Chroniques
Pochette Księżyc milczy luty
Pochette Unique
Pochette Currents
Pochette Endless
Pochette Healed By Metal
Pochette Erase Me Pochette Jericho Sirens

Biographie

Pilori

C'est au cours de l'été 2015 que le projet prend forme, à Rouen (Normandie), sous l'impulsion de membres (ou anciens membres) de Nuisible, The Birds End, VenosaElephantsSutter Cane ou encore Toboggan, désireux de monter une formation mélangeant des influences crust, grind, et black metal.

A partir de mars 2016, Pilori sort de son local de répétition pour commencer à jouer en live (avec Regarde Les Hommes Tomber, Harm Done, Cowards, ...). Une première demo 4 titres sort sur Bandcamp (en téléchargement libre) au mois de mai, puis en format cassette fin juillet via un jeune label du Kazakhstan, Red Truth Records. Un split avec Dakhma (Post-Black) est annoncé pour fin 2017, ainsi qu'un premier opus pour le début de l'année suivante.

Split avec Dakhma ( 2017 )

Pour ce split avec Dakhma, les normands de Pilori sont passé à la vitesse supérieure, que ce soit en termes de production (avec Camille de Smohalla aux manettes) comme de composition et d’intention.

Via Crucis donne le temps dès les premières secondes : un très bon mix d’énergie brut (le chant est particulièrement jouissif), d’ambiances malsaines (arpèges nauséeux blackisants du plus bel effet) et de passages chaotiques des plus furieux. Le Baiser s’avère dès son intro, plus aérien, permettant de révéler une facette d'avantage intimiste et mélancolique du groupe. Bien que plus mélodique, ce second morceau n’en reste pas moins fidèle à la patte du groupe, avec une touche Hardcore catchy prononcée.

Le silence devient larsen, les paroles deviennent morsures.

Deux excellents morceaux, plus que prometteurs quant à la suite des hostilités. Dakhma quant à eux nous viennent du Michigan, et évoluent dans un Black Metal plus traditionnel qui rappelle les grandes heures scandinaves des années 90, ce qui s’avère paradoxalement particulièrement rafraîchissant à l’heure où tant de groupes tendent et peinent à se détacher de l’influence des monstres sacrés de la nouvelle génération, Deathspell Omega en tête. La plus-value vient ici de la sincérité qui transpire du chant d’écorché du hurleur, ce qui assure une certaine cohérence avec les morceaux de Pilori malgré le grand écart apparent stylistiquement parlant.

Un excellent split, une très belle découverte donc.

Démo ( 2016 )

En a peine quatre titres, Pilori s’emporte dans des contrées extrêmes : la combo signe ici sa première démo, annoncée comme dans la continuité de groupes comme Rotten Sound, Gaza, Cult Leader, … Au menu : d’un mix brutal entre Crust, Hardcore et Black, le combo lâche des ambiances (intro de « Seul Contre Tous » aux dissonances blackisées ou le côté très Hardcore de « Ce que je suis … ») mais ne tombe pas dans une redondance sonore (parties rythmiques variées, riffs bien loin de deux accords sans âme), même si la partie vocale est l’aspect le plus linéaire ici.
Dans les affiliations sonores, on retrouvera Young and in The Way (période When Life Comes to Death), Trap Them ou Cult Leader, mais le principal soucis est que l’aspect Démo se ressent sur l’ensemble des quatre compos, à la fois dans la prod mais aussi dans la justesse de l’ensemble : le son crade mais également les cordes manquant de finesse (« Seul Contre Tous ») ou les ralentissements de tempo cassant le rythme de l’ensemble. D’autres groupes arrivent très bien à obtenir un rendu équilibré tout en pratiquant des styles extrêmes (on prendra en exemple Gasmask Terror, Pilori aborde les mêmes thèmes dans ses paroles), mais ici il manque quelque chose pour se dire que Pilori a sorti une démo idéale : ce disque est taillé à coups de burin, laissant les finitions abruptes et à vif, qui ne plaira pas à tous.

Résolument sombre dans sa musique et ses lyrics, Pilori souffre peut être de quelques écueils (on aurait aimé que les parties les plus lentes soient moins présentes ou un peu plus de précision dans les compos) mais la base est là, solide et assumée. On attendra le split à venir ou le premier LP pour valider les espoirs que l’on porte sur le combo.

Pilori

Style : Crust / Hardcore
Tags : - -
Origine : France
Bandcamp :
Facebook :
Amateurs : 1 amateur Facebook :