Albums du moment
Pochette Monumenty selhání
Pochette A Different Shade of Blue
Pochette A Dawn To Fear Pochette Nighttime Stories
Chroniques
Pochette Etrange
Pochette Errorzone
Pochette Dreams of Quiet Places
Pochette Hallucinogen Pochette Nest

logo Off Minor

Biographie

Off Minor

Steve Roche (Batterie)
Kevin Roche (Basse)
Jamie Behar (Guitare)
Matt Smith (Basse), désormais au sein de Hot Cross

Suite au regretté split de Saetia en 1999, 3 des 5 membres forment sans attendre Off Minor. Désireux d'un renouvelement, le trio est loin de reproduire ou de s'inspirer des travaux réalisés au sein de Saetia. Empruntant leur nom à une chanson de Thelonious Monk, ténor décédé du jazz et de la musique improvisé, ils optent pour une interprétation très libre sur la forme, alliant l'élégance des arpèges et la puissance du hardcore.

Chroniques

Some Blood Innominate

Some Blood ( 2008 )

Comme d'hab', Off Minor torche l'affaire en 20 minutes à peine. Comme d'hab', Off Minor te plante une poignée de morceaux emo hardcore, les pieds fossilisés dans les 90's avec les paroles hargneuses qui vont avec. Et ce n'est pas le très long "Practise Absence", doublé de sa touche vocale féminine, qui feront prendre à Some Blood une tournure inattendue. Off Minor se racle la gorge comme ils ont toujours su le faire. En découpant les mots comme sur le sacro-saint "In-nomi-nate / A-nato-mical". En exsudant les textes comme un jeu vindicatif de questions/réponses. En soulevant le cœur jusqu'à la glotte avec les habituelles lignes de basse assassines appropriées à la situation. C'est ça le propos de Off Minor. Rien d'autre. C'est bien cette propension à la constance qu'il faut ici apprécier, en dehors du temps et des modes. C'est joué dans le jus et dans les veines. C'est envoyé Straight, sans retenue, comme un faisceau free-core décomplexé jusqu'à l'os. Puis lorsque la tension est maintenue comme on presse un ressort entre le pouce et l'index ("Pratice Absence"), c'est finalement pour te mettre à genoux d'un souffle virulent qui fait monter l'aiguille très haut dans le rouge. Au-delà de cette agressivité palpable de toute part, ces éternels ados trouvent encore le moyen de caler une paire d'ultra-tubes à faire des roulades dans ton salon le dimanche après-midi. Il y a d'abord l'entame bourdonnante imparable ("Neologist") et surtout "Everything Explicit", dont la décharge se propage comme un courant électrique, des avant-bras jusqu'aux reins, en passant par l'échine. C’est toujours ça de pris.

A partir de là, je crois qu'on a à peu près tout dit sur le contenu de Some Blood. Quant au contenant, il se fend d'un visuel original tamponné PurePainSugar (à qui l’on doit leur récente venue en France), Narshardaa (Europe) et Paramnesia (US). Avec le disque (bleu, rouge ou noir), il y a même un coupon pour télécharger les morceaux au format numérique, qu'on peut également obtenir à prix libre chez Paramnesia.

A écouter : Neologist - Everything Explicit

Innominate ( 2004 )

Avec une line up triangulaire peu usité dans le genre emo hardcore et de part un nom emprunté à un morceau de jazz, ces 3 rejetons de Saetia mettent clairement en exergue leur désir de rompre avec les cadres et les jalons bien en place. Innominate persiste aujourd'hui comme un disque unique, point de convergence d'une énergie hardcore et de mélodies à fleur de peau construites autour de structures alambiquées et très jazzy dans l'esprit (plus que dans son).

Si on retrouve quelques relents issus de Saetia, notamment cette manière caractéristique de ponctuer la fin d'un riff par une longue note aigue et incisive suspendue dans les airs ("Demolition Heuristic"), Off Minor arpente des sentiers encore vierges ou bien mal débroussaillés. La patte du trio est ainsi parfaitement reconnaissable, tant dans le son très brut presque typé live que dans cette assise faussement instable berceau de compositions imprévisibles. Cet aspect presque improvisé ne les empêche aucunement d'accoucher de tubes emo hardcore, en témoigne "Cadaveric", imparable morceau d'ouverture au sein duquel les 2 chants se répondent et se superposent sur une ligne de guitare énergiques et bourrée d'arpèges.
Off Minor joue également sur de folles montées en puissance fougueuses et noise entrecoupées de parties minimalistes et mélodiques ("Inadequate in Absence of you", "Family Circus") accentuant encore les aspérités du hardcore des new yorkais. Le tout est servi par une production qui met en avant l'assise rythmique. Très présente, la basse apporte son lot de mélodies rampantes ("Devil Ether") et chaque frappe vive et sèche de Steve Roche sur ses fûts résonne comme autant de coups de feu perçant les tympans sans relâche.

Disque atypique dans le paysage emo hardcore et d'une grande intensité de part sa charge émotionnelle, Innominate apparait comme l'aboutissement d'un trio désireux d'ouvrir de nouvelles portes et fait office de véritable pied de nez à tous les emo bands ne jurant que par l'emploi de 2 guitares. Très peu pour eux.

A écouter : Cadaveric - In SL - Family Circus - Devil Ether