Titre : Antebellum Death'n Roll Année : 2006
Nombre de titres : 12
Acheter : logo amazon
Collection : 4 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 16.38/20 (4 avis dont 3 avec commentaire)


Les membres qui ont aimé Antebellum Death'n Roll aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

Havelock 16 / 20 Le 26/04/2007 à 18H40

Le terme de death’n’roll a été accolé à l’origine à la musique de Entombed pour sa manière de mixer des éléments typique du death à des structures et des rythmes rock’n’roll. Aujourd’hui, les petits Frenchy Nancéen de Phazm marchent dans les pas de ces grands anciens avec ce mix entre death, black et rock sudiste, voix gutturales et parties d’harmonica blues, guitares très grasses et basse groovy, riffs rock, rythmique lancinante, arpèges saturés, ambiance lugubre et malsaine. Le tout est assaisonné de textes (en anglais) d’un humour caustique macabre hilarant, l’ensemble des chansons de l’album se déroulant dans l’enceinte d’un cimetière de Louisiane.

Les images mentales qui surgissent immédiatement à l’écoute de la musique de Phazm, ce sont des ricains redneck cajun en salopette sale et graisseuse, couvre-chef cradingue vissé sur le crâne, carabine sur les cuisses, sirotant un whisky de contrebande sur la terrasse en bois d’une vieille cabane perdue dans le bayou, un marais de Louisiane, les moustiques, la chaleur moite et étouffante, les serpents et les alligators, des choses visqueuses ou gluantes qui se tapissent dans l’ombre, une vieille mama black édentée jouant avec des amulettes vaudou… L’adjonction de dobro, de guitares slide au bottleneck et d’harmonica dans les compositions est un véritable billet d’avion pour le sud des USA.

Pierrick, le frontman, est déjà connu comme étant le chanteur de Scarve. Ici il expérimente jouissivement le mélange des genres, on imagine bien Phazm comme le rejeton de Satyricon, Celtic Frost et Lynyrd Skynyrd, le tout agrémenté de petite touches de psycho billy et de bluegrass. La musique de Phazm est graisseuse, sale, méchante, le mariage de la musique extrême et d’un rock’n’roll groovy et ténébreux. La production est très roots, les sonorités râpeuses allant à merveille avec le style de musique qui, par certains aspects mid tempo et heavy, se rapproche dans l’esprit de formations aux accents sudistes telles que Black Label Society ou Superjoint Ritual. Un son gras mais précis qui met en avant les guitares.

J’ai eu la chance de voir le groupe en concert. Outres ses textes parlant avec beaucoup d‘humour, de nécrophilie, de cannibalisme ou de zombies et de vaudou, Pierrick portait un magnifique Tee Shirt du film culte L’enfer des Zombies du pape du cinéma bis Italien Lucio Fulci. Dans la salle 3 faux cadavres en décomposition accueillaient le public. Du bon gros délire pour une musique pêchue et aboutie qui vaut largement le coup d’être soutenue.

metalbarak 18 / 20 Le 17/04/2007 à 17H02

Une tuerie tout simplement, un des meilleurs albums metal de 2006 !!!

Ark Age 17.5 / 20 Le 15/04/2007 à 14H51

Cet album est génial à tout point de vue!