Albums du moment
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Back In Business Pochette Hvísl Stjarnanna
Chroniques
Pochette Rammstein
Pochette Syntheosis
Pochette Flub
Pochette Masses
Pochette Defeater Pochette Compromissions

logo Pg. 99

Biographie

Pg. 99

Mike, George, John  (Guitare)
Kevin, Brandon (Basse)
Chris, Blake (Chant)
Jonny (Batterie)

Pg. 99 est un collectif regroupant 8 personnes (6 à sa création) créé à Sterling (USA) durant l'hiver 1998. Durant leurs 5 années d'existence pg. 99 est rapidement devenu une référence de la scène emo hardcore grace à leur propension à changer de style (punk rock, metal, screamo, hardcore) tout en restant homogène et cohérent. Pg. 99 est à l'origine de 14 productions sur divers labels indés (Robotic Empire, Reptilian, Robodog et Magic Bullet) dont les titres sont toujours préfixés de "Document #". Les points culminants de la carrière du groupe furent assurement les Document#5 et #8 ainsi que les splits aux côtés de City of Caterpillar, Majority Rule et Circle Takes The Square. Intense, bruitiste et original, le hardcore de Pg. 99 a marqué de manière indélébile le hardcore moderne et en particulier le screamo.

Chronique

18 / 20
2 commentaires (17.25/20).

Document #8 - s/t ( 2001 )

Entité à géométrie variable, aux influences et possibilités démultipliées, Pg. 99 s'inscrit définitivement parmi les feuillets emo hardcore les plus typiques. Cadrés par un son résolument screamo, les gaziers adoptent instinctivement des postures punk hardcore, emo-violence voire metal dans les tirades les plus plombées. Saturé de morceaux incroyables, Document #8 est le point d'orgue de leur courte mais prolifique existence, parsemée jusqu'à la fin de concerts mémorables (dont un à 14 membres).

D'une souplesse et d'une modularité rarissime dans le genre, Pg. 99 est un esthète en quête de l'énergie segmentée et violente ("Your Face Is A Rape Scene"), de la catharsis régurgitée ("In Love With An Apparition") et de bouffées old-school revigorantes ("The List"). Sur le chemin de croix, au milieu des édifices calcinés par la foudre ("Life In A Box", "We Left As Skeletons"), une poignée de parcelles lumineuses campent l'espoir et la clarté. Les guitares se gonflent alors d'hélium, peignent des textures moroses et arpentent la voûte céleste lors de marches instrumentales post-emo touchantes et aériennes ("The Hollowed Out Chest Of A Dead Horse") ; Un aspect que l'on retrouvera développé à son paroxysme un temps plus tard chez City Of Caterpillar. Ivre de liberté, le combo s'immisce et occupe ainsi de nombreuses strates tout en conservant un background cohésif, écorché et spontané. Une toile de fond qui va jusqu'à finement revêtir une capuche glauque et inquiétante matérialisée par les riffs stridents de "Ballad Of Circling Vultures" mais surtout, par "The Lonesome Waltz Of Léonard Cohen" ; composition angoissée et angoissante, au tempo ralenti et au chant littéralement soufflé d'un corps malade. Le malaise, puis la mort.

Pg. 99 est un collectif de scribes unique et précieux, à l'imagination débordante et à l'impact décisif sur l'ensemble de la scène post hardcore des années '00. Quant à ce Document #8, il subsiste dans les mémoires et dans les cœurs, comme un incontournable d’une scène moderne en recherche de terrains de jeu bien plus accidentés et périlleux que ceux du hardcore simple et efficace.

Page MySpace

A écouter : surtout celui-ci