Titre : Faith Divides Us - Death Unites Us Année : 2009
Nombre de titres : 10
Acheter : logo amazon
Label : Century Media Records
Collection : 16 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 16.8/20 (5 avis dont 5 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé Faith Divides Us - Death Unites Us aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

letatar 18 / 20 Le 27/12/2018 à 00H00

"As horizons end" annonce un Paradise Lost au sommet de sa forme : guitares inspirées alternant riffs puissants, riffs mélodiques, soli prenants, atmosphère solennelle soulignée par d’excellentes lignes vocales, lourde frappe à la batterie. La tristesse, la mélancolie, la gravité sont présentes du début à la fin même dans les passages étonnamment rapides de "Frailty". Pour les bémols : (encore une fois) peu de place accordée à Stephen Edmondson, son des grattes un peu trop propre, manque de surprises. Si on connaît leur discographie on reste en terrain très connu, si bien que l’avant-dernier morceau passe inaperçu et sonne comme une redite peu inspirée de passages précédents et de morceaux passés (couplets à la "Pity the sadness").
Ces bémols ne pèsent pas bien lourd face à la qualité globale de cette réalisation, une de leurs meilleures.

Sur scène Nick Holmes a toujours été inconstant d’un concert à l’autre. La tournée qui a suivi cette sortie n’a pas fait exception, avec un chant faiblard lors de leur passage au Toulouse Metal Fest de 2010. Néanmoins avec le recul je préfère être indulgent avec lui car sur la plupart des morceaux il change plusieurs fois de registre et de timbre de voix, avec des lignes de chant franchement pas évidentes. C’est un bon voire très bon chanteur qui sait créer et enregistrer de superbes lignes vocales, mais pas un chanteur d’exception capable de tout recréer en concert. Donc avant d’aller les voir il faut bien se mettre en tête que le rendu sera moins poignant que sur album. Et dans un bon soir on peut assister à une très bonne prestation, comme ce fut le cas à Toulouse pour la sortie de l’album suivant.

burning frost 15 / 20 Le 03/10/2010 à 14H19

N'étant pas un grand connaisseur de ce groupe, je me permet juste de reprocher le manque de "tube" que j'avais tant apprécié sur In Requiem.

is93000 17 / 20 Le 13/06/2010 à 22H10

Un vrai retour à la noirceur et au son des débuts comme Icon. En un mot Excellent album

vigo59 19 / 20 Le 07/12/2009 à 10H55

Etant fan de Paradise Lost depuis le dèbut(j'ai même leur logo tatoué dans le dos), je trouve que cet album est MONSTRUEUX de puissance ; ça fait plaisir de les entendre revenir à quelquechose de plus doom et mélancolique Faut pas se leurrer il n'y a pas de révolution dans cet album il y ajuste de très très bon morceaux du dèbut à la fin

Chapelier-Fou 15 / 20 Le 19/10/2009 à 23H27

Si "In Requiem" affirmait haut et fort ce que "Symbol of Life" ou "Paradise Lost" sous-entendaient, ce "Faith divides us, death unites us" le crie bien méchamment.

Finies les excapades new-wave, electro, folk, pop que sais-je. Le son est plus difficile et poursuit avec une logique implacable l'oeuvre des britanniques. "In Requiem" synthétisait la carrière du groupe avec des morceaux un peu pour tout le monde. Le fan primitif avait sa claque avec "Never for the damned", tandis que le dernier venu pouvait se régaler avec "The Enemy".

Dans "Faith divides us...", force est de constater que le public visé est plus facilement celui des débuts. Plus noir, plus agressif et plus brut, on découvre un album surprenant dans sa qualité de retour aux sources. Seulement, les sources en question ne sont pas les élégants "Icon" ou "Draconian Times", mais plutôt "Lost Paradise" ou "Gothic".

Voilà, ils nous ont prouvé qu'ils étaient revenus dans le droit chemin, maintenant, à quand le chef d'oeuvre ?