Albums du moment
Pochette Ritma
Pochette Fossil
Pochette Playful Winds Pochette The Quiet Earth
Chroniques
Pochette Hygiene
Pochette Dissociation
Pochette Forest Nocturne
Pochette Aeternum
Pochette Extreme Power Metal
Pochette Weltschmerz

Titre : Third Année : 2008

Tracklist
1 - Cowboys
2 - All mine
3 - Undenied
4 - Half day closing
5 - Over
6 - Humming
7 - Mourning air
8 - Seven months
9 - Only you
10 - Elysium
11 - Western eyes
Acheter : logo amazon
Collection : 28 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 13.93/20 (22 avis dont 19 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Laisser votre avis

Commentaires

Radioshack 3 / 20 Le 20/07/2013 à 16H05

Mmmmmh... bien trop expérimental pour mes oreilles...
Autant j'ai adoré l’indétrônable Dummy, autant là avec ce Third j'me demande ce que j'écoute. Il y a beaucoup d'expérimental que j'aime écouter mais ce genre d'album, non je n'adhère pas.
Les seules musiques que mes oreilles arrivent encore à supporter sont Nylon Smile et la bien connue The Rip.

(je doute que cet album soit bien "commercial" comme tu dis excutor, il est loin d'être aussi easy-listening qu'on ne le pense).

excutor 2.5 / 20 Le 19/07/2013 à 00H20

nul nul nul du commercial post pub sa c'est pas du rock .pour moi de la mer;; d'ascenseur .

is93000 1 / 20 Le 13/06/2010 à 23H43

pour moi, portishead a toujours été un des groupes qui m'a apporté quelque chose de neuf, et qui a duré dans le temps pour moi sans me décevoir. Mais là c'est rude !!! cet album possède certes le côté recherché et original mais cela n'est pas efficace, voir affreux (machine gun par exemple). Loin du talent des précédents, cet album ne vaut pas de tendre l'oreille.

burning frost 16 / 20 Le 12/08/2009 à 18H40

Du hip-hop mélancolique. Parfait pour s'aérer la tête sans virer dans le superficiel.

smurf 17 / 20 Le 22/01/2009 à 18H38

Fan depuis toujours j'ai du mal à être objectif sur cet album. De plus j'attendais cette reformation depuis...
Très bon album qui peut être difficile d'approche mais qui se laisse maitriser au fil des écoutes. Paroles poignantes, mélodies fragile et intense.

youlhann 12 / 20 Le 22/01/2009 à 10H38

Hello,
un album moyen, moins mélancolique que ses prédécesseurs je trouve. En tout cas "l"impact émotionnel" de la voix de Beth Gibbons est moins fort sur cet album je trouve.
Et certains morceaux sont vraiment curieux pour ne pas dire autre chose (Machine Gun notamment).
Bref pour moi cette fois ça ne prend pas, la magie n'opère pas, un album moyen en gros.
A+

Simplon 18.5 / 20 Le 30/12/2008 à 15H27

Un excellent album qui se découvre un peu plus à chaque écoute. Du très bon Portishead, l'un de mes albums de l'année assurément.

enhertzia 11.5 / 20 Le 21/12/2008 à 00H37

Portishead s'occupe de revenir au plus grand plaisir de tous...

Oui mais non. Un groupe comme Portishead est condamné à divisé avec un retour de si longue date. Ce groupe ne peut définitivement pas rejouer les gammes de son succès. Il serait critiqué pour cela. Alors, P doit se réinviter et choisit de s'abstraire de ses racines trip hop, du feu trip hop diront certains. Pour passer vers des constructions electro minimalo accoustiques.

Qu'est ce que cela peut donner. Dans l'idée, cela peut être grandiose. Et libre à chacun d'apprécier cet album en fonction de ses dispositions...Beth est grandiose, on ne peut qu'être sous le charme pour certains. On a perdu les racines jazz au glamour décent et suave. Certains comme cykklop qui rate pas une occasion de foirer sa critique nous bassinent même avec les scratchs "kiki sont pu la" ( comment peut on dire de façon définitive que les scratch manquent sur cet album...tu les mets où les scratchs sur cet album cocotte?). Voilà ceci dit chacun voit cet album sous l'angle qu'il désir. Mais de partout une chose se dégage...de l'indulgence : flagrante ou latente.

Car Portishead est dans une autre dimension. Finit l'album aux chansons universelles. P nous a construit un album aux références et aspirations beaucoup plus personnelles. Nous avons maintenant des chansons alembiquées et torturées dans une construction à circonvolutions. Autant le reconnaitre aussi certains morceaux et arrangements sont franchement décevants dans cette construction. L'ambiance générale n'a que peu de classe. Une classe qui se fait trop rare et discrète. Nous y avons été habitué pourtant ! A cela se superpose certains passages electro potentiellement gigantesques. Mais qui seront abandonnés au profit d'une rengaine pop. La douce complainte acidulée laisse de plus en plus place à une miaulerie définitive. Comme si toute cette histoire n'était pas vraiment maitrisée.

Souvent à l'abandon...

L'impression d'un premier jet, d'une tentative de come-back pataude. Le syndrôme du champion de légende qui revient juste avant d'être has been, mais qui n'est déjà plus ce qu'il était.

Cet album est celui d'une histoire hallucinatoire narrée après ingestion d'un acide. Mais un acide mou qu'aurait suçoté une dépressive géniale. Alors il y a des fulgurances de plaisir sonore et émotionnels. Mais le talent de Portishead n'est réapparu qu'au fil de spasmes.

Non...vraiment. Que Portishead change, je dis oui. Mais voilà, ils ont pris le risque de baisser de catégorie et le résultat est là. D'un groupe culte et universel, nous ne retirons ici qu'une comptine étrange et pas mal branlée. Juste pas mal. Mais de là à planer avec eux...pas pour moi en tout cas. D'ailleurs avec quasiment un an de recul, on peut le dire, cet album a fait un bide tout aussi sidéral que l'ambiance qu'il dégage. Dommage...

kaya 19 / 20 Le 30/05/2008 à 22H28

le groupe marque un changement radical avec le dernier album : adios les cratch et plus acoustique (sur the rip ou small), moins hip hop que le précédent, il n'en reste pas moins un excellent album réhaussé par la sublime et langoureuse voix de la chanteuse, que laquelle on s'attarde nettement plus, et qui d'ailleurs donne une atmosphère plus sombre que les deux derniers albums. grosse influence électro we carry on petit coucou a insider.

pour moi l'album de l'année (fin il reste encore 6 mois ^^)

Ljos 18 / 20 Le 30/05/2008 à 11H25

à la base je n'attendais rien de cet album ... j'aimais beaucoup les 2ers opus mais en même temps pas un inconditionnel non plus. Et un jour j'ai entendu un très bref extrait de Third ... un son unique, sorti de nul part, envoutant un mélange d'électro, de sonorité guitaristique + brute qu'avant, et la voix ... toujours la voix ... j'en suis à ma 3e écoute de cet album exceptionnel. Chaque morceau me transporte, que ce soit l'électro brutal de Machine Gun ou le + rock We carry On ... la touche de Yukulele de Deep Water ... le son pink floydien ... les envolés à la Jefferson Airplane ... non c'est définitif, nous ne sommes qu'en mai et je le classe déjà parmi les 3 meilleurs albums de l'année. Portishead entre désormais dans mon panthéon (rare) des groupes qui ne m'ont jamais déçu et qui n'ont fait que m'impressionner toujours plus ... à ranger avec Radiohead ou autre Bjork .... dont les sons actuels se rapprochent étrangement ... tiens tiens :)

Sugarbread 17 / 20 Le 23/05/2008 à 20H53

Portishead 10 ans apres qui joue du portishead d'il y a dix ans, ca ne m'aurait pas botté des masses, et bien le groupe m'a écouté ^^, Portishead se réinvente et nous pond un album plus expérimental que Trip Hop, un petit conseil, l'album ne se livre pas forcement a la premiere écoute, alors pour les moins courageux insistez un peu ca vaut vraiment le coup et ca serait franchement dommage de passer a coté ... Concernant Beth rien a dire Beth powned them all ^^.

Dagoba 18 / 20 Le 14/05/2008 à 19H55

Magnifique retour du groupe que voici, "Third".
L'album est pure merveille de bout en bout, la voix de Beth est mélancolique et nous déchire de l'intérieur, on sent une véritable émotion se transmettre entre nous et elle.
La musique de Portishead quand à elle se veut à la fois douce et agressive, et plutôt minimaliste sans pour autant tomber dans l'ennui, ici tout est bien orchestré, certains passages vous mettent littéralement en transe, du trip-hop psychédélique ? ça se pourrait bien (d'autant plus que small fait étrangement penser à du Pink Floyd).
Bref pour ceux qui n'ont pas du tout aimer, je ne peux que leur conseiller de persévérer l'écoute de "Third", qui pour moi figure déjà dans le top 10 de 2008.

sdm_mesha 10 / 20 Le 13/05/2008 à 20H13

Je fais parti de ceux qui aime que les groupes évoluent, qui ne s'enferment pas dans une recette miracle qui date de 10 ans, j'étais donc tout a fait ouvert à un
portishead frais, nouveau, sachant que c'était quand même PORTISHEAD, groupe qui m'a bouleversé il ya 10 ans de ça.

Malheureusement ce disque m'a déçu du début à la fin, je le réécoute régulièrement en me disant à chaque fois, cette fois c'est la bonne, rien n'y fait. La voix de Beth ne me procure aucune émotion, je dirai même qu'elle me gonfle carrément, à l'image de l'horrible et répétitif Machine gun je trouve cet album froid, soporifique et sans âme. Et dire que Portishead faisai parti de mes groupes cultes, quel déception, les gouts et les couleurs de chacun ne se discutent pas, donc ravi que ça plaise aux autres, pour moi c'est la déception de l'année.

Je met 10/20 parce que ça me fend le coeur de mettre moins et que de toute façon je sais pas du tout quoi mettre comme note objectivement.

sugar_SG 18 / 20 Le 12/05/2008 à 14H06

Portishead après 10 ans d'absence ça donne tout simplement un chef d'oeuvre ! L'abandon du scratch n'était pas nécessaire mais il donne de l'air à la musique des anglais qui s'ouvrent à des sonorités nouvelles chez eux. La voix de Beth Gibbons et toujours aussi splendide, il suffit d'écouter Machine Gun pour s'en rendre compte. Dommage que la changement de direction d'un groupe soit si mal accueillit par les réactionnaires qui auraient peut-être voulu un Portishead réédition 1997.

yugung 18 / 20 Le 12/05/2008 à 14H02

Excellent album, assez brut et avec peu de points d'accroche sur les premières écoutes mais... il se révèle sur la durée et on y revient très souvent. Je me suis surpris à l'écouter en boucle 3 ou 4 fois. Assez éloigné de leurs productions mid-nineties mais un énorme bon en avant vers des morceaux plus répétitifs aux sonorités parfois krautrock. D'autres tracks fleurtent avec une musique plus dure, presqu'indus (assez marquant en live). La voie de Beth évoque toujours à la fois chaleur et désenchantement. Bravo! Très belle évolution.

JcDenton 12 / 20 Le 11/05/2008 à 00H00

Tout a fait daccord avec Cykklop, le coter hip hop jazz manque cruellement sur cet album. Je ne comprend pas qu'on puisse se rejouir du fait qu'il n y est plus les scratchs, pour moi c'etait la touche parfaite sur les plus belle chansons de trip hop. L'ame de portishead n'y est plus, et heuresement que la voie de la chanteuse est unique et très reconnaissable, parce que sinon j'aurai pas cru que c'etait un cd de P. en gros bien decu ... je met 12 parce que j'adore se groupe mais je suis pas sur qu'il le merite...

Cykklop 8 / 20 Le 10/05/2008 à 13H47

Comment je peux lire "Portishead a heureusement délaissé ses scratchs là où ils doivent être (dans le placard des 90's)" ??? Les scratchs ne sont pas une mode mais un véritable instrument... Instrument manquant sur ce disque. Ce que j'aimai chez Portishead c'était le côté jazzy avec ses petites touches hip-hop. Là on se retrouve avec un album qui laisse le côté jazz si chère à P faire place à de l'electro minimaliste... -Très- Décevant.

Jokito 18 / 20 Le 10/05/2008 à 11H11

Un retour qui s'éternisait, qui s'éternisait... au point de susciter une nette inquiétude quant au résultat. Mais il n'en est rien. Portishead a heureusement délaissé ses scratchs là où ils doivent être (dans le placard des 90's) pour se surpasser, se réinventer, s'angoisser, et éviter ainsi l'auto-parodie rédhibitoire.

vince-shi 18 / 20 Le 10/05/2008 à 01H15

Bien loin du carcan trip-hop, Third est un brûlot qui cache bien son jeu : brut et fragile en apparence alors qu'il regorge de détails et qu'il dégage une grande force. Intense, triste, lumineux et profondément magnifique. Grandiose.