Chroniques
Pochette Juice B Crypts
Pochette Simulacrum
Pochette Pitfalls
Pochette R(h)ope
Pochette Daemon Pochette Wairua

logo No Comply

Biographie

No Comply

Kelly (voix)
Jon (guitare)
Nick (basse)
Matt (saxophone)
Oz (trombone)
Si (Batterie)


Depuis 1998 et la création du groupe à Plymouth en Angleterre No Comply jouent d'un efficace mélange de ska, de punk et de hardcore. Avec Kelly au chant c'est une formation dans le même genre que les Bretons des Butter beans, c'est vrai que des groupes de skacore avec des filles au chant c'est assez rare ! Et c'est plutot bien ! Le chant est parfois mélo à la Tsunami Bomb ou hardcore à la Fast Times mais ça reste avant tout du skacore marqué par la scène anglaise (adequate 7, capdown, howards alias) et quelques groupes us (Link80, Rx Bandits).

3 démos DIY puis une autre, plus propre, en 2001:  Misuse of control et une tournée avec Mu330 le groupe se fait remarquer par le magazine Big cheese qui leur offre l'opportunité de rejoindre leur label Deckcheese sur lequel sortira, en 2002, le EP 6 titres Your life (is your direction). Cet Ep va leur permettre de souvent figurer sur les grands festivals et tournées anglaises (Deconstruction Tour 04, Wasted 04, Carling Festival de Leeds, Oxfort truck festival ou en tournées avec Nerf Herder, Captain Everything! et même Good Charlotte). Avec une notoriété de plus en plus importante le groupe est considéré comme l'un des meilleurs groupes live de la scène anglaise. En 2004 le premier album With windmills turning wrong directions sort dans les bacs et le groupe entame sa première tournée européenne en tête d'affiche après celle avec Nerf Herder.

Unleash the fury ( 2005 )

Quelques mois après la sortie de With windmills turning wrong directions, l'actualité de la scène ska punk anglaise reste tournée vers le combo du Sud de l'Angleterre, les No Comply. Cette fois-ci il s'agit donc du DVD de la bande de Kelly. Une fois le disque mit dans son lecteur de salon on constate six parties: Garage Tracks, quelques chansons live extraites d'un concert à Londres (5 chansons du dernier opus, "Stories", "Sung by mutes", "Silencio", "Future Template" et "A waking dream", ainsi qu'une chanson de l'EP, "Falling from Crossers") qui confirment à quel point No Comply est un excellent groupe de scène. Trois caméras scéniques et une caméra fixe plus lointaine présentent différentes vues du concert. Si sur CD Kelly pousse la gueulante sur les passages les plus énervés, sur scène cette tâche revient (avec brio) à Jon (guitare) et à Oliver (trombone). L'image retransmet donc bien l'intensité que prend le groupe sur scène mais le son est de nettement moins bonne facture. Les voix masquent une partie des instruments, notamment le saxophone et certains changements de caméras brouillent quelque peu le son, le mixage aurait donc pu être meilleur. Cependant, il n'est quand même pas difficile de reconnaître les chansons et de constater que Kelly chante aussi bien en live que sur l'album. Une chose est sûre, si le combo anglais a osé produire un DVD sans avoir une réelle discographie derrière c'est bien pour rendre hommage à leurs fans mais surtout pour montrer à quel point le groupe assure sur scène.

La seconde partie, "live tracks", confirme cette impression. On y découvre d'autres chansons live ("Close to hell and burning", "Your life is your direction", "Misuse of control", "Lifetime of destruction" et "a bloody welcome") avec une nouvelle fois un son laissant vraiment à désirer. Les passages live sont entrecoupées par des interviews autour d'une bonne mousse, des balances ou des passages où l'on peut voir le groupe délirer sur la piste de danse ou encore tout bourrés dans leur back stage à rigoler comme des idiots. Bref, la bonne ambiance qui règne au sein du groupe se dégage de ces parties où le groupe n'est pas sur scène.

Enfin, quatre dernières parties, qu'on pourrait qualifier de bonus (néanmoins intéressantes), présentent (très rapidement) le groupe en studio où l'on peut admirer Kelly enregistrer le chant. Deux clips viennent ensuite agrémenter le DVD. Celui de "The price of you" du dernier album, en noir et blanc, est un montage plutôt bien foutu des chansons qui ont été filmées pendant les concerts, avec, bien entendu, un excellent son. Le second, "Your life is your direction", l'une des meilleures chansons de l'EP, est cette fois-ci un vrai clip enregistré dans des terrains vagues de Plymouth où l'on voit le groupe joué pour les besoins du clip. On les remarque nettement plus jeune et avec une section cuivre différente: deux trombones et une trompette (elle est aujourd'hui composée d'un seul trombone et d'un saxo). La caméra a quelque peu la bougeotte, ce qui n'est pas forcément agréable et nous amène à dire que le clip est plus amusant que bien réalisé... Pour terminer le dvd vous pourrez naviguer entre la section photo assez marrante avec en fond musical "Veronika decides to die" et les paroles des chansons de No Comply.

Un DVD pas forcément indispensable, pas d'une qualité incroyable mais qui vaut son coup d'œil au moins pour les prestations live du groupe. De toute façon ce genre de production venant d'un "petit" groupe est avant tout destiné aux fans et pourquoi pas à faire découvrir les anglais par des images plutôt que par un album. Enfin pour le côté musical du combo de Plymouth vous avez juste à descendre un peu et lire la chronique de With Windmills turning wrong directions.

A écouter : ...plut

With windmills turning wrong directions ( 2004 )

Je ne cesserai de le répéter mais la scène anglaise est un vivier richissime en matière de punk rock. Ce n'est pas No Comply et ce premier album With windmill's turning wrong directions qui renversera la tendance, au contraire ! Bien que ce soit leur premier album après quelques obscures démos et un EP très remarqué Your life (is your direction), ce nouvel opus ne manque pas de professionalisme. Avec un John Hannon (Five Knuckle, Adequate 7) aux commandes, le son ne ferait que pâlir les productions américaines.

Dès les premières secondes de "future template" qui lance l'opus on sent que les anglais sont shootés à l'adrénaline. Un début d'album osé avec un long roulement de batterie et la voix très énergique de la gracieuse Kelly suivi d'un hymne cuivre très efficace. La sauce est injectée et le tempo ne risque pas de s'adoucir. Le sextet fait preuve d'une orginalité débordante tout le long de ces 40 minutes. Un des rares groupes catalogués de skacore qui pourraient faire frémir les fans de hardcore comme les assidus du punk mélodique ou du ska aux guitares brutales. Prenez une bonne dose de guitare métalique ("close to hell and burning"), de punk rock ("Veronika decides to die"), des thèmes cuivres à la Voodoo Glow Skulls ("Future Template", "Silencio") ou à la sauce Rx Bandits ("A bloody welcome") en y rajoutant l'énergie dont ne manque pas les groupes de hardcore ("A waking dream") avec le sens de la mélodie du punk mélodique style Tsunami Bomb et vous obtiendrez le sextet de Plymouth et son With windmills turning wrong directions.

L'alternance incessante du style est un point fort du sextet qui ne réchine pas à la brutalité ni à l'émotion. Les riffs de guitare sont très lourds et assez techniques ressemblant curieusement à certains thèmes guitares dont Thrice sont friands (comme ce passage guitare sur "Lifetime of destruction"). Le chant est à la fois mélancolique et énergique, Kelly use de toute sa voix sur les passages plus énervés parfaitement imités par le guitariste et le tromboniste comme sur le refrain de la première chanson. Il faut dire qu'avec Kelly au chant c'est un gros gros plus pour No Comply, les moments criés sont assez impressionants ("A waking dream" ou "future template") et le chant reste très propre et mélancolique (comme sur le passage "triste" de "Silencio") .La basse très heavy ("The love song") sait aussi se montrer plus groovy sur les passages cuivrés à l'image de leurs confrères d'Adequate Seven. La section cuivre donne une toute autre dimension à la musique jouée par les anglais, ils peuvent aussi bien accélérer le tempo ("the price of you") comme le ralentir ("Close to hell and burning") en cherchant toujours efficacité et adrénaline.

Encensé par la presse anglaise, et à juste titre, No Comply se laisse allégrement écouter, à défaut de les voir en live (il semblerait que le groupe ait une réputation de véritable bêtes de scènes), et est vivement recommandé à tous les amateurs de skacore et de punk rock (et oui, les deux à la fois) voir de métal !

T

A écouter : "Future template", "Lifetime of direction", "Veronika decides to die"