’est Pop, c’est Electro, c’est même parfois Metal, les trois vocalistes assurent le boulot en terme d’ambiance et de présence scénique. Après deux titres, le sextet semble subir un souci technique juste après avoir annoncé Amaranthine. Apparemment, les soundchecks sur la scène d’à-côté interfèrent avec leurs samples. Les musiciens sur scène vont jusqu’à huer les techniciens qui préparent la Mainstage 1 pour Ministry, faisant scander « Stop fucking playing ! » au public, en désignant la scène voisine. La blague durera cinq bonnes grosses minutes, et on devine que Amaranthe doit sûrement amputer d’un titre sa setlist. Les deux Mainstages n’ont pas de backdrop, mais un grand écran servant d’immense fond de scène. Sur certains titres, Amaranthe en profite pour animer leur logo, voire même pour diffuser un clip en synchronisation avec le morceau correspondant, mais globalement, le groupe sous-utilise cette possibilité.

Le concert de Ministry aurait pu être très efficace, car concentré sur des classiques de Psalm 69 et The Land Of Rape And Honey, si le son n’avait pas été très imprécis. En effet, les guitares ne sont pas du tout assez mises en avant pour profiter des riffs tranchants de la machinerie orchestrée par Al Jourgensen, qui était plutôt en bonne forme (selon ses standards). A noter que c’était également le premier concert français de Paul D’amour (ex Tool) dans cette formation.

La silhouette d’une carte de France sur l’écran en fond de scène, traversée par une croix renversée. Les choeurs d’enfants étrangement malsains qui résonnent, annonçant l’amorce du dernier méfait de Behemoth. Impossible de s’y tromper : la bande à Nergal n’est pas venue pour épiler les kiwis. Comme à l’accoutumée, le sens du spectacle est poussé au maximum. Le frontman arrive sur scène avec un masque de tête de mort noire et les premières pyrotechniques de la soirée sont déclenchées sans attendre dès Wolves Ov Siberia. Tout le set sera sans concession, et relativement diversifié (alors que Behemoth a souvent l’habitude de s’étendre longuement sur son album le plus récent). On notera par exemple un Conquer All (extrait de Demigod) qui convaincra les adeptes des Polonais, ou un Ov Fire And The Void toujours très efficace. Un des concerts les plus radicaux de la journée.

Papa Roach s’en fout pas mal d’avoir un nouvel album, les Américains ouvrent sur leur vieux tube Last Resort, et enchaînent sur le tout aussi âgé Blood Brothers, deux titres qui nous transportent quinze ans en arrière. C’est plutôt sympa comme sensation, surtout que l’interprétation est propre et bourrée d’énergie. Mais c’est aussi les seules vraies raisons d’aller voir Papa Roach, en ce qui me concerne (ce n’est pas la coupe de Jacoby Shaddix qui me retiendra en tout cas). Le troisième titre m’est inconnu et est de toutes manières moins péchu, il est l’heure de reculer un peu pour souffler et manger un grain avant la suite.

Ce n’est un secret pour personne, PuissanceLoup est le plaisir coupable de plusieurs d’entre nous, chez Metalorgie. Impossible pour nous de les rater, surtout que le groupe est dans une forme olympique. Fire And Forgive lance les hostilités, et c’est rapidement une succession de tubes : Amen&Attack, Demons Are A Girl’s Best Friend, Armata Strigoi, Blessed And Possessed, We Drink Your Blood… Attila Dorn se sent bavard aujourd’hui, et ne cesse d’apostropher la foule entre les chansons, en nous demandant de chanter et jugeant nos prestations comme “très magnifique” dans un français à l’accent exotique. La prestation est en plus soulignée par l’utilisation de nombreux effets pyrotechniques, qui donnent encore plus d’impact à l’excellent concert de Powerwolf.

Dans la famille Indus, après Ministry, je voudrais Rob Zombie. Le frontman débarque une dégaine mi-clochard mi-cowboy mi-rockstar (même si ça fait trois moitiés, débrouillez-vous avec ça), et lui et ses musiciens n’arrêteront pas de se changer entre les titres. De vraies divas ! John 5 utilisera une dizaine de guitares différentes, toutes plus fantasques les unes que les autres, le bassiste arborera au moins trois masques, une demi-douzaines de costumes, et autant d’instruments… Le show est autant visuel que sonore ! D'ailleurs, le son est pas si dégueu que ça et rattrape les guitares trop pauvres de l’autre groupe d’Indus précédemment évoqué. Si beaucoup de titres trouvent écho dans le public (Get High, Living Dead Girl…), les vrais points forts seront le final Dragula et la reprise de Hey Ho Let’s Go des Ramones.

Il est impressionnant de voir Amon Amarth sur scène avec une telle scénographie. Le batteur derrière un énorme crâne à corne, les fumées et les flammes qui crachent en rythme avec la musique et les musiciens calés devant la scène et un Johan Hegg charismatique comme à son habitude. The Pursuit Of Vikings est lancé, ça en impose tout de suite. La voix grave de Johan bien sûr, mais aussi tous ses riffs épiques et cette rythmique entraînante, c’est le tube pour lancer Amon Amarth. Le problème c’est que depuis 2013 on se fade des morceaux sans reliefs, composés par dessus la jambe et sans véritable impact. Ça se ressent vraiment en live car le titres comme The Way Of Vikings ou les derniers titres de Berserker, leur dernier opus, tels que Crack The Sky ont vraiment du mal à emporter les foules. On ne va pas se mentir quand, Amon Amarth joue des titres aussi épiques que Death In Fire ou même Guardians Of Asgaard ça passe vraiment bien et on voit la différence dans l’ambiance et le ressenti du public. Alors oui, c’est sympa mais le moment ou Amon Amarth est le plus effectif c’est sur les vieux titres, le reste est et sonne assez creux. Revenez avec de vraies compos, s’il vous plait, parce que là, à part le visuel et trois ou quatre morceaux cool, on avait pas grand chose à se mettre sous la dent.

En pleine mutation de son line-up et, accessoirement en promotion de leur prochain album We Are Not Your Kind à paraître en août, Slipknot posait les valises de son premier Knotfest européen à Clisson aujourd’hui. Logiquement programmé en tête d’affiche de la Mainstage principale, il faudra attendre les premiers riffs de l’ouverture sur People = Shit pour découvrir ce qui se dissimule derrière ce gros drapeau-logo et on peut dire que les américains ont misé gros sur la scénographie. Très inspirée par les dernières tournées de Rammstein, le show se veut plus propre et lumineux, bien loin des anciennes tournées à l’aspect plus brutes. Cependant, malgré un chant de Corey Taylor plutôt en retrait, on n’a aucun mal à se prendre à l’ambiance bien aidé par ce déferlement d’anciens morceaux avec une forte représentation d’Iowa et de l’album éponyme. Pour le public familier avec les codes d’un concert de Slipknot, on retrouvera tous les éléments classiques des habituels échanges de Corey avec son public au fameux “jump the fuck up” sur Spit it Out en passant par l’ouverture de Duality scandée en coeur par les 40000 festivaliers amassés devant le concert.

Sabaton tourne en rond. Même pour ceux qui adhèrent, chez Metalorgie (et ils sont peu nombreux), oui, Sabaton tourne en rond. Après l’habituelle intro sur Ghost Division, force est de constater, assez rapidement, que si les musiciens sont en place, le chanteur semble peiner. Il reste juste dans ses phrasés, mais semble sans arrêt essoufflé. Quant à son jeu de guitare sur Resist And Bite, autant ne rien jouer. On ne restera pas jusqu’à la fin du concert, mais ce qu’on en a vu ressemblait trait pour trait aux précédents concerts de Sabaton auxquels on a pu assister ces dernières années, un peu de fougue en moins. Seul point d’originalité, la présence d’un chœur militaire sur scène qui habille quelques passages. Pourquoi pas.

Allez, à demain pour le compte rendu et photos du Hellfest 2019 !

Vendredi 26 avril 2019

Depuis 2010, la Foire Aux Vins de Colmar organise une soirée nommée Hard Rock Session. L'affiche de 2018 regroupait Ghost, Powerwolf, Doro, et H.E.A.T. ; et Judas Priest, Motorhead, Nightwish, Arch Enemy, ou encore Stratovarius y ont déjà participé tout au long de l'histoire de ce mini-festival. Mais il n'y aura pas de dixième Hard Rock Session cet été, à cause du fait qu'aucun groupe adéquat ne tourne à ce moment.
Le communiqué de l'orga dans la suite.

Vendredi 22 mars 2019

Erick Rowan, catcheur de la WWE (qui figure d'ailleurs dans le dernier clip de Amon Amarth) apparaît depuis quelques semaines à la TV arborant des t-shirts de groupes de Metal. Solstafir, Ensiferum, Korpiklaani, Alestorm, Eluveitie, Behemoth, Powerwolf... ce n'est qu'une partie de la collection qu'il a pu arborer ces dernières semaines. Si vous avez l'occasion de tomber sur l'émission WWE SmackDown, jetez un oeil et tentez de devinez quel groupe sera à l'honneur via Erick Rowan.

Mardi 22 janvier 2019

Live-report : on a arrêté d'être sérieux le temps d'une soirée et on a été voir Kissin' Dynamite, Amaranthe, et Powerwolf le 10 janvier au Bikini (Toulouse). On a même pas honte de nous, et vous raconte ça ici.

Jeudi 10 janvier 2019

Concert du jour :
- Powerwolf sera ce soir au Bikini (Toulouse) avec Amaranthe et Kissin Dynamite. Toutes les infos ici.

Samedi 29 décembre 2018

ConcoursPowerwolf sera en concert le jeudi 10 janvier au Bikini (Toulouse), et seront accompagnés par Amaranthe et Kissin Dynamite. Infos et préventes ici. Pour l'occasion la salle met en jeu deux places, à gagner en répondant à une simple question ! 

Jeudi 27 décembre 2018

Mercredi 19 décembre 2018

Kissin Dynamite a repris et clippé Let There Be Night de Powerwolf.

Dimanche 16 décembre 2018

Kissin' Dynamite a posté un teaser de sa reprise de Powerwolf "Let There Be Night".

Mercredi 05 décembre 2018

C'est la grosse annonce d'hier : le Knot Fest fait un arrêt en France le 20 juin prochain sur le site du Hellfest. On pourra y voir Slipknot, Rob Zombie, Sabaton, Amon Amarth, Papa Roach, Powerwolf, Behemoth, Ministry, Sick Of It All, Amaranthe (de la grosse tête d'affiche donc).
Cette soirée "du jeudi" n'est pas comprise dans le pass 3 jours, et coûte 66,6€ (pour ce genre d'affiche c'est plutôt un prix "raisonnable").

Jeudi 29 novembre 2018

Hey comme chaque fin d'année on va vous bassiner pour que vous notiez vos albums écoutés en 2018 afin de faire le top lecteurs (l'un des articles les plus lu de l'année).
Donc si vous avez des coups de cœur, des "mouais", des "enlève ça tout de suite c'est dégueulasse" il est temps de venir poser une petite note !
Pour vous aider voilà quelques groupes ayant sortis des albums en 2018 : Hangman's Chair, Zeal And Ardor, Soulfly, Mass Hysteria, A Perfect Circle, No One Is Innocent, Deafheaven, Scars On Broadway, Powerwolf, Turnstile, Machine Head, Immortal, Ghost, Parkway Drive, Cult Leader, Daughters!, Ken Mode, Birds In Row, Khemmis, Hardcore Anal Hydrogen, Will Haven, Messa, PortalLofofora

Mercredi 24 octobre 2018

Tandis que Powerwolf a explosé le budget animation 3D pour The Sacrament Of Sin