Albums du moment
Pochette Spotted Horse
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Our Voices Will Soar Forever Pochette Back In Business

Biographie

Pantha Du Prince

Pantha Du Prince est Hendrick Weber, un DJ et producteur allemand qui a commencé à sévir dans les clubs à l'aube des années 2000. Son premier véritable album, Diamond Daze en 2004 rend hommage au son so British des années 80, personnifié par les shoegazers de Slowdive ou My Bloody Valentine. Ajoutez à cela une passion naturelle pour la Techno et la musique minimaliste et vous obtiendrez le premier succès critique du natif de Hambourg.

Le compositeur persévère et sort This Bliss en 2007 et le très acclamé Black Noise enregistré en partie dans un chalet situé au coeur des alpes suisses en 2010. Celui-ci parait sur Rough Trade, en plein renouveau de la musique electro dans les milieux indés, boostés à l'Animal Collective depuis quelques mois.

Chronique

16.5 / 20
1 commentaire (17/20).
logo amazon

Black Noise ( 2010 )

Dans la liste longue comme le bras des albums importants affiliés aux musiques électroniques de 2010, un entre autres aura marqué l'année aux côtés des bidouilles colorées de Four Tet, de l'enivrant Gonjasufi et autres nerds de Crystal Castles. Cet album c'est le troisième de Pantha Du Prince, intitulé Black Noise.

Pantha Du Prince fait parti de ces artistes qui fonde ses travaux sur la Techno de Détroit, mais avec une visée minimaliste comme Gas ou Trentemoller. Il n'est donc pas question ici de Techno tapageuse et grossière gravée au burin sur des compils de tuning. On parlera plutôt de grâce, de légèreté, de délicatesse, de subtilité des sons et de profondeur des textures sur ce Black Noise. C'est ce genre d'apparat que revêt Pantha Du Prince sur ces onze titres propices à l'évasion et à l'émerveillement des sens. L'album est construit sur un agglomérat de sonorités diverses et de nappes plongeantes et intenses. Si Black Noise garde un environnement métallique et électronique important, il n'en demeure pas moins attrayant, voluptueux et chaud comme une pluie d'été (à l'opposé de la froideur caractéristique des productions de Trentemoller par exemple) pour son minimalisme hypnotique et même dansant. Attention, on n'est pas du tout dans le trip dancefloor pour faire remuer les fesses du beauf et de la pouffe imbibée dans des boites minables sur fond de Dance / Rnb dégueulasse. Et pourtant, Black Noise n'en est pas moins entrainant à la manière de Swim de Caribou, avec la classe et l'élégance exacerbée. 

Un point reste très important dans cette œuvre c'est le versant émotionnel qui atteint des sommets de beauté comme le suggère la pochette au massif montagneux. Bien sûr le travail d'orfèvre sur les sons est magistral, conférant en grande partie leur charme aux titres. Les compositions, brillantes, étincellent de leur précieux éclats comme sur Satellite Sniper ou nous font chavirer par leur deep house pénétrante (A Nomad's Retreat). Le morceau Behind The Stars et ses basses puissantes et ronronnantes, laisse place aux sublimes claviers de Bohemian Forest puis à la multitude de cliquetis de cristal d'Abglanz bientôt recouverts par des percussions tribales. On notera que Noah Lennox (Animal Collective / Panda Bear) vient poser sa voix sur le cosmique Stick To My Side se mariant très bien à l'atmosphère du disque alors que Tyler Pope (LCD Soundsystem) s'occupe à faire ronfler les basses sur The Splendour.

Black Noise est un magnifique voyage onirique entre plages d'Ambient pleines de mystères (Im Bann) et Techno lancinante minimale et obsessionnelle, qui n'ont pas fini de rythmer vos écoutes nocturnes pour venir vous hanter jusque dans vos rêveries. Puisque la musique électronique se fait intelligente, réfléchie, spleenétique et apaisée, il convient d'accorder toute son importance à cet opus de Pantha Du Prince.

A écouter : de nuit