Albums du moment
Pochette Street Heat
Pochette Necroceros Pochette Vivre Encore
Chroniques
Pochette Ultrapop
Pochette Tonic Immobility
Pochette animus
Pochette W Śnialni
Pochette I
Pochette Silent Running Pochette Stillness

Biographie

Gràce à D-Side et au site obskure.com , la compilation Obscur st née pour nous faire (re-)découvrir l’univers musical du mouvement gothique.

Chronique

15 / 20
2 commentaires (0/20).
logo amazon

Obscur ( 2004 )

Avec 3 CD, 38 titres plus pleins de clip cette compilation est l’une des plus belles pièces jamais éditées dans la catégorie « Goth ».
L’écoute complète de cette compilation est une sorte de rétrospective de ce qui s’est fait de mieux dans la musique rock sombre mais aussi explore l’alliance des machines et des guitares.
Le 1er CD commence avec les plus grands classiques du genre : Joy Division, Bauhaus et Christian Death. Dès lors nous nous retrouvons projeté dans un monde de punks décadents de rockeurs psychédéliques. Ce 1er Cd est donc accès sur les origines de cette musique.
On y retrouve également Nick Cave, Virgin Prunes et bien entendu Sisters of Mercy.
Une fois les bases plantées nous découvrons d’autres groupes moins célèbre mais tout aussi talentueux comme Morthem Vlade Art et son fabuleux « Splendor In The Grass »
Si le 1er CD était orienté rock, le deuxième nous fait découvrir d’autres facettes du « goth » : l’industriel avec front 242 ou Einstürzende Neubauten, le métal goth avec Les Type O Negative et Lacuna Coil, l’Heavenly Voice avec Faith and the Muse.
Viennent également se glisser le titre « Gay boys in bondage » de Punish Yourself pour le dance floor et le célèbre « Kain und Abel »  des Das Ich.
Sur le 3e CD, moins remplis coté audio, se trouvent tout de meme du Ministry, les français de Treponem Pal et les allemands de Rammstein. Mais en insérant le CD dans son PC on peut alors découvrir une multitude de clips vidéos des groupes qui apparaissent dans cette compilation.
Pour ceux qui désirent donc découvrir cet univers pour la 1ere fois il s’agit d’un achat indispensable. Rares sont les compilations de ce genre regroupant autant de classiques.
Malheureusement pour ceux qui baignent dedans depuis un certains déjà il n’y aura rien de vraiment neuf. D’ailleurs la plupart de ces titres étant des classiques, toute discothèque goth normale se doit d’en posséder au moins la moitié si ce n’est les ¾.
Les connaisseurs passeront sans doute leur chemin quoique l’ajout des clips dans le CD 3 en fait un bonus très appréciable.

 

A écouter : CD1: She