Albums du moment
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Back In Business Pochette Hvísl Stjarnanna
Chroniques
Pochette Rammstein
Pochette Syntheosis
Pochette Flub
Pochette Masses
Pochette Defeater Pochette Compromissions

logo No Guts No Glory

Biographie

No Guts No Glory

Julien - Chant
Julien - Basse
Thomas - Guitare
Ulrich - Guitare
Bazile - Batterie

No Guts No Glory, groupe de hardcore mélodique originaire de Valence, (ne pas confondre avec leurs homonymes britanniques), est à la base un side-project formé en 2005 par des membres d'Insight et Stillrise. Un premier ep, huit titres, autoproduit, intitulé Hardcore College sort en 2006. Après un changement de line-up et notamment l'arrivée de Julien au chant (ex Backsight), le groupe prend une autre dimension, passant au rang de formation principale. Les concerts se succèdent et, après avoir enregistré au Warm Audio avec Christophe Arnaud, le premier album de No Guts No Glory, Hidden In The Light, sort fin juillet 2010 via Hurry Up Records, I For Us, The Grass Was Never Green, Oni Red Chord et Atypical Records.
2011 devrait voir le groupe tourner dans les Balkans et s'envoler dans le Sud-Est asiatique avant de plancher sur une nouvelle réalisation.

Chronique

14 / 20
1 commentaire (14/20).
logo amazon

Hidden In The Light ( 2010 )

Voici une très bonne surprise pour terminer l'année 2010. D'abord parce que No Guts No Glory évolue dans un style, le hardcore mélodique, peu couru dans l'hexagone, ce qui change de tous ces groupes beat-down qui y fleurissent en abondance. Et puis, il s'avère que la formation a beaucoup progressé et que le niveau de certaines compositions avoisinent celles de groupes tels Static Radio NJ.

No Guts No Glory délivre une musique basée sur le hardcore mélodique des ninetie's, directement issue de Kid Dynamite et Lifetime. Néanmoins, le groupe ne s'est pas contenté d'un simple copier/coller mais a intégré de nombreuses autres influences. Ainsi son registre s'étend au punk mélodique, où se perçoivent les réminiscences pétillantes de Dag Nasty ou New Found Glory ("If The World Would End"), et à l'emocore ("Anchor") ; quelques touches de metalcore ("In Becoming") et une pointe de Comeback Kid pour peaufiner le tout. On abouti à un hardcore riche et soigné, aux compositions variées, recherchées et bien ficelées. Le chant de Julien s'est fluidifié et permet de belles intonations, les deux guitares offrent de jolies envolées et on notera également une bonne présence basse/batterie. Les titres entraînants, vifs et rapides, gorgés de mélodies, sont parsemés de sing-along bien sentis et réellement catchy, que l'on a véritablement envie de reprendre en chœur ("Shooting Stars", Dry Rivers"...).
Une légère dépression se fait tout de même sentir en milieu d'album, sans doute dû à sa longueur mais Hidden In The Light s'achève sur quatre titres superbement enlevés qui font aisément oublier cette légère inflexion.

No Guts No Glory est un groupe discret qui poursuit son petit bonhomme de chemin sans chercher à prouver quoi que ce soit, mail il apporte un grand bol d'air et une réelle authenticité sans se la jouer d'aucune manière. Hidden In The Light est ce qui s'appelle de la belle ouvrage où se ressent l'aspiration des musiciens à composer des titres aboutis et ambitieux (au bon sens du terme). No Guts No Glory mérite de paraître à la lumière car cet album est plus que prometteur et il est surtout une bonne nouvelle pour le hardcore français.

En écoute sur Myspace : Anchor, Dry Rivers, Until Everything Explodes

A écouter : Dry Rivers, Until Everything Explodes, Shooting Stars, If The Worls Would End, Anchor
No Guts No Glory

Style : hardcore mélodique
Tags :
Origine : France
Facebook :
Myspace :
Amateurs : 2 amateurs Facebook :