Albums du moment
Pochette Ritma
Pochette Fossil
Pochette Playful Winds Pochette The Quiet Earth
Chroniques
Pochette Hygiene
Pochette Dissociation
Pochette Forest Nocturne
Pochette Aeternum
Pochette Extreme Power Metal
Pochette Weltschmerz

logo Power Paladin

Biographie

Power Paladin

Power Paladin est un groupe de Power Metal fondé en à Reykjavik en Islande en 2017 sous le nom de Paladin avant de changer de nom en 2020. Kristleifur Þorsteinsson (Basse), Einar Karl Júlíusson (Batterie), Bjarni Þór Jóhannsson (Guitare), Ingi Þórisson (Guitare), Bjarni Egill Ögmundsson (Claviers) et Atli Guðlaugsson (Chant) composent un premier album inspiré et épique, With The Magic Of Windfyre Steel, qui parait début 2022 chez Atomic Fire Records, avec comme référence des groupes comme Helloween, Hammerfall ou Dragonforce.

Chronique

14.5 / 20
2 commentaires (15.75/20).
logo amazon

With The Magic Of Windfyre Steel ( 2022 )

Autant l’Islande peut rayonner dans la scène Metal internationale pour son Black Metal atypique et nombre de formations de renommées et excellentes, autant si on parle de Power Metal islandais, on se heurte déjà à une barrière et ce n’est pas dit qu’on arrive à trouver ne serait-ce qu’un nom. Mais c’est du coup c’est singularité d’écouter un groupe de Power Metal islandais qui fait qu’on se penche sur le cas Power Paladin.

Le nom y est aussi pour beaucoup, plus ou moins kitsch et la pochette évoque une boite de jeu de rôle un peu cheap. Ca n’est peut-être pas si engageant que cela, mais cela permet déjà de voir un aspect des islandais. Power Paladin sont des geeks, comme en témoigne le thème de Zelda repris à la fin de Righteous Fury sous amphétamines mais étonnamment bien amené, ou le morceau Dark Crystal, peut-être un hommage au film de fantasy des années 80. Toujours est-il que, malgré ces clins d’œil, leur musique transpire le fun, l’épique et le guerroyant, telle une BO d’un vieux jeu d’aventure sur Super Nintendo. La formation n’a pas de particularité sonore à l’inverse de leurs voisins de paliers de Black Metal, mais se classe dans la lignée de groupes de Power Metal européen à la HammerfallRhapsody ou encore Helloween. On appréciera également cette influence NWOBHM qui découle de pas mal de compositions, notamment dans le jeu des deux guitaristes mais aussi certaines rythmiques d’Einar Karl Júlíusson.

With The Magic Of Windfyre Steel est un album qui donne le sourire et qui fait plaisir car les mélodies sont toujours sautillantes et bien trouvée, accompagnées d'une rythmique racée souvent pied au plancher et la voix d’Atli Guðlaugsson magnifique de justesse et de puissance aussi à l’aise dans les aigus qu’en haussant un peu le ton. L’ajout de claviers, assez discrets par instant, est également un joli plus dans les compositions comme sur Ride The Distant Storm, façon clavecin. La plupart des morceaux sont quand même très speed et rappelleront certaines descentes de manche de chez Dragonforce (surtout les deux premiers albums) mais sans jamais que ça tombe dans un m’as-tu vu technique. La talent de composition de chez Power Paladin est également très agréable et lui permet de passer de la case "encore un groupe de Power Metal" à "celui-là à l’air tout de même plus intéressant".

On peut parler de Creatures Of The Night avec son refrain cheesy mais surtout sa ligne mélodique principale incroyable. Tu l’écoutes une fois, tu le connais presque par cœur. Un tube. Evermore est un titre superbe aussi ou le chanteur montre tout son talent de vocaliste, avec des chœurs poignants qui ne manqueront pas de vous faire frissonner. Dark Crystal sort un peu des autres morceaux du fait de sa tonalité plus sombre, même si le refrain (imparable lui aussi) se fait plus joyeux, mais il faut aussi parler de ce fantastique titre d’ouverture, Kraven The Hunter, puissant, épique, mélodique et même punition, il y a de forte de chance que tu aies envie de hurler le refrain à tue-tête (en mimant le jeu de guitare). Way Of Kings en milieu d’album est plus classique tout comme le titre de conclusion, There Can Be Only One, avec sa cavalcade endiablée et son chant haut perché.

Le premier album de Power Paladin se révèle être une belle surprise. Là où au départ on pouvait s’attendre à une blague un peu nulle façon fin de Hellfest entre metalleux bas du front, on se retrouve avec un With The Magic Of Windfyre Steel fort qualitatif. De chouettes mélodies entrainantes, un chanteur qui en impose, une justesse entre Power et Heavy qui sait toujours se faire accrocheur (les refrains encore une fois) et un tout cohérent qui va te faire ré-appuyer plusieurs fois sur le bouton de lecture. De toute façon, c’est sûr tu vas écouter Creatures Of The Night en boucle.

Power Paladin

Style : Power Metal
Tags :
Origine : Islande
Site Officiel : https://www.powerpaladin.is
Facebook :
Amateurs : 1 amateur Facebook :