logo Ominous Ruin

Biographie

Ominous Ruin

Formé en 2010 dans la Bay Area de San Francisco et composé de Randy Lopez à la batterie, Alex Bacey à la guitare, Mitch Yoesle à la basse et Adam Rosado au chant, Ominous Ruin ne tarde pas à produire une première démo sans titre, suivie d'une seconde en 2014. Il faut attendre 2015 et la sortie de Exiled, EP de 6 titres pour confirmer le statut de solide outsider du quintet américain. Après quelques changements de line up en 2020 (Harley Blandford à la batterie et Joel Guernsey comme second guitariste), le groupe entre en studio pour enregistrer Amidst Voices that echo in stone, le premier album de la formation qui sortira chez Willowtip Records le 26 février 2021.

Chronique

Amidst Voices that echo in stone ( 2021 )

Pour cette deuxième découverte du Tech Deathember, on oublie les petits leads mignons et les guitares acoustiques. Les gars de Ominous Ruin, originaires de San Francisco, ont été élevés à la scène Death Metal US et ils le font savoir bien vite.Le premier titre, Ritual, donne le ton et fracasse la tronche d'entrée de jeu avec ses riffs de  guitare en saut de corde, tapping et gros tremolos. On tape clairement du côté du Brutal Death Technique avec une batterie qui blaste non-stop et un chant guttural au possible.
Très largement influencé par Deeds of fleshSevered Savior et Odious Mortem (avouez que c'est plutôt flatteur comme comparaison), ce premier album des Californiens propose une interprétation impeccable de ce qu'était le Tech Death de la Bay Area des années 2000.
Violent, rapide, méchant et malsain, Amidst Voices that echo in stones n'offre rien de nouveau sous le soleil de San Francisco mais prouve que Ominous Ruin a parfaitement digéré son glorieux héritage.

A écouter : Deception, Attuned to the chasm
Ominous Ruin

Style : Brutal Death Metal Technique
Tags :
Origine : USA
Amateurs : 0 amateur Facebook :