Albums du moment
Pochette Monumenty selhání
Pochette A Different Shade of Blue
Pochette A Dawn To Fear Pochette Nighttime Stories
Chroniques
Pochette Etrange
Pochette Errorzone
Pochette Dreams of Quiet Places
Pochette Hallucinogen Pochette Nest

Biographie

PlusMinus

PlusMinus est un groupe Ukrainien formé à Kiev courant 2005. Il faut pourtant attendre 2007 pour que le combo prenne forme et s'oriente vers un son Metal inspiré par le Mathcore Américain. Courant mai 2008, un premier EP, +-EP, voit le jour chez Moon Records, suivi mi-2010 par ce qui sera son premier album, Emerald Island, mixé et masterisé par Pelle Henricsson et Eskil Lovstrom aux Studios Tonteknik (Suède), lesdits artistes ayant travaillé avec Poison The Well, Cult Of Luna, Refused ou encore Meshuggah.

Chroniques

Emerald Island +\-Ep
15.5 / 20
0 commentaire

Emerald Island ( 2010 )

Emerald Island, située entre l'Australie et l'Antarctique, découverte en 1821 puis à jamais perdue, s'avère être la destination de Plus\Minus. Tout au long d'un périple relaté au travers des paroles, croisement de Moby Dick et Roméo et Juliette, les musiciens tentent de poser un son plus abouti que leur déjà très bon EP. Et de ce fait, Emerald Island est plus aéré que +\-EP : bien loin du déluge de coup sans le moindre souffle d'air frais, ce premier LP s'oriente vers un son plus riche, moins frénétique.
Ainsi, quand les Ukrainiens détaillent leur volonté de s'imprégner d'un son entre ConvergeThe Dillinger Escape Plan ou Poison The Well, il ne fait nul doute qu'ils ont réussi leur pari. Sans parler de révolution ou de révélation, Plus\Minus s'approprie des sonorités sans les rendre banales, y injectant suffisamment de personnalité pour que les compos marquent profondément certaines parties du cerveau. On pourrait élargir le cercle des influences à Every Time I Die et Norma Jean, notamment par certains riffs (Fog Lights), allant jusqu'à se lancer dans des parties vocales presque heavy (Mayday! Mayday!, Mutiny Aboard) sans faute de gout, ou dans un dernier morceau (Nimrod Glacier) avec une fin amenant au repos.

Même lorsque le chant clair plus typique s'invite dans la partie (Brighter Than You I Light Up The Stars), rien ne laisse présager de mauvais moment : l'ambiance Rock'N'Roll est bien présente, avec un feeling Hardcore Metalisé qui ne tombe jamais dans une musique impersonnelle. Les successions de plans n'entravent jamais l'écoute, tout en permettant à certains morceaux de briller : Fog Lights pour son intro explosive, Phoenix VS. Owls et son refrain martelé ou encore le groovy Harlots Washed Down With Milk. On retrouve la folie dévastatrice du +\-EP via la batterie de Henry The Hexapus, ou la section rythmique au complet, tenant en haleine jusqu'à la dernier seconde de Tiger Peacock ou Empire.

 Plus\Minus a bien progressé en 2 ans. En passant d'un Mathcore massif à un son plus mélodique, le combo se hisse dans la droite lignée de la scène Américaine, sans pourtant délaisser son brin de folie. Emerald Island possède toutes les cartes en main pour faire parler de lui, ne reste aux lecteurs qu'à se lancer...

A écouter : Fog Lights - Phoenix Vs. Owls - Mutiny Aboard

+\-Ep ( 2008 )

 +- (PlusMinus) est un quatuor originaire de Kiev. 3 ans après la formation du groupe, la deuxième production, +-Ep arrive jusqu'à nos contrées. Pour se forger une rapide idée, le groupe joue un mathcore assez proche de Harlots, avec ce sentiment de violence primale, condensé.
Une légère intro d'une minute, toute droit sortie d'un film de gangsters, précède un déluge aux titres aux 3/4 ukrainiens (Animal, Уйти, Больше Сил et От Белого к Чёрному). Le timbre se veut un croisement hybride entre Harlots et Zao. Rugueux, criard sans être insupportable, agressif sans être haineux et évitant le piège des voix claires en support (bien que ce type de chant soit présent sur quelques secondes de Уйти). Musicalement, pas d’innovations, de coup de génie mais un métal rentre-dedans, rapide, pesant à base de double pédale, de cordes tourmentées
A noter quelques breaks, par exemple sur Больше Сил, presque déconcertant, havre sonore au sein d'une averse de coups, de notes, de hurlements… ou le break final de От Белого к Чёрному avec ses paroles scandées en chœur. On peut reprocher une durée plutôt courte, mais la qualité des 4 compositions est au rendez-vous. La volonté de chanter en ukrainien sur la plupart des morceaux peut sembler osée, et la barrière de la langue peut freiner l’auditeur, le privant d’une agréable surprise.
En 10 minutes, +- montre que le mathcore n'est pas l'apanage des terres américaines. Les ukrainiens frappent fort avec cet Ep déchainé, frénétique. Certes quelques défauts sont perceptibles, mais ce sentiment de libération qui se révèle à la fin de +-Ep permet de passer outre. +- livre un second jet de très bonne facture, qu’il serait ennuyeux de délaisser…

A écouter :
PlusMinus

Style : Mathcore
Tags :
Origine : Ukraine
Myspace :
Amateurs : 2 amateurs Facebook :