Albums du moment
Pochette Back In Business
Pochette Morbid Stuff Pochette Distance Over Time
Chroniques
Pochette Anesthetic
Pochette Sus
Pochette Undying Light
Pochette Return To Forever Pochette Part Island

logo None shall be saved

Biographie

None shall be saved

Crée fin 2002, les None shall be saved connaissent de nombreux changements de line-up jusqu’à la sortie de leur second 6-titres « Knowledge is the key… » en mai 2004. A l’heure actuelle le groupe est composé de cinq membres : Tchang (batterie), Ju (chant), Rom (guitare), JB (basse) et Marc (guitare). Grâce à leur premier 6-titres « Choose your side » et leurs prestations scéniques, le groupe est signé sur le label CustomCore pour l’enregistrement de « Knowledge is the key… », dont la distribution sera prolongée par Overcome (rien que ça) dès Septembre.

Chronique

11 / 20
1 commentaire (18/20).

Knowledge is the key... ( 2004 )

  Dernier rejeton d’une scène hardcore marseillaise en pleine effervescence en ce moment, les None shall be saved signent ici leur second effort après « Choose your side », « Knowledge is the key… ». Au programme : 6 titres de hardcore bien agressifs dans la pure veine Old school. Ce qui peut aussi se traduire par : rien de très original, mais une furieuse envie de le faire dans le respect des règles et d’envoyer à l’auditeur une lourde décharge de violence brute.

  Tout commence par une courte intro, à l’ambiance malsaine et oppressante. Suite logique, vient le premier morceau « Rules are said », entrée en matière plus que surprenante. D’abord lourdes et retenues, les guitares se transforment rapidement en arme acérée incontrôlable. Le chant ne surprendra pas, très fidèle au style hardcore, et s’avérera de plus un peu trop omniprésent sur le cd. Les paroles sont quant à elles, et comme souvent, incompréhensibles sans l’aide du précieux booklet. Et là, nouveau constat, rien de bien révolutionnaire : on y parle du choix (« Slay the devil inside »), de la rectitude, du respect, de la famille (« Enemies »)… bref un simple coup d’œil suffira pour venir à bout du message des None shall be saved.

  Bien heureusement, l’essentiel ne se situe pas là, et le reste décevra peu. Difficile tout de même d’écouter NSBS sans penser à des groupes comme Agnostic Front, 25 Ta Life. Malgré tout, les jeunes marseillais savent agrémenter leurs compositions de nombreux autres éléments, rompant avec la linéarité des structures : quelques mosh-parts discrètes, des ruptures de rythme moins caractéristiques, mais propices à de véhémentes accélérations, et surtout des lignes de guitare distinguées, rappelant par moment les excellents Strike Back (devenus récemment StillRise). « Slay the devil inside » est le parfait exemple de ces changements de rythme, dont l’effet est irrémédiable : un pit ardent ! En somme, encore un groupe dont on attend beaucoup sur scène.

  Au final, malgré quelques imperfections, les potes de Disturb livrent ici une prestation correcte, mais on reste un peu sur notre faim.

A écouter : Rules are said, Slay the devil inside.
None shall be saved

Style : Hardcore Old / New School
Tags :
Origine : France
Site Officiel : nsbs.fr.st
Amateurs : 24 amateurs Facebook :