logo Pledge Alliance

Biographie

Pledge Alliance

Formé en '99 à Graz (Autriche), Pledge Alliance prend forme en tant que quintet autour di'nfluences communes hardcore et metal. Le groupe arrive à s'exporter le temps de quelques tournées européennes et joue avec des formations telles que Catharsis (désormais Newborn), Converge, HK, With Love, Creation is Crucifixion etc. Après une première démo, le MCD trümmer einer zerborstenen welt (sept '02) voit le jour, et il est suivi de près par le split CD avec les français de HK. Le 1er janvier '04 les autrichiens font leurs adieux à la scène, les divergences personnelles et musicales s'étant accumulées au cours des années.

Chronique

Split avec HK ( 2003 )

Comme à son habitude, Impure Muzik emploie les grands moyens au niveau du visuel. Un jolie digipack bleuté renferme les textes traduits en 3 langues (français, anglais, allemand) et chaque morceau à droit à sa petite page perso et à son artwork. Bref, c'est très travaillé et ça en jette! Au delà de cette apparente "douceur", c'est pourtant le chaos qui s'émane de la musique des 2 groupes. 7 morceaux (3 pour HK et 4 pour Pledge Alliance) à l'âme résolument "punk", hurlés et torturés sont au programme.

Les 3 premières compositions de HK, comprenez Human Kaos, reflète avec exactitude le nom du groupe de Montceau les Mines. HK produit un hardcore pur sans concession. Ne cherchez pas ici les touches métal à la mode dans le milieu, les 14 intenses et émotionnelles minutes des français sont forgées dans un math-core violent servie par un chant écorché.

Si quelques accalmies sont perceptibles, notamment sur "Last eye motion", elles permettent au groupe de replonger encore plus profondément dans le chaos musical et nullement de vous laisser le temps de reprendre un peu d'air. Cette violence viscérale n’est cependant pas "gratuite", la musique de HK prend tout son sens lorsque l'on s'attarde sur les paroles. Celles ci traitent avec une grande sincérité des comportements de la société et de la folie des hommes.

On ressent l'empreinte noise-core de groupes comme Botch ou Knut, mais avec ce grain de folie en plus, un peu comme si ces derniers jouaient avec les doigts dans la prise. En effet, le tout est totalement survolté, les changements de rythmes, les breaks, les riffs incisifs s'enchaînent sans suite "logique". L'ensemble pourra de ce fait paraître indigeste aux nouveaux venus du genre mais prendra les autres aux tripes.

Après la claque expédiée par HK, suit Pledge Alliance. Dès les premières mesure un constat plus qu'évident s'impose: PA aime beaucoup Catharsis. La ressemblance avec le groupe culte est vraiment frappante sur "Die früchte des zorns", premier morceau des autrichiens. Le groupe évolue donc dans un registre metal-core mais à l'esprit très "punk", en témoignent les paroles traitant de sujets comparables à ceux de HK.

La musique de Pledge Alliance est lourde, sombre et glisse sur un tempo lent propre aux formations metal. Le chant guttural et extrêmement rapide donne une sacrée pêche à l'ensemble et compense un peu le coté "déjà entendu" mais toutefois "très accrocheur" des compositions.

La musique des autrichiens n'est donc, certes, pas très originale, mais plaira sans aucun doute aux amateurs de metal aux touches hardcore (ou l'inverse).

Ce split franco-autrichien réunissant des formations musicalement éloignées mais aux convictions similaires est une très belle réussite. Servi par une production plus qu'honorable et un packaging magnifique, il contentera les auditeurs de musiques extrêmes un tant soit peu "punk" dans l'âme!

A écouter : We Are The Others (HK), Usque Ad Finem (PA)