Albums du moment
Pochette Quadra
Pochette Lokabrenna Pochette The Fallen Crimson
Chroniques
Pochette Hällas
Pochette Carnivore
Pochette Bloem
Pochette Sisyphus

Biographie

Pink Mountaintops

Pink Mountaintops est le projet de Stephen McBean, artistes ayant participés à de nombreux groupes aux univers bien différents, du hardcore, du punk et sont plus connus Black Moutain rock 70’s influencé par une ribambelle de groupe tels Led Zeppelin, Black Sabbath ou encore Creedence Clearwater Revival. Avec ce projet (plus ancien que Black Mountain) McBean donne dans le folk rock / blues façon Neil Young mais avec toujours une petite touche en plus histoire de différencier le groupe, cette petite touche donnerait elle dans le stoner voir le doom.
Le groupe sort en 2004 son premier CD éponyme, en 2005 ils reviennent avec un EP vinyl (The Ones I Love) puis finalement en 2006 leur second véritable album : Axis Of Evol avec pour thème la religion. Entre les deux le groupe a mué, évoluant toujours dans les mêmes eaux tout en se différenciant : un régal.

Chronique

Axis Of Evol ( 2006 )

Le succès (mérité) de l’éponyme de Black Mountain aura permis de mettre en avant un des autres projets de McBean : Pink Mountaintops, qui s’en plaindra ? Pas moi en tout cas. Black Mountain étant l’une des découvertes de cette fin 2005 c’est avec empressement que ce Pink Mountaintops arrive dans mon lecteur CD. Et de nouveau la magie opère, on ne donne pas dans le même style, Pink Mountainops est plus épuré et simpliste comparée à Black Mountain ; pourtant l’univers reste plus ou moins similaire.

On donne dans le rock comme on le faisait lors des fécondes années 60 / 70 ; et ici au lieu d’un rock aux sonorités un peu heavy / psyché c’est du coté du folk et blues qu’il faudra chercher les sources d’inspirations. On pense forcément à Neil Young même si la voix est ici plus grave, les compositions semblent faussement simpliste mais transpire la mélancolie et le mal être. Au fur et à mesure que les titres passent l’univers de ces cîmes roses semblent de moins en moins chatoyante, car là où on pensait trouver un peu de gaîté la voix de McBean vient nous rappeler à une triste réaliser. Petit à petit la musique qui tentait de joyeuse percée (comme sur Cold Criminals ou New Drugs Queens, au nom évocateur) s’alourdit et suit une pente de plus en plus marqué vers le lourd et l’oppressant malgré quelques débats perdu d’avance.
Même aidé de voix féminine la musique plonge vers le spleen, Slaves placé à mi chemin des 7 titres (et 34 minutes) de ce Axis Of Evol on est le point culminant. Parfaite illustration de la pochette du CD (un tas de squelette parmi lesquelles certains s’ébattent avec des roses) le contraste entre allégresse et morosité retranscrit à merveille musicalement.
Les amateurs de Doom / Sludge / Stoner ne seront pas dépaysé par une telle lourdeur. Le défaut des CD promos et l’absence de livret, et donc de paroles, pourtant de ce coté il aurait été intéressant de voir ce qu’avait à dire McBean, les derniers morceaux du CD, un peu moins oppressant que le pivot qu’est Slaves, semblant parler de plus en plus de Jésus (l’album parlant apparemment exclusivement de religion).

Avec ce Axis Of Evol McBean prouve, s’il en était besoin, son talent de songwriter, capable de changer de style et de faire mouche dans les deux ; le personnage, véritable figure rock, impressionne. Axis Of Evol donnant dans une sorte de Folk Stoner devrait ravir les aficionados de mélodies mélancoliques, malgré sa courte durée il est à chaudement recommander.

MP3 : New Drugs Queens (pas forcément la plus représentative)

A écouter : Slaves, How We Can Get Free, Plastic Man, Youre The Devil, ...