Albums du moment
Pochette Spotted Horse
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Our Voices Will Soar Forever Pochette Back In Business
Chroniques
Pochette Algleymi
Pochette Carrion Spring
Pochette Downward Motion
Pochette Old Star
Pochette The Chosen One Pochette A Throne of Ash,

Chronique

Demo ( 2010 )

Voici les Pigeon, ces habiles oiseaux qui viennent illuminer l'enfer de nos villes de leur belle robe grise. Avec ce doux nom, on pourrait presque s'attendre à une resucée de Pelican, Red Sparowes ou autres volatiles si bien installés dans le domaine du Post-Rock.

Pas du tout. Pigeon fait complètement l'inverse et tape plutôt dans le Funeral Hardcore. C'est cela même, et il faut bien dire que le terme n'est pas du tout usurpé. Sainte lenteur portée en étendard à la manière du Paranoid Illusions - Paranoid Delusions de Pulling Teeth, plombage au mazout comme le font les Black Sheep Wall, avec une bonne dose noirceur et de violence auditive que ne renierait un III - Architects Of Troubled Sleep de Cursed... Voilà un bref tour d'horizon des influences du combo rennais qui lâche avec cette démo deux titres d'un gros Hardcore dégueulasse qui tâche telle une grosse fiente gluante sur une vitre.
Un premier jet qui se veut dégoulinant, glauque et surtout sacrément méchant avec un univers plombant dont les ralentissements ne font rien pour rendre la chose plus confortable. Un vice et une violence qui s'insinue lentement en nous sur deux titres dont le premier, "Birth Control Manifesto", contraste par ses passages Postcore et la tension entre les atmosphères presque planantes ou arpèges mélancoliques et la furie dans les riffs aussi lourds que du plomb. Le second, "Anchorite", nous plonge dans des bas-fonds sales et malsains, fournis de nombreux breaks avec un final chaotique à se faire broyer de toute part. De toute manière une fois l'écoute de ces deux titres entamés, tu comprends aisément pourquoi on les retrouve chez Throatruiner Records label d'un fin goût et de quelques joyeusetés calé entre le s/t de Nesseria et How Hate Is Hard To Define de Plebeian Grandstand.

En bref, cette première démo de Pigeon expose déjà un style qu'on espère encore plus affirmé sur une prochaine sortie allongée dans la durée, histoire d'en prendre encore plus dans les dents.

La démo DIY est disponible chez Throatruiner Records, ou en libre téléchargement sur le myspace.

A écouter :
Pigeon

Style : Hardcore
Tags :
Origine : France
Myspace :
Amateurs : 6 amateurs Facebook :